La guerre des clans

Une guerre entre Fidèles et Rebelles; Qui la gagnera?
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'hôpital caché

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Arlhéeane Devonfeld
Soldat Rebelle
avatar

Nombre de messages : 2287
Age : 28
Date d'inscription : 19/07/2006

Feuille de personnage
Statut: Marié(e)
Famille: Épouse de Loan, Mère de Jared Lumia et Lyzée, Mère adoptive de Xia, Fille d'Ifrean et nièce de Brianna
Nom du dragon et élément:

MessageSujet: Re: L'hôpital caché   Jeu 12 Fév - 21:41

Arlhéeane avait prit les devants en se dirigeant vers l’hôpital. Elle poussa brutalement la porte faisant sursauter Cratère qui était demeurée dans la pièce sans bouger, observant toute l’agitation d’un œil sévère. Arlhéeane lui jeta un rapide coup d’œil se demandant ce que la dragonne faisait là, mais elle ne réalisa pas immédiatement qu’elle avait, un peu plus tôt, envoyer la dragonne pour s’occuper de ses petits… Elle c’était immédiatement approchée du lit :

-Comment va-t-il?

La servante répondit silencieusement en baissant la tête, visiblement elle n’avait pas grand espoir de pouvoir le sauver. Arlhéeane caressa le visage de Loan, essayant d’éviter de sombrer dans la panique. Son visage était terriblement chaud, fiévreux.

-Loan, tu ne vas quand même pas mourir comme ça…

Elle essaya d’ajouter quelque chose, elle voulait comprendre ce qui c’était passé exactement. Sa gorge se noua. Cratère bougea un peu, pour s’avancer vers Arlhéeane.

-‘rlhée…

La jeune femme ne réagit pas. La dragonne hésita un moment. Ce n’était peut-être pas le moment, mais elle ne pouvait quand même pas ne pas le lui dire… De toute façon il n’y avait jamais de bon moment pour dire ce qu’elle avait à dire.

-Arlhée! Ilk a enlevé Jared.

-Quoi?!?!!

Arlhéeane c’était brusquement retourné vers sa dragonne, cherchant la trace d’une mauvaise blague sur le visage de l’animal. Heureusement qu’à cet instant il n’y avait pas de hache dans l’hôpital. Le visage d’Arlhéeane sembla perdu un instant, comme si elle hésitait entre ce mettre à hurler et tomber dans les pommes. Cratère fit signe à la servante de sortir ce que cette dernière fit, non sans une légère hésitation à laisser son malade. Arlhéeane ce prit la tête à deux mains, prenant de grandes respirations. La dragonne demeura sans bouger, attendant visiblement qu’Arlhéeane fasse quelque chose. Son visage était sévère, comme si elle considérait qu’Arlhéeane avait ce qu’elle méritait.

-Trouve moi le. Trouve moi Nio.

-Ce n’ai pas une bonne idée, tu l’sais…

-JE VEUX MON FILS!

Arlhéeane hurla (pauvre Loan qui essai de dormir!), mais la dragonne ne broncha pas, trop habituée aux débordements d’émotions d’Arlhéeane.

-De toute façon on ne le trouvera pas tant qu’il ne voudra pas qu’on le trouve.

-Arranges-toi pour qu’il veule nous trouver! Fait la marche de la paix, lance des rayons d’amour partout!... Ou est Lumia?!

Arlhéeane fut de nouveau prit d'une soudaine ilumination. Elle douta que Cratère avait abandonnée le bébé quelques part… Quoi qu’elle avait bien laissé Ilk lui ravir son fils. À son regard, il était clair qu’elle ne savait pas où donner de la tête. Ce tête à tête avec Nathy lui avait visiblement couté beaucoup.

-Elle… elle est partie ce promener dans le château.

-elle est quoi…?

Arlhéeane essaya encore une fois de déceler le sarcasme dans les paroles de la dragonne. Ce moquait-elle d’elle? La dragonne sembla un peu mal à l’aise, pour la première fois. C’était le détail étrange dans l’histoire.

-Elle… Disons que… Lumia a eut une brusque poussée de croissance. Ta fille a l’air d’avoir dix ans je dirais…

-Je peux savoir j’ai parlé combien de temps avec Nathalia?!!!!!!

-…

-Trouve moi là. Trouve Kirkanof! Trouve mon fils!!

Cratère acquiesça d’un œil toujours sévère et sortie, laissant Arlhéeane essayer de recouvrer ses esprits. Arlhéeane prit la main de Loan dans la sienne, essayant de ne pas l’écraser, malgré le besoin oppressant de la serrer.

-Loan je t’en pris…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kaktuxworld.skyrock.com
Hyde pheust
Future Soldat Rebelle
avatar

Nombre de messages : 249
Age : 26
Date d'inscription : 04/03/2008

Feuille de personnage
Statut: En couple
Famille: tous assassinés...mais il a une nouvelle famille, Yamina
Nom du dragon et élément: Nero, la lumière

MessageSujet: Re: L'hôpital caché   Jeu 12 Fév - 23:42

Hyde n'avait pas réagit tout de suite, vu son état à moitié faible. Il avait emboité le pas à l'ancienne chef fidèle, mais avait rapidement ralenti le pas, totalement vidé de sa force. Il avait fait signe à Arlhée de ne pas l'attendre et de filer le plus rapidement possible à l'hôpital sans lui. De plus, qu'est-ce que pouvait faire un esclave lorsqu'il était épuisé? Bon à rien disait certains, d'autres le mettait à l'écurie. De plus, elle savait le chemin. Après tout, elle n'avait quitté le château que depuis quelques mois. Il fit son possible pour revenir à temps dans la pièce. Dès qu'il arriva face à la porte, il remarqua Arya avec deux de ses coéquipières écoutées les cris persistants de l'autre coté du cadre. Mais qu'est-ce qui leur prennaient à elles? Hyde avanca vers elles d'un pas plus sûr et inquiet à la fois.Que préparaient-elles? Qu'avaient-elles capter d'intéressant pour être coller à cette porte?

- Mesdames...dit-il d'une manière à leur faire comprendre qu'elles n'étaient pas vraiment à leur place.

Chacune d'entre elles firent un signe pour qu'il se taise. Il haussa un sourcil, curieux de voir ce qui les intéressait tant. Pourtant, il ne fallait pas qu'elles restent là. Hyde s'approcha lentement du groupe et les bouscula délicatement pour qu'elles retournent à leur travail. Elles émirent des petits gémissements comme un chien battu l'aurait fait pour une gâterie. Il soupira tendrement comme s'il avait tout compris.

- Je vous raconterai plus tard, faîtes attention à ne pas vous faire prendre encore par moi sinon ça ira mal pour vous! lanca-t-il en les voyant retourner à leur poste.

Seulement,il n'était toujours pas seul; Arya resta à ses côtés, inquiète pour la jeune femme qui se trouvait dans l'hôpital. Hyde comprit et l'apaisa avec ses deux mains qu'ils déposa sur ses frêles épaules. La mère lui raconta ce qui s'était dit dans la pièce avant son arrivée. Arlhéeanne avait-elle quitté le château pour ne pas avoir de reproche sur ses deux enfants qu'elle avait eu avec cet homme? Cet homme, qui était-il? Et pourtant, même lui se posait des questions... Il ne fallait pas trop en demander. Les secrets entre eux n'étaient que de petits potins quotidiens. Mais il était normal qu'elle soit inquiète avec cette nouvelle. Pour une mère, perdre un de ses enfants était la pire chose qui puisse arriver. On vit alors la dragonne sortir (non mais par où ils entrent ses bêtes là XD) affichant un regard perplexe. La dame, qui se trouvait face à lui, décida d'entrer dans une autre pièce de l'hôpital pour s'occuper de ses malades. Hyde, quant à lui, hésita un moment puis rentra pour voir si tout allait bien. En fermant la porte doucement derrière lui, il se posta aux côtés d'Arlhéeanne, à une bonne distances, pour ne pas qu'elle se sente envahie par sa présence. Néanmoins, il ne pouvait pas rester silencieux. Il prit un moment avant de dire un mot.

- Madame...C'est moi qui l'ai retrouvé dans la cour. Il se trouvait déjà en piteux état au moment où il a été emmener ici. Un enfant lui a fait une grave blessure au niveau du dos. Ses capacités respiratoires ne sont pas à leur puissance maximum. Les infirmières ont fait leur possible pour l'apaiser de sa douleur et cesser les hémorragies intérieures. Nous le laissons dormir que depuis quelques minutes à peine. Dès que j'ai pu quitter la pièce, je l'ai fait.


Il s'arrêta un bref moment, pour qu'elle puisse digérer les nouvelles sans trop être perturber, malgré qu'elle semblait déjà tremblotante. Il lui fallait un peu de temps pour trouver les bons mots aussi. C'était avec une certaine tension qu'il hésita à continuer sa phrase.

- Désolé Madame, mais une question assez lourde pèse sur mon esprit. Sauriez-vous me dire qui pouvait bien être cette enfant? Je n'ai jamais vu de regard si sombre depuis un bon moment vous savez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loan Devonfeld
* Admin * Chef des Rebelles
avatar

Nombre de messages : 1034
Age : 30
Date d'inscription : 12/04/2007

Feuille de personnage
Statut: Fiancé(e)
Famille: Fils de nobles fidèles; Epoux d'Arlhéeane; père de Lumia, Jared et Lyzée
Nom du dragon et élément: Erym/élément Feu

MessageSujet: Re: L'hôpital caché   Dim 15 Fév - 18:50

La lutte avait déjà commencé pour Loan. Rester en vie serait déjà une défaite en soi pour Nio et sa nouvelle disciple. Non seulement, il devait la retrouver mais il devait surtout réparer et laver tous les mensonges que l’assassin lui avait fait croire et qui s’amplifieraient avec le temps, sans ça il y’aurait certainement peu d’espoir qu’elle leur revienne un jour. Il ne savait pas d’ailleurs ce qui faisait le plus mal : la blessure ou la déception de l’avoir vu si facilement se faire manipuler.

Malgré son état endormi, Loan était tout de même réceptif à ce qui se passait dans la pièce. Les arrivées, les départs, les mouvements… ils les ressentaient aux odeurs et aux vibrations de la pièce. Ce fût cette odeur toute particulière qui lui fit faire un effort pour émerger de son état léthargique. L’aveugle commença par un premier soupir quand elle caressa son visage. Il avait désespérément envie de bouger mais cela ne revenait pas aussi vite que ce que lui dictait son cerveau sinon il serait déjà assis au bord du lit en train de la tenir dans ses bras. Visiblement trop tôt pour en arriver là, il se contenta d’écouter ce qui se disait dans la pièce. Quand Arlhéeane se mit à hurler, il comprit enfin ce que signifiaient les dernières paroles de Nio avant qu’il ne s’envole. Ainsi, Xia ne lui avait pas suffit, il avait fallu qu’il lui prenne son fils aussi… alors qu’il venait à peine d’apprendre qu’il était père, alors qu’il n’avait pas eu le temps de le tenir dans ses bras. Bon sang, heureusement qu’il était cloitré dans cette état car il aurait brisé le premier objet venu et se serait lancé tête baissée à la recherche de son enfant et de sa fille de cœur comme semblait le faire Arlhéeane en ce moment… Il leur restait au moins Lumia et il ne faudrait pas qu’ils la délaissent pour retrouver Xia et Jared ou pour se battre pour leur cause. Le fait qu'elle est eu une poussée de croissance surprenante ne le choqua pas encore.

Sentant la main de celle qu’il aimer serrer la sienne, il tenta tant bien que mal de lui rendre cette étreinte et lui murmura avec autant de force qu’il le pouvait encore.


_ Mon heure n’est pas venue… Sois tranquille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arlhéeane Devonfeld
Soldat Rebelle
avatar

Nombre de messages : 2287
Age : 28
Date d'inscription : 19/07/2006

Feuille de personnage
Statut: Marié(e)
Famille: Épouse de Loan, Mère de Jared Lumia et Lyzée, Mère adoptive de Xia, Fille d'Ifrean et nièce de Brianna
Nom du dragon et élément:

MessageSujet: Re: L'hôpital caché   Dim 29 Mar - 21:11

Arlhéeane caressa doucement la joue de Loan avec sa main libre, tout en gardant son autre serrer dans la sienne, en l’entendant parler. Elle le couva d’un regard à la fois doux et triste qu’on ne pouvait pas lui voir fréquemment.

-Ne t’épuises pas à parler ainsi alors. Tu dois reprendre des forces.

Arlhéeane écouta les paroles de l’esclave sans ce retourner. Nul doute : elle savait de qui il s’agissait. Elle lâcha la main de Loan pour ne pas la lui briser en la serrant trop fort et ce tourna finalement vers Hyde en ce levant.

-J’ignore de qui il s’agit. Quoi qu’il en soit cet être le paiera de sa vie si elle croise un jour mon chemin. Hyde. Il y a beaucoup à faire au château. Veille à ce que les infirmières s’occupent de cet homme comme elles l’auraient fait pour un roi.

Elle sembla sur le point de l’attraper par la gorge pour le menacer de mort s’il manquait à sa mission, mais elle détourna le regard vers Loan. L’inquiétude parvint à éteindre son agressivité suffisamment longtemps pour épargner à Hyde une menace inutile. Arlhéeane sortit de la pièce sans ajouter un mot, plongée dans ces pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kaktuxworld.skyrock.com
Hyde pheust
Future Soldat Rebelle
avatar

Nombre de messages : 249
Age : 26
Date d'inscription : 04/03/2008

Feuille de personnage
Statut: En couple
Famille: tous assassinés...mais il a une nouvelle famille, Yamina
Nom du dragon et élément: Nero, la lumière

MessageSujet: Re: L'hôpital caché   Lun 30 Mar - 19:55

Sous le coeur de cette femme sévère se cachait donc une âme attendrie par l'amour d'un homme...Peu importe qui il était, la jeune femme avait tout fait pour le retrouver, jusqu'à quitter son poste. Hyde comprit rapidement qu'il avait bien agit en sauvant celui-ci d'une mort presque certaine. Il ne se sentait pas heureux en soit d'avoir sauver un autre humain, mais surtout dût au fait qu'il avait aider un amour à rester vivant. Il laissa entrevoir un sourire, mince quelqu'il soit, il n'aurait jamais pu croire ceci que s'il l'avait vu et entendu. Et maintenant, il était le seul qui assistait à cette scène. Il soupira, ému à sa mesure; il était quand même esclave au palais. Haut gradé, mais esclave toujours.

Dès qu'Arlhéeanne se leva, il recula pour lui laisser de l'espace. Elle ne semblait pas très heureuse des nouvelles qu'il lui avait annoncé. Hyde préféra ne pas insister plus, il valait mieux ainsi. Restant à sa hauteur, il recu ses ordres en affirmant d'un signe de tête. Cette femme l'impressionnerait toujours par ses capacités à rester droite, malgré toutes sortes de situations. Elle gardait son calme en temps et lieu, mais pouvait être d'une colère noire. Arlhéeanne savait qu'il obéirrait aux ordres, peu importe de qui ils venaient. Hyde laissa son regard erré sur la pièce, qui avait repris une odeur rafraichie. Il se sentait un peu intimidé par les regards, mais il s'y sentait habituer. Malgré tout, un soupcon de tendresse dans sa voix le laissa perplexe. Un roi... Il ne posa pas de question, elle possédait un regard terrifiant et même appeurant pour certains. Il valait mieux se méfier et rester droit face aux ordres, pour ainsi les respecter en bonnes et dûes formes.


- Oui, madame.

Il la laissa quitter la pièce avec un signe de tête affirmatif accompagné d'un clignement. Il mit ses mains dans son dos et resta un moment sur place, réfléchissant aux divers endroits où pouvait se trouver les infirmières. Le dragon en avait appeurées quelques'une mais d'autres avaient des obligations à respecter. Hyde observa Loan en voyant qu'il forcait à se tenir éveillé.

- Le ciel peut parfois prendre des horizons vastes et guider la terre jusqu'à la mer, mais jamais elle ne la trouvera sans lumière. Il prit une pause, en décroissant les bras. Je vous dois de vous dire de rester étendu pendant quelques heures encore. Vous avez besoin de sommeil comme chaque être vivant et le ciel sait attendre votre retour. Prennez votre temps pour être guéris au maximum afin d'éviter d'autres blessures.

Il se retourna et avanca en direction de la porte, mais s'arrêta à quelques centimètres du cadre. Il apposa doucement sa main contre l'arche et baissa la tête.

- Vous avez de la chance d'avoir une famille...

Ne pouvant pas rester plus longtemps à ses côtés, il quitta la pièce sans attendre de réponse de la part de Loan. Peut-être Aria et ses filles saurait s'occuper d'un roi et lui porter soutien. En sueur, il prit le chemin vers l'autre chambre de l'hopîtal où s'était dirigé la soeur infirmière. Il lui recommanda les meilleurs soins avant qu'il n'aille rechercher une autre chemise propre et revenir à ses côtés pour vérifier que tout aille pour le mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loan Devonfeld
* Admin * Chef des Rebelles
avatar

Nombre de messages : 1034
Age : 30
Date d'inscription : 12/04/2007

Feuille de personnage
Statut: Fiancé(e)
Famille: Fils de nobles fidèles; Epoux d'Arlhéeane; père de Lumia, Jared et Lyzée
Nom du dragon et élément: Erym/élément Feu

MessageSujet: Re: L'hôpital caché   Mer 1 Avr - 18:33

Les paroles d’Arlhéeane sur le traitement qu’elle réservait à son agresseur ne lui échappèrent pas. Il tourna discrètement la tête sur le côté sur le coup de l’émotion, il ne pouvait pas se résoudre à avouer à Arlhéeane que sa propre fille, manipulée par quelques tristes propos avait tenté de le tuer. Ce serait un secret lourd à porter mais pour le moment il n’était pas de taille à apporter à Arlhéeane une nouvelle déception.

Loan se laissa aller à un repos faussement entier. Ecoutant d’une oreille distraite les propos tenus par cet homme qui restait dans la pièce et dont il avait mémorisé son timbre de voix pour le reconnaître au milieu de mille autres personnes. Loan ferma le poing, « il n’y aura pas d’autre blessure, que ma mort si je ne peux pas la sauver ». Cette pensée lui était venue comme une réponse silencieuse qu’il s’était fait à lui-même puis il fut plus attentif à cette dernière phrase qui sonnait plus sincère à son oreille. Sa remarque le fit réfléchir. Pour avoir cette famille, le chemin n’avait pas été facile. Il avait brisé des lois, fait des sacrifices, tout ça pour avoir un semblant de famille, pour qu’il porte fièrement le titre d’époux et encore plus fièrement celui de père. Finalement ce chemin qui lui avait semblé si souvent broussailleux et impossible avait mené quelque part. Plongé dans ses réflexions, Loan ne remarqua pas tout de suite que le serviteur était parti… mais lorsqu’il s’en rendit compte, il apprécia le silence de la pièce. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas pu se retrouver seul. Il pouvait plus facilement peser le positif et son contraire. Il avait gagné en puissance et gravit les échelons au point qu’Arlhéeane avait peut-être finit par l’accepter comme son égal. Il sentait un amour grandissant pour elle à mesure qu’ils étaient confrontés à toutes ces épreuves. Il pouvait encore sentir la chaleur de sa main lorsqu’il avait glissé l’anneau à son doigt mais se faisant, on l’appellerait certainement traître chez les rebelles lorsque l’on découvrirait qu’il n’était pas mort deux ans plus tôt. La cause rebelle était pourtant encore un objectif mais les apparences ne jouaient pas en sa faveur. Au terme d’un long questionnement, il finit par tomber épuisé pour un profond sommeil curatif.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doryan
Chevalier de Lumia
avatar

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 15/01/2009

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille: Famille décédée; Adopté par une famille fidèle; frère de Zofia
Nom du dragon et élément: Mazareth/Lumière

MessageSujet: Re: L'hôpital caché   Lun 6 Avr - 14:07

[euh Val si tu viens pas bientôt, je v partir parce que ma femme inculque des concepts erronés à ma fille!!!!!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loan Devonfeld
* Admin * Chef des Rebelles
avatar

Nombre de messages : 1034
Age : 30
Date d'inscription : 12/04/2007

Feuille de personnage
Statut: Fiancé(e)
Famille: Fils de nobles fidèles; Epoux d'Arlhéeane; père de Lumia, Jared et Lyzée
Nom du dragon et élément: Erym/élément Feu

MessageSujet: Re: L'hôpital caché   Lun 6 Avr - 19:32

Quand Loan commença à se sentir suffisamment énergique pour bouger, il commença à repousser les élans de soins que tentait de lui prodiguer cette servante, certes gentille mais qui en faisait des tonnes et l’appelait Monsieur à tout bout de champ comme s’il faisait parti des nobles de ce château. On lui proposa une belle chemise de lin blanc pour remplacer le haut de sa combinaison qui avait été recousu tant bien que mal. Ainsi vêtu, le tissu n’appuyait pas sur la plaie et la légèreté de l’étoffe la laissait respirer et cicatriser doucement. La chemise dégageait une bonne odeur de linge propre comme il n’avait pu en sentir depuis des lustres.

Profitant, qu’Aria s’était absenté pour lui apporter de quoi manger, Loan s’était mis debout. Il resta bien deux longues minutes assis sur le bord du lit attendant que la tête ne lui tourne plus. Trop longtemps allongé, il sentit quelques fourmillements dans ses jambes qui altéraient son équilibre sans compter sur la douleur qui brûlait encore son dos. Il prit donc son temps pour se mettre debout. Il ne tombait plus épuisé sur le lit, c’était déjà bon signe !

Il longea le mur pour atteindre la fenêtre que la servante ouvrait tous les matins de soleil pour le laisser apprécier la chaleur sur sa peau. Il s’assit à son bord et appela Erym laissant à la servante la surprise de découvrir un lit vide à son retour. Le dragon ne tarda pas à venir comme s’il attendait non loin de là ce moment avec supplication. Loan passa les jambes côtés vide et laissa l’animal venir se positionner sous ses pieds. Il aurait été risqué de sauter sans prendre en compte sa blessure superficiellement guérie qui n’attendait qu’un faux mouvement pour se rouvrir. Dès qu’il fût assis, Erym commença de joyeuses remarques comme si tout était devenu beau depuis le retour de son maître.


_ Depuis quand tu portes les chemises de nobles, toi ? Mais elle te va très bien ! Tu sais que le temps est long quand on n’est pas patient ? Et qu’il est encore plus long quand il pleut… et qu’on n’est pas patient ! Y’a rien d’aménager pour le confort des dragons ici ! Et les fidèles se disent civilisés !!! Racontars !
</FONT>
Loan se pencha doucement vers le cou de son dragon pour attraper les rênes, écoutant d’une oreille distraite les paroles de sa monture. Une autre pensée l’accaparait.

_ Tu sais où est Arlhéeane ? Cela fait plusieurs jours que je n’ais pas senti sa présence à mes côtés.

Erym grommela silencieusement, comprenant qu’il ne l’avait pas écouté et qu’il préférait retrouver la femme qui lui avait « volé » son maître.

_ Des rumeurs circulent sur la construction de plusieurs chantiers sur les terres infertiles !</FONT>

_ Les terres infertiles tu dis ? Nous étions dans cette région avant de revenir au château. Arlhéeane doit être là-bas et j’ose espérer que ma fille y sera aussi !

Loan n’eut pas à donner l’ordre de partir. Erym avait comprit et s’élançait déjà vers cette contrée éloignée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'hôpital caché   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'hôpital caché
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Photo Cachée
» Hôpital de l'Universite d'Etat d'Haiti : état des lieux
» Image Cachée .25
» Un premier Scanner à l'hôpital Bernard Mevs
» Hôpital de Caen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La guerre des clans :: Clan des Fidèles :: Entrée du vieux château-
Sauter vers: