La guerre des clans

Une guerre entre Fidèles et Rebelles; Qui la gagnera?
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Vue assez désolante

Aller en bas 
AuteurMessage
Céleste

avatar

Nombre de messages : 282
Age : 27
Date d'inscription : 26/06/2008

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille: Aucune
Nom du dragon et élément: Luna: Aire

MessageSujet: Vue assez désolante   Lun 25 Jan - 10:17

Du haut de la montagne, il y avait un vent glacial et une jeune femme et son dragon y étaient postés. La dragonne était coucher sur le sol et dormait, tandis que la jeune femme regarda au loin le château Fidèle d'un regard perturbé. Celle-ci avait un drôle de pressentiment, elle pensait que peut-être le plan ne fonctionnerait pas... s'il ne fonctionne pas, ça sera la catastrophe, la guerre va y être pour de vrai... plus juste des attaques futiles de un et de l'autre. Avec Nathalia comme reine et Nio dans la parrages sa sera tout simplement l'apocalypse! ... Heureusement que nous avons des dirigeants de même niveau... mais pas autant de soldat...

-Le plan ne fonctionnera pas...

Nathalia est espiègle et perspicace, Lumia et Daleg sont futés et du même protégés, il y a des gardes partout...

-Pourquoi avoir décidé d'attaquer là!? C'est idiot!

Céleste entendis des pas derrière elle. Elle avait peur que cette personne ai entendu ce qu'elle venait de dire.

"Faites que ce ne soit pas Loan ou Arlhéane!!" Espéra-t-elle

_________________
Love it feels so good
But, Its only fantasy...

Alias Mei Mwahahah!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loan Devonfeld
* Admin * Chef des Rebelles
avatar

Nombre de messages : 1034
Age : 30
Date d'inscription : 12/04/2007

Feuille de personnage
Statut: Fiancé(e)
Famille: Fils de nobles fidèles; Epoux d'Arlhéeane; père de Lumia, Jared et Lyzée
Nom du dragon et élément: Erym/élément Feu

MessageSujet: Re: Vue assez désolante   Dim 31 Jan - 15:08

Pour la troisième fois, Loan était père. La petite Lyzée leur était arrivée tard dans une nuit de tempêtes. Loan avait été près d’Arlhéeane jusqu’au bout, pas question de ne pas être là cette fois, et il savourait cette nouvelle paternité comme aucune autre. Il avait vu grossir le ventre d’Arlhéeane, il avait pu le caresser et de cet enfant qui été né, il ferait tout pour le voir grandir. Il s’était réveillé chaque matin avec la plus douce des peaux contre la sienne, ne pouvant la voir, mais pouvant la sentir, respirant contre lui. Il savait que son fils n’était jamais loin. On lui avait certes rapporté quelques bagarres de taverne que Jared avait provoqué, ou quelques jeunes filles éplorées qui n’avait résidé tout au plus qu’une nuit, dans le cœur et surtout dans le lit de son fils. Même s’il se devait de le reprendre et qu’il ne concevait pas la vie avec le regard de son enfant, il respectait sa personnalité propre et le fait que même s’il semblait s’être remis du départ de sa belle et assassine Chrystal, les parents qu’Arlhéeane et lui étaient, pouvaient facilement se rendre compte que ses manières impliquaient qu’il ne le soit pas encore tout à fait. Il ne se serait pas opposé à lui s’il avait voulu s’enfuir avec elle, il aurait tremblé pour lui de le savoir dans les griffes fidèles, tout comme il tremblait de savoir Lumia dans les mains ennemies, mais il l’avait laissé choisir. Et son choix, l’avait conduit à rester avec eux.

La Citadelle des Hélianthus avait cela de bien que Lumia n’était pas toujours dans les filets des fidèles et Loan craignait que Nathalia ne veuille en faire son pantin. Si les trois membres de la trimonarchie se ralliaient à la chef fidèle, nulle doute que gagner la guerre s’annoncerait ô combien plus noir. Il fallait qu’il veille sur sa fille mais aussi sur son esprit. Nathalia était rusée, sous couvert d’une amitié, elle serait bien habile de lui glisser quelques appâts que son adorée fille s’empresserait de saisir sans pouvoir reculer avec autant d’aisance. Loan n’était cependant pas inquiet pour sa santé comme il l’avait été à une certaine époque. Si Lumia venait à mourir, les fidèles y perdraient en faisant revenir Arlhéeane sur le trône et sa femme, était beaucoup moins influençable que les jeunes années d’expérience de la nouvelle reine.

Ce soir, il faisait froid. Il pleuvait abondamment et la pluie s’infiltrant dans la roche avait déjà provoqué plusieurs éboulements dans les galeries. Aucune victime n’était à déplorer mais certains accès étaient bouchés et il fallait faire tout un détour pour rejoindre le centre du repère. Le temps n’était donc pas à sortir inutilement et Loan pestait déjà d’avoir quitté le feu de la cheminée où Arlhée et sa petite Lyzée, se réchauffaient. Mais même pour sa petite famille, Loan ne pouvait laisser son devoir de côté. Il fallait veiller à la sécurité de tous et pas égoïstement se soucier uniquement de sa famille. Elle était pourtant si belle sa fille avec sa peau rosée et ses quelques mèches rousses. Le jeune bébé avait copié sur son frère en volant les yeux de son père mais qu’importe, elle était un merveilleux trésor qui lui donnait de la difficulté à quitter l’auberge qu’Arlhéeane avait décidé de gérer. Ils avaient dans un même temps, enfin un chez eux et ne dormait plus dans la sommaire chambre de soldat de Loan. Il aurait été impensable d’élever un enfant dans ces conditions!

Avec les quelques degrés qui venaient de baisser, la nuit commencerait bientôt à tomber sur le territoire. Loan serait à même d’aller survoler les terres qui étaient encore libre afin de s’assurer qu’aucun camp fidèle ne s’était implanté de leur côté de la frontière. Ce soir, la nuit serait longue. L’enclos à dragon était bien plus vide que de coutume, Jill, le dresseur de dragon avait prit la route avec les autres pour les rapatrier une fois que la soirée du bal masquée se serait écoulée. Il y’avait toujours un risque mais si aucun membre ne faisait d’excès de zèle, tous rentreraient sain et sauf.

Les inquiétudes de Céleste, pas plus que sa présence, n’avaient pas pu échapper à l’aveugle. Sortant de l’enclos, Erym à ses côtés pour se diriger sur la balcon et attendre la noirceur de la nuit qui camouflerait ses déplacements dans le ciel, Loan s’enquit de rejoindre Céleste. Il n’y avait pas un soldat qui chaque jour, remettait en question ses décisions. Ce n’était pas offensant, c’était normal. Il n’était jamais aisé pour lui de prendre une décision, d’autant plus que ce soir, il ne serait pas parmis les soldats rebelles. Son handicap étant bien trop reconnaissable pour qu’il se joigne à la foule avec la discrétion qu’il aurait voulu garder.


_ Tu as le droit de le penser… mais si tout se déroule comme prévu, il n’y aura pas d’attaque. Mais idiot ou non, nous ne pouvons pas rester les bras croisés à espérer que les fidèles vont nous oublier ou qu’ils vont nous donner ce que nous espérons tous. Nous sommes des proscrits, nous vivons dans une grotte, nous avons souvent faim, nous avons souvent peur et tout ceci devrait constitués des éléments suffisants pour que nous décidions d’agir… Lumia est un élément essentiel. Elle est la première pierre du chemin qui nous permettra d’être entendu! Sa voix ne doit pas être étouffée! Et ce soir, ainsi que tous les autres, nous y veillerons. Et même si un par un, vous me tournez le dos, j’y veillerai.

Loan se tût, sa main glissant sur la peau rocailleuse de son dragon pour saisir ses rênes et monter sur son dos. Tournant son visage dans sa direction, il ajouta:

_ Tu devrais aller te mettre à l’abri, la nuit s‘annonce fraîche. Tes compagnons sont entraînés et sauront réagir quoiqu’il advienne… ou peut-être préfèrerais-tu m’accompagner? Faire une ronde nocturne, n’a rien de très passionnant mais peut-être cela te changera-t-il les idées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céleste

avatar

Nombre de messages : 282
Age : 27
Date d'inscription : 26/06/2008

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille: Aucune
Nom du dragon et élément: Luna: Aire

MessageSujet: Re: Vue assez désolante   Ven 5 Mar - 14:34

Céleste ce sentait affreusement mal à l'aise... Évidement... elle avait pas prier assez fort, il a fallu que sa tombe sur Loan, le chef des rebelles! Elle l'écouta la tête baissée toujours dos à lui... Il avait raison... nos soldats sont bien entrainés, il n'aura probablement pas de mort ou de grands blessés... mais la reine est bien protégée, on ne réussira pas à faire quoi que ce soit avec elle... Évidement on ne peut pas non plus rester les bras croisés, il faut tout aussi bien ce faire une raison.

-Il n'est pas question qu'on te tourne le dos. Pas moi en tout cas... mais...
Céleste pris une pause... elle ne savait pas trop comment argumenter avec lui... De toute manière, ce n'est pas des arguments sur lesquels elle veut témoigner, mais plus sont opinion. Elle ce tourna brusquement et fit face à Loan.

-Lumia est la clef! S'il lui arrivait quelque chose il y aurait ce que je dirais la plus grande guerre qu'on ai Jamais eue! Nathalia ne ce laissera pas faire, du moins quand elle va découvrir ce qui ce trame dans sont château présentement et de plus Nio est probablement de la partie. Je ne sais pas qui est à ce bal, je ne sais pas ce qui va ce passer. Je ne dis pas qui tu as tord de faire ce que tu as fait, mais je ne dis pas que tu as raison... Je m'inquiète... nos amis sont là à l'heure qui est et nous ne savons pas si nous allons le revoir.
Céleste repris sont calme et s'approcha de Loan.

-Si jamais il leur arriverait quelque chose, je ne me le pardonnerais pas d'être resté ici sans rien faire. C'est ce qui me fait douter présentement... Elle resta devant Loan la tête baissée.

-Est- ce qu'on passe près du château fidèle? Juste pour regarder? Demanda-t-elle toujours la tête baissée.

_________________
Love it feels so good
But, Its only fantasy...

Alias Mei Mwahahah!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loan Devonfeld
* Admin * Chef des Rebelles
avatar

Nombre de messages : 1034
Age : 30
Date d'inscription : 12/04/2007

Feuille de personnage
Statut: Fiancé(e)
Famille: Fils de nobles fidèles; Epoux d'Arlhéeane; père de Lumia, Jared et Lyzée
Nom du dragon et élément: Erym/élément Feu

MessageSujet: Re: Vue assez désolante   Mer 24 Mar - 15:17

Du haut de son dragon, Loan pouvait sentir le mal-être de la rebelle. Lui-même se serait sans doute senti mal à l’aise si à l’époque, il avait témoigné de son opposition à voix haute et qu’il s’était fait surprendre par sa supérieure. Mais aujourd’hui, en tant que chef, même s’il devait rallier les rebelles à une même cause, il ne les empêcherait pas d’avoir une opinion différente sur la manière d’agir. Il ne se prétendait pas être un chef de génie mais suffisamment dévoué pour faire en sorte que leur avenir s’annonce moins sombre.

_ Détends-toi Céleste, je n’ai rien contre ton avis. Qui serais-je si je ne prêtais pas attention aux avis qui divergent du mien?

Loan l’écouta attentivement. S’il était calme, lui aussi avait sa pointe d’angoisse de savoir que cela pourrait tourner mal mais il fallait faire quelque chose. Le rebelle descendit de son dragon et fit quelques pas pour rejoindre Céleste. Il posa une main amicale sur son épaule et lui fit face.

_ Si Lumia est tué, la guerre sera terrible… Si Lumia est épargnée, elle le sera aussi… Mais nous aurons une chance de plus de survivre. Il faut parfois cesser d’écouter notre peur pour laisser parler notre courage… même si cela est risqué. A l’heure qu’il est Jill, et une vingtaine de dragons doivent être embusqués non loin du château pour récupérer rapidement nos amis si cela tournait mal. Peut-être certains ne reviendront-ils pas et même si cette idée te fait douter, ne souille pas leur dévouement et leur sacrifice en disant que cela était inutile. Je sais que tu donnerais ta vie pour pouvoir ramener ceux qui nous ont quitté… même si cela est difficile, il faut accepter.

Loan libéra son épaule et remonta sur le dos d’Erym, qui avait au moins l’intelligence de ne pas partir dans une conversation malvenue où ses pitreries auraient fini par heurter le cœur des deux rebelles comme il savait si bien le faire. Loan retira son bandeau qu’il accrocha dans un geste automatique sous sa ceinture. La noirceur de la soirée était suffisante pour qu’il commence à voir autour de lui et la tombée de la nuit irait en améliorant ses facultés.

_ Non, il serait trop risqué de nous aventurer près du château, notre présence ne ferait que rendre la garde plus méfiante. Nous allons devoir prendre sur nous et attendre. Ce soir, nous ferons un simple tour de nos terres pour nous assurer qu’aucun camp fidèle ou qu’aucune troupe ne se trouve sur notre territoire.

Erym s’avança en direction du bord de la falaise pour s’élancer dans le vide, suivit par le dragon de Céleste. Quelques heures de vols à tourner au-dessus des arbres et ils rentreraient si aucune menace n’était à apparaître. Avec un peu de chance, il rentrerait avant que la maisonnée ne soit endormie et pourrait passer quelques temps avec sa femme pour se rassurer qu’il avait pris la bonne décision.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vue assez désolante   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vue assez désolante
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes devinette assez faciles pour les fortiches !
» Elliot Carver ?? Y’a déjà assez de conneries dans le monde pour que j’en rajoute
» Petite question [Assez redondant comme titre...]
» " Puisque mon coeur est mort, j'ai bien assez vécu " [Eros & Thanatos]
» Antiope - Je ne tiens pas assez à la vie pour craindre la mort...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La guerre des clans :: Clan des rebelles :: Balcon sur le haut de la montagne-
Sauter vers: