La guerre des clans

Une guerre entre Fidèles et Rebelles; Qui la gagnera?
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Salle à dîner royale

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Wiedere

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 26
Date d'inscription : 15/09/2007

Feuille de personnage
Statut:
Famille:
Nom du dragon et élément: Dunkel, élément du feu

MessageSujet: Salle à dîner royale   Mer 5 Mar - 12:20

Guider par la faim qui la hantait, la prêtresse se pressa de joindre la salle à dîner. D’un coup d’œil, elle passa en revue les provisions que possédait le garde manger. Il lui fallait de la chair d’animal bien consistante pour continuer à vivre.

Ne trouvant point ce qu’elle désirait manger, elle se laissa tomber sur un siège autour de la grande table. Réfléchissant à son besoin de chair fraîche, un cillement la fit grimacer. Ce bruit signifiait l’arrivée de son compagnon Dunkel. Sans le voir entrer dans la pièce, Wiedere sentait l’odeur d’un orignal. Lorsqu’une goûte de son sang effleura le sol, la demoiselle ouvrit les yeux en se léchant les lèvres.

-Cesse de lui infliger des blessures. Sa vie n’est plus. À force de le mordiez, ses muscles ne seront bon que pour les prisonniers.

Le butin du dragon noir se retrouva devant la jeune femme qui l’observa avec impatiente. Jamais elle n’avait eu aussi faim. Une à deux minutes seraient le temps nécessaire à le cuisiner. En un instant, le corps de l’orignal fut rôti comme Wiedere l’aimait.

Ce fut dans le silence que la conseillère de la chef s’attaqua voracement à son dîner. Dunkel quant a lui, se coucha non loin de sa maîtresse pour lui tenir compagnie. Celui-ci voyait clair dans les sentiments de Wiedere envers le roi et une haine se forma en lui.

* Si la Ténèbre n'a pas su convaicre Wiedere.. mais le pacte semble une bonne solution. Si le roi Aidan meurt, Wiedere deviendra plus ténèbreuse que jamais. Une bonne discution avec la chef des fidèles s’impose.*

Nuir à sa maîtresse n'était pas son but mais celle-ci était née pour accomplir des oeuvres ténèbreuses. Arlhéeane semblait être la seule solution à son problème. De plus, la chef avait une haine attroce envers le roi qui en un mot était son rivale. Tuer le roi n'était guère une bonne idée puisque la jeune prêtresse était toujours dans les parages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arlhéeane Devonfeld
Soldat Rebelle
avatar

Nombre de messages : 2287
Age : 28
Date d'inscription : 19/07/2006

Feuille de personnage
Statut: Marié(e)
Famille: Épouse de Loan, Mère de Jared Lumia et Lyzée, Mère adoptive de Xia, Fille d'Ifrean et nièce de Brianna
Nom du dragon et élément:

MessageSujet: Re: Salle à dîner royale   Sam 8 Mar - 19:35

Un garde passa devant la porte de la salle à manger royale et continua son chemin. Il revint brusquement sur ses pas et entra en cognant à la porte. Il semblait avoir parcourue le château en entier à la course. Il s'adressa à la conseillère sans prendre la peine de respirer.

-Arlhéeane a demandé à ce que vous la rejoingniez dans la salle à manger des soldats, immédiatement.

Le garde ne prit pas le temps de souffler et il repartit à la course dans le château. Il nétait pas entraîné à ce dur métier de messager.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kaktuxworld.skyrock.com
Wiedere

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 26
Date d'inscription : 15/09/2007

Feuille de personnage
Statut:
Famille:
Nom du dragon et élément: Dunkel, élément du feu

MessageSujet: Re: Salle à dîner royale   Sam 8 Mar - 20:08

Lorsque le messager lui transmit son message, aucune réponse ne sortit des lèvres de la jeune femme mais plutôt quelques goûtes de sang.

Ce n'était certes pas pour s'excuser que la jeune chef fidèle réclamait la présence de sa conseillère. Arlhéeane mijotait un plan et cela, Wiedere le savait mieux que quiconque.

Un sourire, de passage, s'afficha sur son visage rendu doux et rêveur. Comment ne pas être heureuse lorsque de gros risque de voir l'homme de ses rêves présent aux réceptions.


- Réveille toi le reptile et en route. Malgré le fait que Arlhéeane ne t'ai pas convier à sa réunion, tu viendras avec moi. Tes idées de stratèges aideraient certainement ceux qui n'ont pas l'esprit fertile.

Sachant que les servants de la salle à dîner siphonnerait la table jusqu'à ce qu'elle brille de plus belle, Wiedere ne se gêna et laissa traîner la carcasse de son dîner. Toute en replaçant le capuchon ébène sur sa tête, la prêtresse des ténèbres s’aventura à la réunion dont Arlhéeane l’avait convier.

Le reptile noir servant de compagnon à Wiedere s'amusait à dévisager du regard chaque personnage sur son chemin. Il semblait s'amuser à ce petit jeu car étant le dragon de Wiedere, le monde le craignait comme tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salle à dîner royale   Dim 5 Avr - 1:13

Marguerite entra dans la salle à dîner réservé à la haute société. Elle salua avec politesse et amabilité deux femmes qui discutaient entre elles, mais ne vint pas les rejoindre. Elle passa plutôt à côté de leur table avec élégance et continua son chemin jusqu'à une table vide. Habituellement, elle aurait été ravit de rejoindre les deux dames afin de scrupuleusement potiner sur le dos des absents, mais depuis quelques jours elle semblait préférer la solitude. Gardant sa politesse soignée et ses sourires courtois, elle refusait la compagnie pour se plonger dans la solitude dans l'art de la broderie ou pour lire un quelconque livre pouvant approfondir ses connaissances générales. Même le plus observateur des gens n'auraient pas su remarquer le trouble qui agitait ses pensées.

Elle commanda (un hamburger) une assiette de poisson avant de se plonger, comme elle le faisait depuis quelques jours et comme je le disais, dans un grand livre sur les plantes médicinales. Elle ne leva pas la tête, malgré qu'elle pu entendre aisément que les deux femmes chuchotaient maintenant sur sa personne. Elles n'étaient tout de même pas encore à chuchoter sur la mort de son mari? Heureusement qu'elle ne les avait pas rejoint, car elle comprenait maintenant qu'elles n'avaient aucun nouveaux ragots à raconter depuis la dernière fois où elle c'était jointe à elles.

Elle se souvenait de cette journée où, assise dans l'un des grands salons, elle écoutait les demoiselles raconter, essayant elle même de se rappeler se qu'elle avait entendu pour en faire part aux autres, lorsque l'une d'elle avait lancé sous le ton du grand secret, se que bientôt tout le château saurait: Nathalia deviendrait reine. Ce jour là il lui avait tout fallut pour ne pas apparaître malade aux yeux des autres. Pour nuire à sa situation, elle c'était rendue compte qu'en disant cela, la bavarde l'avait observée avec une grande curiosité à peine dissimulée alors que le regard des autres se tournait peu discrètement vers elle. Visiblement, son ambition vis à vis du poste qu'occupait Nathalia n'était pas méconnu, bien que jamais elle ne permit de laisser clairement entendre la chose. Elle n'avait pas laisser de moment de silence abasourdi qui puisse supposer que la nouvelle l'affectait, sur le ton de la radoteuse elle avait lancé une question idiote dont elle ne se rappelait pas vraiment le contenu et avait continué de lancé, à un rythme parfait, des questions entre celles des autres. Somme toute, elle n'avait rien apprit de plus, mais semblait avoir déçue les autres femmes qui auraient sûrement voulut qu'elle se mette en colère.

Depuis cette journée, pourtant, elle cherchait plus qu'à l'habitude la solitude et était moins bavarde si elle se joignait aux autres. Elle expliqua la chose par une douloureuse migraine, lorsqu'elle refusa de nouveau une invitation et personne n'en fit cas tellement elle semblait sincère. Assise elle mangeait donc son repas, aillant, maudissant intérieurement cette femme qui, non seulement détenait une place convoitée, mais se trouvait maintenant à monter encore d'un échelon alors que la chose semblait impossible jusqu'alors. Son visage demeurait pourtant tout à fait impassible, presque doux et ses yeux parcourant le livre avec intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Daleg
Bras droit Fidèle
avatar

Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 08/01/2009

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille: Fils d'Emera et Akena; Frère de Méya; petit-fils de Nathalia
Nom du dragon et élément: Vertigo/vent

MessageSujet: Re: Salle à dîner royale   Ven 24 Avr - 17:51

Le co-capitaine s’était chargé d’effectuer l’inventaire des matières premières du château comme selon les ordres de sa reine. Il avait fait envoyer des messagers pour prévenir de la prochaine arrivée de marchandises et faire préparer les ouvriers. Son travail correctement remplis, il pourrait repartir sur les chantiers pour se tourner vers le capitaine en chef. En attendant que la liste de la prochaine livraison soit effectuée et vérifiée, il pouvait profiter d’un temps de repos au château.
Après avoir fait disparaître la sueur et la moindre particule de poussière de son corps, il s’était paré de son plus beau costume de ville et d’un léger parfum masculin auquel on prêtait des facultés vivifiantes. Il s’assit à une table, il n’avait pas très faim mais la salle à manger était le seul endroit où il y avait toujours quelques personnes qui traînaient.

Daleg remarqua immédiatement Marguerite dans cette salle pourtant vaste, tant elle différait de ces jeunes concubines bavardes. Pourtant issue d’une famille modeste, histoire qu’il connaissait par cœur, elle semblait être née au milieu des nobles. Il connaissait bien le personnage pour l’avoir vu grandir quoique la personne lui fût encore inconnue dans ses profondeurs. Leurs échanges avaient été rares et ils ne se connaissaient que de réputation. On la disait intelligente et raffinée. Elle était toujours propre sur elle et avait de la conversation bien que d’autres informations moins valorisantes avaient circulées sur son compte.Elle semblait occupée ailleurs et en gentilhomme, il ne désirait pas la déranger.

Il resterait sans doute à peine quelques jours de plus au château et une présence féminine lui manquait, pas qu’il était penché sur la chose, il aimait simplement partager le point de vue des femmes. Elles avaient toutes un petit quelque chose que les hommes n’avaient pas et qu’il trouvait intéressant d’élucider. Pourtant il ne voulait pas échanger un moment avec ces dames piaillardes agglutinées les unes sur les autres à discuter des derniers faux pas commis par la haute-noblesse de leurs petits rires aigus et de leur voix mal camouflée. La seule intelligence qu’on pouvait leur prêter était la manière qu’elles avaient de creuser le passé des gens pour en tirer le maximum de détails croustillants. Daleg y avait certainement eu le droit tout comme Marguerite et même elles, entre-elles ! Elles avaient beau avoir l’air soudées, en réalité, le chacun pour soi était bien plus présent que ce que les apparences voulaient bien laisser entrevoir.

Les petits ricanements des femmes lui montèrent rapidement à la tête, il se leva donc avec une certaine élégance et marcha en direction du grand balcon qui donnait sur les magnifiques jardins entretenus de main de maître par des artisans renommés. En s’imaginant que les chantiers deviendraient aussi fertiles que cet endroit, il en oubliait presque ses craintes sur la trimonarchie. Il soupira en laissant ses idées vagabonder, deux mains posés sur le muret de pierre, le visage fier et droit posé sur l’horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salle à dîner royale   Lun 18 Mai - 21:37

La main de Marguerite se posa à côté de celle de Daleg quelques minutes plus tard, frôlant comme par inadvertance cette dernière alors que les yeux de la jeune femme était portée aussi vers l’horizon. Elle était arrivée à côté du co-capitaine dans un silence absolu, comme si ses pieds n’avaient pas même eut besoin de toucher le sol pour la portée.

Ses yeux gris ne c’était pas levé de son livre, quelques minutes avant, lors de l’entrée de Daleg, pourtant son arrivée n’était pas passé inaperçu. Marguerite, comme tout un chacun, savait que quelques choses unissait le fidèle à Nathalia. Quant à la nature de cette union, les mauvaises langues adoraient faire circuler les rumeurs, évidemment. Si Marguerite ne croyait as en la plupart de ses ragots (il lui semblait tout à fait improbable que cette vieille sèche qu’était Nathalia puisse prendre comme amant quelqu’un comme Daleg) elle n’était pas moins assuré, qu’entre eux deux il existait tout de même une étrange connexion. On aurait parfois dit un enfant entre les jupes de sa mère. Si quelqu’un pouvait être informé de la prétention au trône de Nathalia, ce pouvait très bien être lui. Elle était resté assise cependant qu’elle projetait dès son arrivé, d’aller vers lui pour connaître plus emplement les détails de ce qui se passait. Ce n’ai que lorsqu’il se leva pour sortir, la mine ennuyé, qu’elle résolue de le suivre pour une discussion en tête à tête à l’abri du regard des deux fouineuses. Elle avait donc attendue quelques temps, pour ne pas paraître trop empressé et avait refermé doucement son livre et traverser la salle à manger sans se dépêcher jusqu’au balcon. Le tintement des rires furtifs des deux femmes l’informèrent que son geste, bien que silencieux n’était pas passé inaperçu. Bien entendu, on raconterait bientôt que la jeune veuve c’était trouvée une nouvelle cible.

Elle était donc maintenant aux côtés de Daleg, regardant l’horizon dans un même geste que celui de l’homme. Sans se retourner vers lui, elle lança d’une voix douce et courtoise:


-Pardonnez qu’avec inconvenance, je prenne la liberté de me joindre à vous, Sir Daleg.

Un sourire charmant étira légèrement ses lèvres alors que ses yeux se tournaient vers l’homme pour détailler son visage qui n’était pas sans charme. Il n’était donc pas trop difficile pour elle de paraître agréable devant le co-capitaine. Elle ajouta avec cette même politesse, avec un subtile ton doucereux.

-Mais si j’incommode vos réflexions, n’hésitez pas à me remettre à ma place, car loin de moi l’idée de vous déranger. J’étais seulement surprise de vous voir en ces lieux. L’on vous disait parti dans les chantiers.
Revenir en haut Aller en bas
Daleg
Bras droit Fidèle
avatar

Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 08/01/2009

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille: Fils d'Emera et Akena; Frère de Méya; petit-fils de Nathalia
Nom du dragon et élément: Vertigo/vent

MessageSujet: Re: Salle à dîner royale   Mar 19 Mai - 10:35

Le co-capitaine afficha un air surpris à cette caresse et son regard quitta l’horizon pour se porter en direction de sa main puis se relever vers le visage droit et pur de Marguerite. Il se posa quelques questions sur la raison de sa présence à ses côtés, lui qui pensait qu’il passerait cette journée seul.

_ Ne vous excusez pas Lady Vanïr, vous avez bien fait. L’après-midi me semblera moins long si je suis en votre compagnie.

Un sourire se dessina sur son visage en réponse au sien tandis qu’il se tournait dans sa direction pour lui faire face. On avait toujours dit d’elle que c’était une femme dangereuse et pourtant Daleg qui n’était pas du genre à prendre des risques inutiles, l’invitait à partager un moment. Qu’y avait-il derrière cette femme si belle et si jeune qui causait la perte de tous ses hommes ?

Il fut surpris de constater que Marguerite semblait au courant pour les chantiers alors que tout devait se faire dans la plus grande discrétion. Visiblement quelqu’un avait dû oublier cet aspect de la chose ce qui laissa un instant Daleg, courroucé. Portant à plus tard ce problème et la recherche du ou des langues déliées, Daleg ne mentionna pas plus le fait de sa raison au château. Parler de la décision du capitaine Kinairo de laisser une journée de repos aux esclaves n’aurait pu que laisser à penser que Nathalia avait un rôle faible face à son capitaine et bien sûr Daleg ne laissait à voir de sa chef que le meilleur.
De petits rires qui l’avaient un peu plus tôt agacé ressurgirent dans son dos. Ses yeux marquèrent un air sévère tandis que son iris glissait dans la direction des petits cris. Voyant que les deux piaillardes avaient le visage collé contre la grande vitre du château et y trouvant là une bonne raison d’éviter le sujet des chantiers, Daleg proposa en bon gentleman son poing clos à Marguerite pour qu’elle vienne y déposer sa main.


_ Allons nous promener, voulez-vous ?

Si ces gêneuses décidaient malgré tout de les suivre, ils n’auraient pas de mal à les perdre dans ce labyrinthe gigantesque qu’était le jardin principal. Et outre cela, avec ce temps magnifique, la balade dans les jardins ne pouvaient être qu’agréable.


[Jardin principal? Tu postes en première? (on va pouvoir faire des métaphores florales encore! XD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chrystal
Illusionniste
Illusionniste
avatar

Nombre de messages : 350
Age : 25
Date d'inscription : 25/08/2007

Feuille de personnage
Statut: En couple
Famille: soeur d'Adèlia, père disparu...
Nom du dragon et élément: Serenade, la glace

MessageSujet: Re: Salle à dîner royale   Ven 5 Juin - 23:02

Une fois arrivée, Xia sentit qu'il y aurait plus d'espace ici, au cas où des gardes venaient à passer. Elle avanca d'un pas lent dans la pièce et renifla l'air. Personne. La différence avec la salle à manger et celle qu'elle avait autrefois connue ne la dérangeait point. Le seul fait que cette baraque appartenait à Nathalia provoquait une colère noire chez elle. Les peintures d'elle sur les murs lui montrait bien qu'elle avait au moins réussi à détrôner sa mère. Elle tourna la tête et chercha un instant Jared du regard. Ses yeux se collèrent aux siens un moment puis descendirent en décrivant sa silhouette. Son envie devait passé outre, pour le moment. Pourquoi étaient-ils ici? Elle s'en fichait. Pourquoi s'étaient-ils ramassé ici? Elle n'aimait pas les réponses.

- Il serait préférable de vérifier les couloirs et trouver quelques gardes pour se divertir, mais si tu insistes...

En fait, elle voulait bien rester, mais sa conscience lui disait de mettre de côté ses envies et de tuer. Le pouvoir de Nio avait encore de l'influence sur elle, sans qu'elle ne le sache vraiment. Les fesses sur le bord de la table, des pas de gardes claquèrent. Elle soupira en croisant les bras.

- Tu t'en occupes ou je m'en charges?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared Devonfeld
Prince fidèle/Disciple de Nio
avatar

Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 13/01/2009

Feuille de personnage
Statut:
Famille:
Nom du dragon et élément:

MessageSujet: Re: Salle à dîner royale   Sam 6 Juin - 8:48

Jared la suivit sans vraiment réaliser qu’elle savait où elle allait. Peut-être avait-il tout simplement plus les yeux collés sur son postérieur que sur le chemin emprunté. Fort heureusement pour les nobles du château, aucun ne les croisa. Sans doute la voie empruntée était-elle celle utilisé par les gardes et non par les rangs supérieurs. Ils entrèrent par une petite porte à moitié caché dans les boiseries du mur.
Jared fit quelques pas dans la vaste pièce vide. Il jeta un œil au mobilier et ouvrit quelques tiroirs par curiosité histoire de. Il décrocha le portrait de Nathalia et le porta à bout de bras devant lui avant de déclarer d’un œil critique.


_ Plutôt bien foutue la Reine des lieux.

Il reposa le tableau contre le mur avant de tirer sur la nappe pour en évaluer le tissu.

_ ... et bien dis-donc, ils ne se refusent rien ici !

Jared réalisa qu’il apprécierait de vivre dans un endroit luxueux comme celui-ci, et bien plus s’il pouvait faire sa loi sur tous. Une place bien particulière à ses côtés serait réservée pour la Reine de ses rêves. Le jeune assassin vînt se coller contre sa moitié, jouant avec ses cheveux et lui mordillant la peau du cou en l’inclinant sur le dessus de la table.
_ Je te les laisse, c’est mon cadeau !


Jared grimpa sur la vaste table de bois verni et marcha jusqu’à son centre pour récupérer une corbeille de fruit et en avaler nonchalamment le contenu en regardant un nouveau dîner spectacle.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chrystal
Illusionniste
Illusionniste
avatar

Nombre de messages : 350
Age : 25
Date d'inscription : 25/08/2007

Feuille de personnage
Statut: En couple
Famille: soeur d'Adèlia, père disparu...
Nom du dragon et élément: Serenade, la glace

MessageSujet: Re: Salle à dîner royale   Lun 8 Juin - 19:37

Avec dédain, elle se retourna et regarda la toile qu'il avait tenu dans ses bras quelques secondes plutôt. Cette femme avait beau tout avoir, elle ne se disait jamais satisfaite des lieux, selon xia. Après avoir vécu dans ces murs pendants plusieurs années, elle savait que Nathalia avait mérité le trône plus que la reine précédente. De plus, elle ne laissait jamais place au desordre des choses. Elle était née pour gouverner, seulement un détail l'aurait échapper, si elle avait toujours été l'enfant qu'elle aurait du être. Son traitement envers les esclaves la rendait presque aussi minable que l'avait été Arlhéeanne. Mais aujourd'hui, elle s'en fichait bien de tous ces gens, de leurs souffrances ou de leurs malheurs. Son importance était de tuer ceux qui ne méritaient pas de vivre et ceux qu'elle devrait tuer tôt ou tard, grâce à ceux qui la paierait en retour. La réalité lui semblait stagnante depuis fort longtemps pour elle.

Un sourire mesquin apparu sur ses lèvres pulpeuses. Jared explorait son corps, comme s'il s'amusait avec un jouet, c'était assez adorable. Elle poussa un petit gémissement tout en se pincant la lèvre inférieur pour feindre une douleur au cou, lorsqu'il la mordillait. Ce qu'il se faisait plaisir, ce coquin! Il en profitait et elle n'en disait pas mot. Fallait croire qu'elle aimait cette sensation.

Sa réponse ainsi que sa réaction la laissa de glace. Elle allait lui répliquer lorsqu'elle se retourna et mit sa main sur la table, suffisamment fort pour faire pencher celle-ci en sa direction. Jared se trouvait directement devant elle, dégustant un fruit. D'un coup de poing, elle réduisit la table en morceaux emportant avec ceux-ci des restes de chaises à semi-brûlé par l'aura noir qui émanait de son corps à l'arrivée des gardes. Leur entrée non-chalante, la dérangeait lorsqu'elle allait ouvrir la bouche. Elle s'avanca du regard du jeune homme et croqua à son tour dans le fruit qu'il allait porter à sa bouche. Elle leva ses yeux rouges sur lui, qu'il se tasse de son chemin. Les gardes la rendait colérique, surtout lorsqu'on lui coupait la parole.


- Désolé mon loup, va falloir trouver une autre place pour te rassassier!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared Devonfeld
Prince fidèle/Disciple de Nio
avatar

Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 13/01/2009

Feuille de personnage
Statut:
Famille:
Nom du dragon et élément:

MessageSujet: Re: Salle à dîner royale   Lun 8 Juin - 20:33

Bien que la chose ne lui sembla pas vraiment inconnu, c’était le premier aliment réel qu’il ingurgitait (si on oublie la tété au sein de môman Arlhée ! XD Avec Jaja, Lolo ne va pas les retrouver dans le même état ! XD) et cette sensation avait quelque chose d’incroyablement troublante. Bon il n’en profita pas longtemps car sa caractérielle de petite amie piquait une colère. Il laissa tomber le panier de fruit et sauta de la table qui se désagrégeait pour atterrir à ses côtés. La ramenant à lui dans un mouvement de tango vorace, il l’inclina en arrière pour lui voler un nouveau baiser et récupérer le morceau de pomme qu’elle tenait entre ses lèvres et qu’elle avait tenté de lui voler.

Il se poussa en un geste très fluide et décocha un coup de coude à un garde avant de se reculer en baillant.

_ Voilà, j’ai fait ma part de travail…

Il regarda la pièce, si belle et pleine de noblesse en entrant et qui était désormais inutilisable et fumante. Xia semblait plus meurtrière et agressive qu’il ne le serait jamais. Lui, ne faisait que jouer et même s’il tuait, il n’avait pas ce désir à la base… étrange pour un assassin formé par Nio. Enfin, peut-être était-ce génétique ? (^^) Pendant que Xia se débarrassait de sa colère sur les gardes, il jouait à jongler avec les pieds de chaises brisés d’un air totalement détaché de la scène.


_ Tu me dis… si tu veux que je t’aide CHERIE !

La taquiner était un jeu qu'il aimait par-dessus tout. ça et regarder son déhanché lorsqu'elle marchait. Il continua de lui parler d'autre chose tandis qu'elle tapait sur les gardes. Il ne l'aurait jamais fait s'il n'était pas persuadé que Cjhrystal était suffisament forte pour pouvoir rester concentrée sur deux choses à la fois... sous ses airs de "je m'en foutisme", il aurait massacré le premier à blesser grièvement sa bien aimée. Et là, elle pourrait se rendre compre à quel point, ce n'était pas que le sexe qui l'animait avec elle. Il était profondément amoureux même s'il ne lui montrait pas... autre donnée génétique? (XD)

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daleg
Bras droit Fidèle
avatar

Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 08/01/2009

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille: Fils d'Emera et Akena; Frère de Méya; petit-fils de Nathalia
Nom du dragon et élément: Vertigo/vent

MessageSujet: Re: Salle à dîner royale   Lun 15 Juin - 18:46

Daleg martelait les dalles du sol d’un pas lourd et direct. Pas d’hésitation dans son pas, pas de doutes à franchir la porte de la salle à manger et à se retrouver directement avec l’ennemi. Daleg avait ordonné à son soldat, un renfort d’une dizaine d’hommes supplémentaires, ce qui le laissait seul avec les rescapés jusqu’à l’arrivée de cette troupe.
Arrivant des jardins, et surpris par cette attaque impromptue, il se présentait à eux en tenue de ville, beaucoup moins protectrice que son armure fidèle mais beaucoup plus pratique pour bouger. Il regarda ses ennemis et son visage trahis une lueur de stupéfaction. Deux ? Ils n’étaient que deux ? un homme et une femme ! C’est vrai que son soldat avait parlé d’inconnus au pluriel mais il imaginait plus que deux personnes et puis, ils avaient l’air bien jeunes ces deux là !

Le co-Capitaine dégaina son épée. Bien que enclin à bondir pour défendre sa patrie et venger ses frères morts pour la grandeur de Nathalia, il se devait de lancer la première salve d’avertissement avant d’attaquer. Epée dressée devant lui, menaçante et puissante, il les somma :


_ Rendez-vous sans plus faire couler de sang et nous serons indulgents quant à votre sort ! Si vous refusez, je me verrais dans l’obligation de vous y forcer !

Daleg avait déjà pris position pour être aussi actif en attaque, que protégé en défense. Il ne mettait pas en doute les talents de ses adversaires et donc il se préparait à tout. Se laisser surprendre était une chose qui pouvait parfois ne pas pardonner et il avait vécu suffisamment longtemps pour avoir vu tomber nombre de ses confrères sous cette erreur. Pour l’avoir faite aussi dans ses jeunes années, il savait que cette cicatrice portée à son ventre serait la leçon qu’il n’oublierait plus jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chrystal
Illusionniste
Illusionniste
avatar

Nombre de messages : 350
Age : 25
Date d'inscription : 25/08/2007

Feuille de personnage
Statut: En couple
Famille: soeur d'Adèlia, père disparu...
Nom du dragon et élément: Serenade, la glace

MessageSujet: Re: Salle à dîner royale   Mar 16 Juin - 19:15

Le contact avec Jared la surprit alors que sa colère grandissait, celle-ci se mélangeait au rouge de ses joues. Sa main se perdit dans le mouvement, gracieusement allongé derrière sa tête, comme une danseuse, lors de son baiser. Elle sentait qu'elle avait perdu le morceau de fruit dans la bouche de Jared, ce qui la facha un peu. Elle reprit ses esprits en se rebalancant vers l'arrière et pivotant sur sa droite pour plaquer son pied au visage d'un garde. Au même moment, Jared s'était occupé d'un autre des gardes, sans trop de difficulté. Elle le jaugea d'un air satisfait et s'avanca vers le groupe. Elle les croquerait tels un fruit.

- Je sens que je vais bien m'amuser, dit-elle en pouffant un petit rire sadique.

Les gardes peu impressionnés par ce manque de politesse et respect, restaient de marbre, prêt à attaquer. Xia courru en leur direction, évitant les coups d'épée à la hauteur de sa tête et ses pieds. Feintant d'une direction à l'autre, elle retournait leur propres lames contre leurs confrères. Ceux-ci grognaient de douleur alors qu'elle les envoyait valcer sur le mur du couloir. Ses techniques de combat montraient qu'elle pourrait devenir une grande femme dans l'assassinat. Pourtant, elle ne voulait pas que Jared interprête mal sa façon de voir les choses, malgré ses secrets. Elle ne voulait à ses débuts n'assassiner qu'Arlhéeanne et arranger ses comptes avec Loan. Elle n'avait rancune pour les fidèles, seulement parce qu'ils étaient une bande de vantard qui ne voyaient pas la réalité des choses. Lorsqu'on se mettait en travers d'eux, ils le prennaient toujours personnel. C'était agaçant à la fin.

Distraite par des bruits de pas, le dernier homme toujours debout sur ses jambes la marqua de sa lame à travers sa robe, sur son bras. Elle mit une raclée à celui-ci en le faisant plier en deux. Elle prit sa lame et la lui enfonca au même endroit que dans son corps en grognant. Malgré sa blessure, elle se retourna au moment où un homme leur parlait. La main sur sa plaie, elle regarda Daleg dans les yeux; son regard n'avait pas changé, ses yeux étaient toujours rouges, mais son aura avait disparu après le combat. Sans geindre, elle se demandait si sa blessure se refermerait avec le pouvoir de Jared, mais ce n'était pas le moment pour ca. Elle ne se laisserait pas sommer des ordres par un des chiens de poche de Nathalia.


- Je n'apprécie pas que l'on me donne des ordres. On ne me dicte pas quoi faire et comment faire. déclara-t-elle en se retournant vers le nouveau venu. Pourquoi les fidèles se sentent-ils toujours supérieurs aux autres en leur dictant ce qu'ils doivent faire ou non? C'est pitoyable. Soupira-t-elle en observant la réaction de Daleg. Si t'espère vraiment qu'on se rende, va te falloir plus que ton barratin!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared Devonfeld
Prince fidèle/Disciple de Nio
avatar

Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 13/01/2009

Feuille de personnage
Statut:
Famille:
Nom du dragon et élément:

MessageSujet: Re: Salle à dîner royale   Mar 16 Juin - 21:35

Jared continuait de faire les cent pas dans la pièce tandis que sa compagne se chargeait des soldats qui entraient tour à tour. Cela devenait rengaine même si Chrystal était toujours aussi jolie dans ses mouvements de femme au combat. Il soupira. Combien d’autres encore avant qu’ils leur fichent la paix ? Il fallait quoi ? Qu’ils se débarrassent de tous les soldats de ce château pour avoir la tranquilité ?

Jared était à bonne distance de sa tigresse mais dès que la lame fendit sa peau, il était d’ores et déjà à ses côtés, essuyant le filet de sang qui commençait à peine à couler de sa plaie avec une caresse protectrice. Il posa ses lèvres dans son cou tandis que sa main devenue brûlante cautérisait la blessure sur toute sa longueur. La plaie était maintenant fermée et sa peau légèrement rougit autour, par la chaleur dont Jared avait dû faire preuve pour brûler la plaie.

Un nouvel homme s’avança. Il était venu seul. Il était différent de part sa tenue et de part son comportement. Si les autres les avaient directement attaqués, lui leur avait parlé. Bien sûr ce n’était pas un texte de bienvenue puisqu’ils avaient tout de même tués plusieurs soldats mais Jared se demanda bien ce que cet homme pensait avoir de plus pour leur adresser la parole. Dans son œil vif, le jeune assassin voyait qu’il était d’ores et déjà en train de les jauger, de les évaluer, d’étudier leur comportement pour anticiper les attaques du couple.

Chrystal sembla prendre les paroles de cet homme très à cœur, levant déjà le ton comme si c’était un affront qu’il venait de leur faire. Qu’il ait du bagout ou non, il finirait comme ses frères d’armes. Il laissa sa main glisser contre la hanche de sa déesse de la colère et lui souffla un « amuses-toi » ignorant encore si elle désirait continuer les combats qui suivraient à deux. Jared semblait plus méfiant que de coutume avec ce type un peu étrange. Il avait un petit air angélique qui contrastait fortement avec sa façon de tenir son arme, avec sa façon de se préparer au combat. Ange ou pas, Jared irait lui couper les ailes si ce nouveau venu l’invitait à la bataille.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daleg
Bras droit Fidèle
avatar

Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 08/01/2009

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille: Fils d'Emera et Akena; Frère de Méya; petit-fils de Nathalia
Nom du dragon et élément: Vertigo/vent

MessageSujet: Re: Salle à dîner royale   Mar 16 Juin - 22:02

Daleg aimait de moins en moins ça. La façon dont l'homme touchait cette femme révélait qu'ils étaient très proche et complice. S'ils assemblaient leurs efforts, Daleg devrait redoubler de techniques et qui dit deux adversaires, dit redoubler également sa vigilance. Sa main desserra un peu son arme pour revenir se placer légèrement en biais sur le pommeau. C'était une petite astuce qu'il avait pour gagner en vitesse lorsqu'il abattait son épée sur l'ennemi... Son but ne serait pourtant pas de les tuer. L'excuse qu'il aurait donner à tous pour sa crédibilité à son poste aurait été qu'il fallait les garder vivant pour obtenir des informations sur leur présence au château mais en fait, c'est surtout qu'il n'aimait pas tuer. Fait paradoxale, car à son poste, il avait déjà fait tomber de nombreuses têtes... enfin, c'était comme ça, c'était son job, c'était tout ce qu'il avait pour exister aux yeux de Nathalia, pour qu'elle ne l'abandonne pas comme ses parents avant, pour qu'elle continue de lui donner cette attention qu'il était le seul à connaître! Si elle savait à quel point, il l'aimait... il savait que c'était idiot... que jamais elle ne serait celle-là mais enfant, il était resté dans le fond de son coeur et c'est en mère qu'il la voyait à chaque fois que ce petit garçon pointait le bout de on nez. Que serait-il devenu aujourd'hui si elle ne l'avait pas prit sous son aile? C'est pourquoi, il se devait de faire son devoir! Jusqu'au bout, même s'il devait périr maintenant.

La réponse de la jeune fille le stupéfia. Il n'aimait pas les propos qu'elle tenait et qui lui donnait l'impression d'être le méchant dans l'histoire. Après tout, qui avait pénétré le château? Qui avait fait coulé le sang pour y arriver? Nan, il n'était pas le méchant dans l'histoire et cette femme se méprenait. Sur le même ton que son premier avertissement, il lui répondit avec une pointe de sarcasme.


_ Vous interprétez mal mes propos. Ce n'est pas un ordre mais un conseil... mais j'aurais tort d'essayer de vous expliquer, quoique je dise, vous penserez que j'ai tort ou que j'essaye de vous tromper.

Il serra son arme dans sa main pour ne pas qu'elle lui échappe et porta la lame devant son visage en guise de salut. Il ajouta:

_ Puisque tout dialogue semble inutile, combattons!

Avec un peu de chance, il pourrait les mettre K.O avant que ses hommes arrivent, ce qui éviterait à d'autres de mourir ou d'être grièvement blessé. Il fit déjà quelques pas en avant .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chrystal
Illusionniste
Illusionniste
avatar

Nombre de messages : 350
Age : 25
Date d'inscription : 25/08/2007

Feuille de personnage
Statut: En couple
Famille: soeur d'Adèlia, père disparu...
Nom du dragon et élément: Serenade, la glace

MessageSujet: Re: Salle à dîner royale   Mar 16 Juin - 22:34

La présence de Jared à ses côtés l'étonna un peu, malgré qu'elle appréciait grandement son coup de main. Cette plaie avait été profonde et malgré tout, Jared arrivait à guérir sa plaie, une chance encore qu'elle supportait toutes douleurs. Elle grognait seulement de mécontentement, lorsqu'elle s'emportait par la force de son aura. Il n'était pas naturel pour un être de lumière comme Xia de considérer la couleur de son aura, car elle avait déjà rayonner tel un cristal devant Jared. Peut-être l'influence de Nio et son désir de détruire était plus grand qu'il surpassait sa vraie personnalité... Celle de Xia enfant, l'enfant heureuse avec sa mère et son mentor qui n'était pas troublée... Pourtant, Jared, lui, n'avait pas d'aura aussi noire (hériditaire? XD une chance elle ne finira pas par te mettre un couteau dans le dos). Elle croisa ses bras, satisfaite du baiser de Jared, elle souria. Elle avait un dédain pour les fidèles depuis sa tendre enfance, seulement elle l'exprimait bien différamment aujourd'hui. Elle lui aurait craché au visage s'il avait osé l'insulter, seulement parce qu'il était fidèle. Elle ne les appréciait vraiment pas, ces hommes et ces femmes entrainés pour barater et bernés par la pire sangsue.

Sa main glissait sur sa hanche, d'un mouvement sensuel, lorsqu'elle entendit la réponse de Daleg. Ses propos la faisait bien rire. Xia avait pour entêtement de toujours croire qu'elle avait raison sur ses dires et que lorsqu'elle se trompait elle corrigeait ses "fautes" en déversant sa colère, impassible, sur son ennemi. Deux mots résonnèrent dans son oreille alors qu'elle pensait la même chose. Daleg serait un être intéressant à combattre. Elle était pour le corps à corps sans arme, mais elle tenait toujours sur elle la hâche du dernier combat et quelques poignards qu'elle avait volé ici et là, dommage qu'elle n'avait pas ses nunchaku pour s'amuser, elle aurait été certainement plus divertie ainsi. N'ayant pas d'arme en main, elle délaissa Jared d'un signe (pour le prévenir) et avanca d'un pas de sa démarche de femme, ouvrant sa main. Une double-lance de cristal se forma dans sa main. Son ennemi n'était pas n'importe qui et Jared semblait être au courant. Elle leva la tête et regarda Daleg en se lèchant la lèvre supérieur.


- J'en meurs d'envie. Mais à toi l'honneur, chéri.

Elle piqua un fruit et l'approcha de sa bouche, en croqua vivement un morceau. Elle avait envie de le voir jouer avec ce Daleg, ce serait son diner-spectacle cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared Devonfeld
Prince fidèle/Disciple de Nio
avatar

Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 13/01/2009

Feuille de personnage
Statut:
Famille:
Nom du dragon et élément:

MessageSujet: Re: Salle à dîner royale   Mer 17 Juin - 14:17

Jared se mit à rire en attrapant les mains de Chrystal qu’il porta à sa bouche, ne témoignant aucun intérêt quant à la présence de Daleg. Il embrassa ses paumes une à une et plongea un regard amusé dans celui de sa tendre. Ses yeux rouges étaient captivant pourtant il la préférait au naturelle. Chrystal n’avait pas besoin d’accessoires ou d’artifices pour être jolie, elle était belle et puis c’était tout. Elle était la première à son réveil et serait toujours la première pour les prochains à venir. C’était une femme qui ne s’était jamais laissé démonter par son comportement moqueur, par ses airs prétentieux… Il aimait son caractère et sa plastique parfaite. Dans un geste soudain, il l’attrapa par les fesses et la colla contre son bas-ventre.

_ Je croyais que j’étais venu ici pour manger le dessert ? Mais bon, si tu préfères le plat de résistance d’abord ! Tu le veux à quelle cuisson ?

Jared : ou l’art de faire deux choses à la fois. Séduire et attaquer. Il ne semblait pas avoir porté d’attaques pourtant sa première salve était d’ores et déjà en action. Une sorte de bombe à retardement qui ferait son effet rapidement et plierait Daleg à se rendre encore plus fragile sous leurs armes. Chrystal le connaissait suffisamment bien pour pouvoir lire dans la pointe de malice qui brillait dans ses yeux qu’il tramait quelque chose.

Il se détacha de son corps à regret même si elle lui offrait le cadeau de porter le premier coup. Jared dégaina son épée lourde et épaisse d’un bon centimètre, elle avait un aspect rude car sa matière n’avait pas bénéficié d’un travail d’orfèvre. C’était une arme de combat pas une pièce de collection bonne à être accrochée au dessus de la cheminée comme celle de Daleg, simple mais parée de pierres précieuses. Jared ne voyait vraiment pas en quoi avoir trois rubis scindés à sa lame lui donnerait l’avantage.

Jared porta le premier coup d’un geste vif, il songeait que Daleg l’aurait pris dans l’épaule sans échappatoire puisque son coup avait été direct et plus furtif qu’une lionne embusquée mais ce noble petit ange semblait avoir des réflexes bien affutés. Leur deux lames collées l’une à l’autre se mêlèrent à un jeu de force et se rapprochait tour à tour du visage de l’un puis de l’autre. Mais il sembla bien vite que la force physique de Jared était plus endurante que la sienne car l’homme semblait faiblir et parvenait difficilement à garder contré la lame. Jared n’eut qu’une légère inclinaison à effectuer pour que son arme glisse et se libère bruyamment, laissant le pommeau emporté par l’élan de cette soudaine liberté, frapper la lèvre supérieur de leur « hôte ». Un filet de sang perlait déjà de la plaie ouverte à sa bouche et glissait sur son menton pour finir en légère pluie sur le sol carrelé.


_ Tu le préfères saignant…

Jared remarqua que Daleg semblait souffrir d’une gêne qui commençait à tordre ses traits. La bombe à retardement venait d’exploser. Son armure légère rougeoyait déjà de l’intense brûlure que Jared avait concentrée dans le métal de sa protection. Il imaginait qu’elle devait lui brûler la peau à travers son cuir mais il refusait de se laisser abattre par ce menu détail et ne lâcha pas son arme pour autant. Jared parut amèrement surpris, qu’est-ce qui était suffisamment important pour lui pour qu’il ne daigne pas abandonner avant que cela devienne encore pire ? Il ne faisait tout de même pas ça pour sa patrie ? Jared ne se démonta pas plus que lui… il lui avait donné une chance de s’en tirer à moindre mal mais Daleg ne l’avait pas prise… ils seraient maintenant deux à s’occuper de son sort.

_ … Ou à point ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daleg
Bras droit Fidèle
avatar

Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 08/01/2009

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille: Fils d'Emera et Akena; Frère de Méya; petit-fils de Nathalia
Nom du dragon et élément: Vertigo/vent

MessageSujet: Re: Salle à dîner royale   Mer 17 Juin - 15:18

Daleg était profondément outré par le manque de respect de ses adversaires. Il leur donnait tout l’intérêt qu’on doit à un ennemi et il était traité comme un vulgaire morceau de viande, en tout cas, lorsqu’il n’était pas ignoré. Entre cette femme qui se léchait les lèvres en le fixant et l’homme qui le comparait à un plat, cela le rendait stupéfait. Un combat était pour Daleg un art noble ou chacun des adversaires acceptaient de mettre en péril sa vie pour un idéal alors les voir prendre ce combat avec un tel détachement était une grande première pour lui. Une première qu’il témoigna par un grognement mécontent.

Le coup partit avant qu’il ait eu le temps de dire « ouf ». Son réflexe le sauva d’une blessure grave à l’épaule… heureusement que les nombreux mouvements répétés inlassablement durant les entraînements avaient portés leurs fruits sinon il aurait perdu l’avantage dès le début du combat. Ils étaient donc force à force, chacun essayant de prendre cette précieuse supériorité mais les bras de son adversaire étaient puissants, plus puissants que les siens malgré le temps qu’il passait à vouloir les développer. Il sentit la contraction dans ses avant-bras qui commençaient à fléchir, lorsque son muscle céda, il reçut le pommeau en plein visage, déchirant sa lèvre avec violence. Sa tête partit un instant vers l’arrière, emporté par son corps qui recula de deux pas avant de reprendre aussitôt appui sur ses pieds, en position de défense.

Prendre un coup n’était pas quelque chose qui allait faire douter de son implication dans le combat ! C’était chose courante qui ne l’alarmait pas. Mais sentir sa peau brûler doucement par une force extérieure était une douleur qu’il supportait moins bien qu’une entaille ou qu’une épée plantée dans le corps. Ses yeux se plissèrent avec détermination, il fallait faire cesser ce supplice qui l’empêchait de se reprendre dans sa concentration. Son esprit fit glisser la planche de bois qui servait anciennement de table et elle les faucha dans les jambes, les faisant s’écraser au sol. La planche s'abbatit ensuite sur eux, éclatant en s'écrasant sur leur corps. La brûlure commença à diminuer révélant quel stratagème il devrait suivre pour s’épargner une torture incommodante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adèlia
Exécutante Fidèle
avatar

Nombre de messages : 147
Age : 28
Date d'inscription : 09/09/2007

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille:
Nom du dragon et élément: Toundra, Mentaliste

MessageSujet: Re: Salle à dîner royale   Sam 27 Juin - 23:02

Adèlia marchait dans le château, se massant les temples sans se préoccuper des gens qu’elle croisait. Elle avait une terrible migraine et tout s’embrouillait dans son esprit, plus que de coutume. Après ça visite chez le marchand, elle était certaine qu’il lui cachait quelque chose. Lui avait été irréprochable, un vil marchand en quête d’enrichissement, mais elle avait tiqué à cause de la fille. Le dénommé Ice arrivait à détourner son attention chaque fois, mais il fallait, résolument, y voir de plus prêt. Elle ce contenta, pour l’heure, de mettre deux gardes à leur surveillance, parce qu’ils étaient parvenus à lui donner la migraine elle n’avait pas la force de s’en occuper tout de suite. De toute façon, elle préférait attendre de voir s’il lui livrerait le couteau, c’était plus fort qu’elle. Songer, seulement, à l’éclat de la lame brillant au soleil lui faisait oublier tout danger. Elle revit l’éclat étincelant et le sang, partout du sang. Son pas s’arrêta devant un garde mort.

-Du sang. Il y en a partout.

Son regard vide, elle se laissa envelopper par le brouhaha de son esprit. Elle sursauta lorsque la voix de son dragon, dans sa tête, chassa les autres voix. Elle aurait du suivre son conseil avisé et aller se promener dans la forêt, loin de tout individu, pour calmer sa migraine, mais elle n’en avait pas eut envie. Elle le regrettait maintenant, mais puisqu’elle venait de tomber sur un corps agonisant, il fallait qu’elle oubli de changer d’idée et apprenne ce qui c’était produit. Elle entra dans la salle à manger, jeta un regard circulaire dans la pièce et soupira pour se garder calme. Elle sembla chercher un instant s’il n’y avait pas quelqu’un pour se charger de nettoyer tout ça sans sembler s’embarrasser des deux hommes qui combattaient, comme si elle ne les avait pas vue.
Elle avança et fit un pas de côté pour éviter que Daleg ne lui pile sur le soulier en reculant sous un coup et ce n’est qu’à cet instant qu’elle daigna accorder de l’attention à l’action. Nathalia n’aimerait probablement pas apprendre cette intrusion… Elle sourit en reconnaissant la jeune femme qu'elle aurait reconnue même si elle avait vieillit de mille ans d'un coup.


-Bonjour Arc-en-Ciel.

Elle se massa un moment les temples, réfléchissant alors que le co-capitaine combattait. Un soupir s’extirpa de ses lèvres. Elle s’assura que sa dragonne n’était pas loin, pour apaiser son crâne, sans quoi elle ne pourrait être très efficace.

-Deux contre un ce n’est pas très juste.

Elle attrapa deux couteaux à sa ceinture, les regarda un moment puis tourna la tête pour voir la planche essayer de faucher les deux jeunes gens en faisant un signe négatif de la tête. Elle replaça le couteau qu'elle tenait dans sa main droite et alors qu'elle s'emparait d'un autre, un lustre au dessus de la tête de Xia et Jared se détacha dans un grincement et alla s'écraser directement à l'endroit où il se trouvaient. Elle se désola un moment de voir le ménage qu'il faudrait faire là ensuite, mais un sourire enfantin illumina son visage de jeune femme. Comme s’il ne s’agissait que d’un jeu, elle ajouta:

-Je fais équipe avec Dougdoug, alors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chrystal
Illusionniste
Illusionniste
avatar

Nombre de messages : 350
Age : 25
Date d'inscription : 25/08/2007

Feuille de personnage
Statut: En couple
Famille: soeur d'Adèlia, père disparu...
Nom du dragon et élément: Serenade, la glace

MessageSujet: Re: Salle à dîner royale   Dim 28 Juin - 14:09

Xia observa le torse de Jared avec un air de tentation. Elle appréciait bien le fait qu'il la force à roder autour de sa proie. Sous ses airs sauvages, Xia résistait à l'envie de le défier. La provoquer semblait être son passe-temps dernièrement, elle aimait bien cela, se sentir forcé par lui, mais elle n'aimait pas la sensation de ne pas savoir quoi faire. Elle se laissa prendre et porter à lui, ignorant totalement la présence de Daleg d'un sourire satisfait. Cette façon brutale et sèche ne lui donnait que plus envie de lui. Elle tourna son regard vers Jared et cligna des yeux. Elle comprennait les signes de son corps, subtils ou non. Il était clair qu'elle dégusterait son fruit avec appétit. Sa prise sur elle l'emprisonnait dans ses filets, elle mit sa main sur la sienne et haussa les sourcils avec sa réponse. Elle croqua le fruit, dès que Jared se décolla d'elle. La lame aurait beau l'effleurer, elle ne sentait pas cette douleur minime. Le sang était une odeur à laquelle elle était maintenant habituée.

Son regard se perdit dans les mouvements de Jared qui combattait contre Daleg. Il avait un regard sérieux cet homme, un peu trop même. Elle pouffa un rire moqueur envers lui, qui ne semblait pas comprendre la situation. N'avait-il jamais battu des gens sans réels buts? Elle ne s'étonna pas de sa réponse, ça se voyait dans ses réactions, ses mouvements. Il cèda contre Jared, se fendit la lèvre d'un coup dur. Xia ne s'étonna pas de sa réaction, les fidèles changeraient donc jamais, ils estimaient les compétences de leurs ennemis par leurs anciens combats, mais jamais les fidèles ne savaient comment réagir face à un nouvel arrivant. Elle s'accôta contre sa lance, question d'être confortable et croqua à nouveau le fruit, commencant à peine à se divertir. Le fait que Daleg soit déjà au sol ne démontrait qu'une chose. Qu'elle avait raison sur le compte des Fidèles.


- Dure ta question, Ja'. Je vois pas laquelle choisir...tu as une autre option?

Chrystal s'amusait à regarder ce combat en voyant les mouvements de bassin de Jared. Elle vit la table se déplacer sans comprendre comment celle-ci se déplacer. En haussant les épaules, elle planta sa lance dans la planche, qui éclata en morceaux face au choc. Les jambes écartés pour un choc plus important, elle se releva avec sa lance. Xia enleva les éclats de bois de sur sa robe. Elle recula et reprit appui sur le mur et regarda Daleg, un doigt sur le coin de ses lèvres.

- À feu doux, longue durée... commenta-t-elle en voyant le feu qui entourait le soldat.

Ce n'est là qu'elle remarqua la présence de la jeune femme. Elle devait probablement être plus âgé qu'elle. Son regard ne lui était pas inconnu, mais elle ne pouvait poser un nom sur sa tête. Peut-être ne l'avait-elle jamais su, du moins si ce n'était pas le cas, elle ne s'en rapellait plus. Pourtant cette fille n'avait rien des qualités des fidèles, mais elle en faisait partie. Ce surnom. Arc-en-ciel. La seule qui l'avait appelé comme ça avait été celle qui l'avait influencé à aller vers Nio. Elle se rappellait de la scène, du coup, elle avanca sans savoir pourquoi. Le temps qu'elle avait réfléchi l'avait troublé. Elle ne fit qu'entendre le bruit du lustre pour se déplacer à temps. Elle soupira en faisant une roulade sur le côté. Son caractère n'avait pas changé. Elle observa Jared un moment; il ne savait rien de son passé, et elle désirait le modifier. Rencontrer Adèlia n'était pas dans ses plans. Elle la regarda, amusée, comme elle l'aurait fait dans sa jeunesse.

- Tu as un don pour trouver des surnoms! Joli DougDoug, tout doux le soldat. Ca fait très convaincant pour un combattant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared Devonfeld
Prince fidèle/Disciple de Nio
avatar

Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 13/01/2009

Feuille de personnage
Statut:
Famille:
Nom du dragon et élément:

MessageSujet: Re: Salle à dîner royale   Dim 28 Juin - 14:53

Le léger filet de sang qui coulait le long du menton de Daleg, cet homme à l’air si innocent, donnait à Jared des impressions d’être un tortionnaire. C’est qu’il retiendrait presque ses coups pour ne pas abîmer ce petit air fragile… bien sûr, ce n’était qu’une plaisanterie parmi tant d’autres. Ce n’était pas ce petit air d’enfant qui le sauverait de sa main ou de celle de sa compagne. Ils étaient deux, il était seul jusqu’à ce que son escouade ne débarque. Cela leur laissait largement le temps de se débarrasser de l’ange.

Ce dernier ne semblait pas prêt à lâcher le combat, sa riposte fût d’ordre magique et un objet rude vînt fouetter l’arrière de ses genoux le renversant sur la planche. Jared en agrippa le bord, de sa main restée libre et tira pour se hisser de l’autre côté et retomber prestement sur le sol. Deux pieds bien ancrés dans le sol, il saisit son arme pour venir fendre la table avant qu’elle ne l’atteigne. Sans doute, fallait-il qu’il travaille leur coordination. La planche éclatant en éclat sous le coup de lance, son épée frappa seulement un morceau parmi les éclats de planche. Il ne lui restait plus qu’à se protéger. Dans la seconde qui restait, il se tourna de côté, protégeant son visage des morceaux qui pourraient dans le pire des cas, lui crever les yeux. La suite fut une succession de chocs contre son cuir, rien à voir à ce qui aurait pu se produire si le bois entier l’avait frappé mais il serra les dents en attendant que le dernier ne tombe au sol.

Il imita Chrystal et essuya son cuir d’un air blasé comme s’il se moquait de son attaque de part son détachement avec un grand « essaye encore ! ». Il fallait avouer que les chocs avaient été douloureux et qu’il faisait un peu le fanfaron. Le bois de la table fidèle n’était pas de n’importe quel bois, il était épais, solide, verni et le recevoir par salve n’était point agréable.

La lame tourna dans la main de Jared comme pour combler les blancs qui s’étaient insinué depuis l’arrivée de la nouvelle. Deux contre deux, voilà qui allait être bien plus intéressant. La lame stoppa ses rotations lorsqu’elle regarda Xia en semblant la connaître. Il était plus intrigué par cet air sur son visage que par le fait qu’elle lui attribue d’office un surnom, qui de surcroit n’allait pas à la Chrystal qu’il connaissait. Son regard se porta sur le lustre qui perdit de la hauteur et fondait directement sur eux ! Ils avaient quoi les fidèles avec leur mobilier ? Faisant un bond sur le côté, il esquiva le luminaire qui s’écrasa au sol en un millier d’éclats de verres, parsemant le sol de ces petits détails tranchants. Jared fit un pas déterminé vers le nouvel arrivant. Ses airs étranges ne lui avait pas échappé et qui plus est, c’était une femme. Avec un air ferme et amusé, il interpella Chrystal, toujours sur le qui-vive.


_ Tu t’occupes du chérubin et je prends la folle, qu’en dis-tu ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daleg
Bras droit Fidèle
avatar

Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 08/01/2009

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille: Fils d'Emera et Akena; Frère de Méya; petit-fils de Nathalia
Nom du dragon et élément: Vertigo/vent

MessageSujet: Re: Salle à dîner royale   Dim 28 Juin - 15:27

Visiblement rien n’était sacré pour ces deux là ! Bien, il ne ferait donc pas preuve de plus de manières. C’est ce qu’il s’était dit en usant de la magie. Tous les coups semblaient permis alors il n’ignorerait aucun de ses talents pour les battre et les réflexes étaient l’un de ses plus grands atouts comme il l’avait prouvé dès la première attaque. Pourtant, rien ne semblait avoir vraiment commencé, ils étaient plus dans une phase de test ou chacun montre un peu jusqu’où il est prêt à aller. Pour lui, c’était sûr, il irait jusqu’au bout même si elle signifiait sa mort. Pour Nathalia !

Son attaque n’eut pas l’impact espérée mais il ne fit pas chou blanc (j’espère que vous connaissez l’expression) non plus. La table brisé en une bonne vingtaine d’éclats de tailles variantes, vînt frapper tour à tour le corps de l’homme qui avait opté pour une bonne position de défense. Il ne parût pas alarmé par les chocs et il y’avait quelque chose d’insupportablement moqueur dans ses yeux. Daleg les regarda perplexe, se nettoyer des morceaux de bois qui couvraient leurs vêtements.

Il n’ignorait pas non plus qu’il était seul et qu’il aurait certainement peu de chance de les vaincre mais il devait faire durer le combat suffisamment longtemps pour que ses soldats viennent l’assister et là, le bilan changerait du tout au tout. En entendant la porte, il avait espéré voir ses hommes entrer mais ce n’était qu’Adélia. Son entrée avait figé le combat pour un instant. Daleg respectait Adélia et il ne faisait pas parti de ceux qui la critiquait dans son dos même s’il est vrai que certaines de ses habitudes l’irritait comme ce surnom qu’elle avait cru bon de lui donner et qui le décrédibilisait aux yeux de leurs ennemis, qui il faut le dire, ne le mettait pas beaucoup en valeur non plus.

Le lustre s’écrasa en un échec mais Daleg percutait encore sur les mots prononcés par le bras droit de Nathalia, poste qu’il enviait. Il ne connaissait pas beaucoup de relations à Adélia et le fait qu’elle l’interpelle de cette manière souleva quelques interrogations silencieuses masquées par la détermination de son bras tenant son épée.

Il n’avait jamais combattu à ses côtés et il doutait qu’elle utilise les mêmes techniques que l’armée fidèle. Preuve en était de ce lustre, seul vestige qui n’avait pas encore été esquinté. Il devrait donc aviser et puis le couple si uni, semblait vouloir les diviser sous les ordres de cet arrogant personnage ! Il regretta presque son visage faussement candide et ses traits doux.


_ Bien, Lady Adélia.

Elle était sa supérieure et à partir du moment où elle était entrée dans la salle, il se devait de l’attendre avant d’entreprendre toute attaque. Cela n’était pas vraiment de son goût, elle avait l’esprit si enclin à partir dans son monde, qu’il ignorait s’il interpréterait correctement ses propos. On la disait doué dans son domaine… et Daleg n’aurait pas mis un doute là-dessus, Nathalia devait avoir ses raisons en la prenant à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adèlia
Exécutante Fidèle
avatar

Nombre de messages : 147
Age : 28
Date d'inscription : 09/09/2007

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille:
Nom du dragon et élément: Toundra, Mentaliste

MessageSujet: Re: Salle à dîner royale   Dim 28 Juin - 16:28

Adèlia sourit à Xia, comme si le fait que leur « équipes respectives » allaient essayer de s’entretuer, n’était pas une raison pour s’empêcher de se montrer sympathique. Et puis comme elle appréciait la petite Arc-en-ciel et répondit.

-L’honneur ne me reviens pas pour DougDoug. C’est comme ça que les gens l’appel desf…

Elle s’arrêta pour jeter un coup d’œil, comme si elle réalisait soudainement que ça pouvait se révéler offensant pour lui. Oups. C’est vrai que ce genre de surnom restait habituellement entre soldat et qu’il ne devait pas se rendre à l’oreille de Daleg bien souvent… Comme on ne la traitait pas de folle en pleine figure bien souvent… Elle accusa le choc que Jared le lui dise en pleine figure. Elle le fixa un moment comme si les mots prenaient un certain temps à se rendre à son esprit. Oui, il l’avait bien traité de folle à voix haute. Il y eut un moment de silence.
Soudainement les corps, le lustre et tout les autres débris s’élevèrent de quelques centimètres du sol pour aller s’écraser sur les murs de côté dans un brouhaha de craquement de tables et d’os. Il y avait maintenant un espace entre les tables qui formaient une arène improvisée et on comprenait maintenant pourquoi ce n’était pas Adèlia qui faisait le ménage après avoir mit le bordel. Elle repoussa du pied un petit caillou qui n’avait pas été prit dans le sort qui avait envoyé valser le reste des objets. Elle se planta devant Jared, le jaugeant un instant avant qu’un sourire ne vienne éclairer son visage.


-Moi ça me va!

Elle ne releva pas l’allusion à sa folie, comme si elle n’avait pas entendu. Elle fit une révérence, comme s’il c’était agit d’un duel en bon et dut forme et garda son regard fixer sur Jared, mais sans vraiment le regarder. Une pression s’exerça dans la colonne vertébrale de Jared pour l’obliger à faire une révérence semblable (style Voldemort vs Harry Potter dans le 5ème film… même si Adèlia a pas trop la tronche de Voldemort ni Jared la tronche d’Harry Potter!) La pression se relâcha soudainement et Adèlia se releva toujours souriante un poignard dans chaque main.

-C’est les femmes d’abord?

Adèlia aurait eut raison de douter que Jared connaisse les bases de la politesse, mais elle semblait tout à fait détendue et attendait patiemment soit que Jared l’attaque soit qu’il lui indique poliment de venir lui planter un couteau dans l’estomac en premier. Il lui fallait un effort de concentration énorme pour ne pas entendre les murmures dans son esprit qui la tourmentait et avait tendance au bout d’un moment à lui faire oublié la réalité. Ce concentrer quelques minutes devraient suffirent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chrystal
Illusionniste
Illusionniste
avatar

Nombre de messages : 350
Age : 25
Date d'inscription : 25/08/2007

Feuille de personnage
Statut: En couple
Famille: soeur d'Adèlia, père disparu...
Nom du dragon et élément: Serenade, la glace

MessageSujet: Re: Salle à dîner royale   Sam 4 Juil - 23:14

Le résultat de son esquive sembla atteindre son compagnon, sous la violence du choc. Elle imita Adèlia et se massa sa tempe droite en fermant les yeux, ce que cela pouvait être ennuyant les attaques à distances et surtout par un ennemi de cette grandeur. Il valait mieux que ce bois. Toujours au sol, elle parvint à se protéger des éclats de verre à l'aide d'un double de chrystal qui faisait ricocher les morceaux sur le mur comme un bouclier l'aurait fait. Dès qu'elle put se relever, elle sentait que la situation serait somme toute plus intéressante qu'elle le croyait. Elle fit un geste brusque de la main droite en direction de l'homme. Son bouclier vola jusqu'à percuter le mur près de Daleg.

- Pas de problème, mon loup.

De sa démarche féminine, elle décocha sa lance du sol et s'avanca aux côtés de son compagnon avec un regard de tigresse qui attendait sa proie. Daleg semblait se montrer de plus en plus raisonnable quant aux adversaires qu'il combattait avec l'ardeur d'un enfant. Il avait maintenant idée de qui était ses ennemis et savaient comment ils réagissaient. Rapide et malin, dis donc. Chrystal ne s'attendait pas à mieux de sa prochaine victime. Elle leva la tête pour l'observer, le jaugeant. D'un sourire mielleux, elle posa sa main libre sur sa hanche. Le petit et doux ange qu'était DougDoug faisait place à quel mystérieux personnage? À la fois curieuse et aventurière, elle était plus pour le combat à corps à corps qu'éloigné, néanmoins, elle saurait s'adapter dépendamment des aptitudes de combats rapproché de Daleg.

Ses yeux se rivèrent sur Adèlia avec perplexité. Comment une personne aussi pensive pouvait se retrouver à la tête des troupes? Ses réactions ne prouvaient sur elle que les contacts physique n'avaient aucune signification. Elle avait simplement horreur du sang et du ménage. Une vraie femme quoi. Xia sentit un soudain sentiment de fierté; elle ressemblait à son emblème de jeunesse. Ce n'est lorsqu'elle obligea Jared à faire la révérence qu'elle se défit de son sourire. Jared n'était pas un jouet qu'on pouvait contrôler à volonté. Elle retourna son attention sur Daleg, attendant le moindre mouvement de sa part, elle n'aimait pas perdre de l'énergie pour un rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared Devonfeld
Prince fidèle/Disciple de Nio
avatar

Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 13/01/2009

Feuille de personnage
Statut:
Famille:
Nom du dragon et élément:

MessageSujet: Re: Salle à dîner royale   Lun 6 Juil - 13:41

Jared se mit à rire alors qu’elle appuyait sur ses nerfs pour le faire s’incliner. Les Fidèles faisaient tellement de manières avant un combat que ça en devenait risible. Le lâcherait-elle enfin ou devait-il se libérer lui-même ? C’est qu’il s’impatientait un peu là ! Il n’avait pas que ça à faire quoique sa révérence lui donnait de biens belles visions sur ses courbes et il aurait eu tort de ne pas en profiter. Il se redressa vivement effleurant le menton d’Adélia du haut de sa tête. Jared arbora son sourire carnassier.

_ On n’est pas au bal, ma belle alors tes manières garde-les pour les crétins que tu sers!

La lame tournoya une nouvelle fois pour venir se positionner de manière sûre dans la main de son propriétaire. La lame était lourde, la lame était d’acier et la lame avait soif du sang de ceux qui se dressaient sur leur chemin. Il attaqua. Large comme elle était, s’il parvenait à perforer son ventre, le combat serait vite terminé, de même s’il ne retenait pas ses coups et laissait la lame trancher la chair de long en large car il était difficile d’imaginer Adélia rester entière face à son arme. Heureusement pour elle, si son arme appelait le sang, Jared n’était pas un fou de carnage et son combat se limiterait à vouloir obtenir la victoire. La mort n’était qu’une option.

Le côté non tranchant vînt la cogner aux côtes tandis qu’il profitait qu’elle soit dans cette position de douleur pour venir rabattre son pommeau vers ce visage atypique. Sa main l’attrapa à la gorge et la souleva pour la propulser dans le mur et l’y fixer comme un tableau. Une boule de feu s’échappa de sa main lancée vers l’avant, pour venir achever son travail.

Il donna une bonne tape sur les fesses de Xia lorsqu’elle passa à sa portée. Il avait bien envie de passer à une autre sorte de jeu… plus charnelle.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salle à dîner royale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Salle à dîner royale
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Salle du Feu
» La salle du trône et le château
» Salle d'opération section civile
» La salle de l'argent
» salle de soins des femmes/ Chambre n° 1 : actuellement Senjo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La guerre des clans :: Clan des Fidèles :: Entrée du vieux château-
Sauter vers: