La guerre des clans

Une guerre entre Fidèles et Rebelles; Qui la gagnera?
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le petit salon

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Doryan
Chevalier de Lumia
avatar

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 15/01/2009

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille: Famille décédée; Adopté par une famille fidèle; frère de Zofia
Nom du dragon et élément: Mazareth/Lumière

MessageSujet: Le petit salon   Sam 7 Fév - 16:03

Doryan la conduisit au petit salon. Pièce pas très grande certes, mais luxueusement décorée. Les fidèles savaient comment s’y prendre pour impressionner les visiteurs. Sans doute qu’arriver dans ce lieu devait faire prendre conscience du pouvoir qu’ils possédaient et qu’ils n’étaient pas bon négocier des affaires qui ne leur rapporteraient rien.
Deux petits sofas de velours verts étaient disposés de part et d’autre d’une petite table basse en bois de chêne sculpté sur un tapis persan du plus bel effet. Quelques tableaux, quelques bibelots scintillaient sur des meubles d’appoints tandis qu’un doux feu crépitait dans l’âtre d’une discrète cheminée. Il y avait aussi une discrète bibliothèques contenant quelques livres servant à faire patienter les visiteurs lors des attentes prolongées.
Il l’invita à s’asseoir mais préféra quant à lui, rester debout.


_ Bien. J’imagine que tu as des tonnes de questions ! Ce serait déjà pas mal si je pouvais donner quelques réponses aux questions qui te torturent l’esprit.

Il recula sous un imposant tableau représentant le portrait fier d’une femme comme on aimait les faire à l’époque et le pointa du pouce.

_ Tu vois cette femme derrière moi, c’est ta mère ! Et le motif sculpté dans le bois de la table devant toi, c’est le blason de ta famille. Votre famille existe depuis des générations et des générations et toi tu es la nouvelle génération!

Doryan espéra secrètement que cette nouvelle génération soit moins sanglante que ses prédecesseurs car pour imposer leur pouvoir, les trois familles avaient fait tomber de nombreuses têtes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumia Maraigh
Reine de la première famille royale
avatar

Nombre de messages : 226
Date d'inscription : 25/09/2006

Feuille de personnage
Statut:
Famille: Fille d'Arlhéeane et Loan, Soeur de Jared et Lyzée, Soeur par adoption et belle-soeur de Chrystal
Nom du dragon et élément: Laom

MessageSujet: Re: Le petit salon   Jeu 12 Fév - 20:35

Lumia avait parut impressionnée par le joli livre que lui avait montré Doryan. Encore une fois, elle ne comprit pas exactement pourquoi le serviteur n’avait pas le droit de les lires. Commençant à être gêné de sa méconnaissance du monde, elle préféra ne pas poser la question cette fois. Elle avait donc suivit le serviteur en s’accrochant aux détails de ce qu’elle voyait. Elle s’arrêta au bas de la porte du salon, impressionnée par tant de richesses. Ça avait de quoi déstabiliser… Elle fit un pas, timide dans la pièce, regardant les lieux, un peu craintive. Ses yeux faisaient tranquillement le tour de l’endroit, détaillant les petits objets dorés. Elle avança enfin, sans vraiment prendre d’assurance et toucha un fauteuil de velours du bout des doigts avant que son attention ne soit attirée par le tableau que lui montrait le serviteur.

Elle eut un léger mouvement de recul à peine perceptible. Sa mère? Elle avait eut, moins encore qu’un souvenir, une impression peut-être… d’une mère douce et aimante, hors le tableau représentait tout sauf cela. Il n’y avait aucune douceur dans ce visage… quelques choses de terriblement froid. Elle n’arriva pas a détailler le reste du tableau, figée par le visage. Lumia détourna la tête pour regarder le blason, mais surtout pour éviter de devoir supporter le regard de «sa mère». S’assoyant finalement, sur le rebord du fauteuil, elle demeura perplexe encore un moment. Son cerveau semblait vouloir retenir tout ce qu’elle voyait, tout ce qu’elle entendait, comme une éponge et cela lui donnait encore le tournis. Elle n’osa pas poser de question sur sa famille. Sa question fut tout autre:


-Et vous, vous êtes qui?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doryan
Chevalier de Lumia
avatar

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 15/01/2009

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille: Famille décédée; Adopté par une famille fidèle; frère de Zofia
Nom du dragon et élément: Mazareth/Lumière

MessageSujet: Re: Le petit salon   Jeu 12 Fév - 21:56

Voyant que la jeune fille semblait ne pouvoir soutenir le visage de sa mère, Doryan força un sourire et essaya de la rassurer en se rapprochant.

_ Vous savez les nobles aiment se donner des airs hautains, cela permet de gagner en importance mais cela ne veut pas dire qu’elle est aussi insensible que ce tableau… Après tout, elle a dû aimer pour vous avoir.

A son tour, Doryan parut perplexe. Depuis le temps, il ne s’était jamais préparé à ce qu’on lui pose des questions sur lui et ne savait pas comment formuler à cette enfant déjà perdue qu’il devait obéir à chaque ordre des fidèles de ce château sous peine de sanction. Après un instant de réflexion, une formule lui sembla convenable.

_ Et bien, je m’appelle Doryan, je suis au service des seigneurs de ce château et je veille à que les personnes telles que vous aient tout ce qu’elles demandent.

Voilà qui résumait au plus simple les objectifs de son travail. Il la regarda ensuite plus en détail. Peut-être serait-il bien de retourner voir les servantes car dans cette tenue déchirée, la petite risquait fort bien d’être prise soit pour un intrus, soit pour une esclave par l’un des stupides gardes qui arpentaient les couloirs tout au long des journées et puis avec toute cette agitation, sans doute ne serait-elle pas présenté officiellement au reste du château avant longtemps.

_ Désirez-vous une tenue plus appropriée, mademoiselle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathalia Gaviria
Chef Incontestée des Fidèles
avatar

Nombre de messages : 1174
Age : 26
Date d'inscription : 16/09/2006

Feuille de personnage
Statut: Veuf(ve)
Famille: Épouse de feu Lui, Mère de feu Éméra (feu Akena), Grand-mère de Méya et Daleg
Nom du dragon et élément: Drock / Je l'ignore. Je prête pas attention à ce genre de détail

MessageSujet: Re: Le petit salon   Lun 23 Fév - 22:15

Après avoir quitté son bureau, la chef parcouru quelques couloirs avant d’atteindre celui du petit salon. D’après son souvenir, le livre manquant dans la bibliothèque de son bureau devait se trouver là. Il lui avait semblé l’avoir oublié à cet endroit la dernière fois qu’elle l’avait feuilleté. S’il n’avait pas été remis à sa place, c’est parce qu’il devait encore s’y trouver. (Logique) Elle franchit les derniers mètres qui la séparaient de la porte et la traversa au moment ou le jeune homme proposa des vêtements plus convenable à une jeune enfant. Nathalia s’arrêta dans l’embrasure observant le serviteur d’un regard sévère comme elle en avait l’habitude. Elle le détailla un moment puis contempla la jeune fille. Ces vêtements étaient peu convenables pour une dame même en aussi bas âge qu’elle. Ces cheveux noirs lui tombaient en cascade dans le dos. Nathalia s’attarda sur le regard de la fillette. Elle avait la vague impression d’avoir déjà toisé ce regard très récemment. Bien qu’il n’eu subsisté encore cette froideur qu’elle connaissait par cœur.

- La question ne se pose même pas. Allez chercher de quoi vêtir cette chère enfant par pudeur Doryan…

Son regard interdit se promena de l’enfant vers le serviteur. Elle lui servit un air insistant. Puis elle s’avança avec son habituelle élégance à l’intérieur de la pièce pour rejoindre le meuble discret installé conte le mur.

- Navrée, j’espère ne pas avoir interrompu une certaine discussion.

S’adressant ainsi à la jeune fille, la chef lui reconnaissait une certaine importance. Nathalia se détourna de la jeune fille et s’accroupi devant le délicat meuble de bois ou quelques livres reposaient. Perplexe quand à l’âge avancé de l’enfant, elle laissa sa main glisser sur les couvertures puis s’arrêta sur l’une d’entre elles. Se pouvait-il qu’Arlhéeane est trouvé un moyen d’accélérer la croissance de ces enfants ? Elle le fit glisser avec son doigt fin et le saisit de la main. Elle se releva de terre et s’adressa à l’enfant. Elle la gratifia d’un de ses rares sourires.

- La lecture est un excellant moyen de cultiver son esprit et ce, à n’importe quel âge. Je crois que votre arrivée est récente, n’est-ce pas ? J’espère que l’on vous fera visiter le château comme il se doit. Les lieux regorgent d’endroit fort intéressant. Comme la bibliothèque. Je chargerai Doryan de ce tour de lieu si cela vous chante Miss Maraigh… ?

_________________
La mort m'appelle dans la nuit pour me dire.... N'IMPORTE QUOI!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kourykania.skyblog.com
Doryan
Chevalier de Lumia
avatar

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 15/01/2009

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille: Famille décédée; Adopté par une famille fidèle; frère de Zofia
Nom du dragon et élément: Mazareth/Lumière

MessageSujet: Re: Le petit salon   Mar 24 Fév - 21:29

Le serviteur s’inclina automatiquement à l’entrée de Nathalia avec autant de naturel qu’il l’aurait fait pour un autre noble. Il croisait rarement Nathalia et bien que ses courbettes fussent réalisées à la perfection, il ne lui témoignait pas plus de respect qu’aux autres. Il voyait d’un mauvais œil son entrée dans la pièce comme si elle allait casser cette ouverture d’esprit que semblait avoir l’enfant. Il ne montra pourtant aucun signe de mécontentement à sa remarque. Après tout, il n’était pas comme eux à faire des choix pour les autres… si la jeune fille avait souhaité rester dans cette tenue, cela lui aurait été égale à lui mais les convenances et le ô combien important « paraître » était de mise surtout dans le château fidèles. Il s’exécuta donc, pourtant pas vraiment persuadé d’être le plus apte à choisir une tenue féminine pour une enfant de 10 ans… et puis il aurait mieux fallut qu’il la suive. Il n’allait tout de même pas lui rapporter des vêtements qu’elle essaierait dans ce salon ! Il n’était pas fait à cet usage. Doryan soupira intérieurement. Après tout, son rôle n’était pas de penser et il n’avait pas l’intention de se lancer dans un échange de sourds. Ses idées, il les gardait précieusement pour lui.


Doryan resta un instant dans l’embrasure de la porte, le temps d’écouter ce qui allait se dire. Mon œil qu’elle était navrée d’interrompre la conversation ! Si l’échange avait été entre deux nobles, il aurait pu le concevoir mais entre une enfant et un esclave, sa phrase sonnait vide. Il devait pourtant bien avouer qu’il partageait son opinion des livres, richesses infinies de connaissance mais il se demanda si on lui avait fait parvenir l’information comme quoi la bibliothèque avait été mise en vrac par la faute de son bras droit et que la bibliothécaire était à l’hôpital ? Il marmonna silencieusement en s’éloignant du petit salon. D’autres paieraient certainement pour les erreurs d’Adélia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumia Maraigh
Reine de la première famille royale
avatar

Nombre de messages : 226
Date d'inscription : 25/09/2006

Feuille de personnage
Statut:
Famille: Fille d'Arlhéeane et Loan, Soeur de Jared et Lyzée, Soeur par adoption et belle-soeur de Chrystal
Nom du dragon et élément: Laom

MessageSujet: Re: Le petit salon   Dim 29 Mar - 15:44

Lumia ce demanda pourquoi elle aurait besoin d’une autre tenue, puisqu’elle venait à peine de s’habiller, mais elle n’eut pas le temps de poser la question à voix haute. Elle recula d’un léger pas lorsque la porte s’ouvrit et son regard curieux ce tourna vers la femme qui venait d’entrer. La fillette demeura béate en voyant Nathalia : son premier contact avec une personne de haut rang. Elle ne su si elle devait se sentir intimidé ou pleine d’admiration. Son visage resta donc empli d’une curiosité non dissimulée. Doryan quitta la pièce, la laissant seule avec cette femme un peu étrange. Elle demeura sans bouger, jouant nerveusement avec ses mains sans savoir quoi dire ou quoi faire. Elle écouta attentivement sans quitter la chef des fidèles des yeux et acquiesça sans bruit, comme un élève devant son professeur. Elle répondit au sourire de la Dame par l’un de ses propres sourires, joyeux malgré qu’elle ne su pas encore quelle attitude adopter.

-J’aimerais beaucoup! Mais j’ignore si Doryan aura le temps… Le … le château est grand et il a peut-être autre chose à faire.

Lumia s’approcha un peu de Nathalia, gardant tout de même une certaine distance, l’aura de cette femme semblait garder les gens à distance d’une manière inexplicable. Après un petit instant, elle finit par lui poser la question qui lui brulait les lèvres:

-Qui êtes-vous?

La question était polie, mais trahissait sa curiosité enfantine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathalia Gaviria
Chef Incontestée des Fidèles
avatar

Nombre de messages : 1174
Age : 26
Date d'inscription : 16/09/2006

Feuille de personnage
Statut: Veuf(ve)
Famille: Épouse de feu Lui, Mère de feu Éméra (feu Akena), Grand-mère de Méya et Daleg
Nom du dragon et élément: Drock / Je l'ignore. Je prête pas attention à ce genre de détail

MessageSujet: Re: Le petit salon   Lun 30 Mar - 23:23

La femme passa une main sur le pan de sa robe pour replacer un pli mal placé dans le tissu. Il était hors de question que la jeune fille continue à se pavaner dans les couloirs dans ces habits. Nathalia était convaincue que sa mère ne souhaiterait pas la voir dans ces accoutrements et puis, elle avait un titre qui exigeait d’elle une certaine tenue. La chef se permis de croire que depuis l’arrivé d’Arlhéeane au château, cette dernière avait eu peu d’entretien avec sa fille. L’éducation de celle-ci laissait à désirer. Ce frêle corps curieux s’abreuvait des informations que Nathalia laissait échapper comme l’aurait fait un rebelle de souche. Elle avait peine a croire du pauvre savoir de l’enfant. Il était vrai qu’elle allait devoir séjourner quelques temps dans la bibliothèque si son souhait était de suivre les pas que sa mère lui avait dessinés en la mettant au monde. La compassion que la fillette témoigna pour l’horaire sans doute chargé du serviteur la dégouta. Bien entendu, son regard demeura impassible.

-Ne vous en fait pas. Les serviteurs sont là pour exercer vos demandes. Ils sont là pour ça…

Elle marqua une pause pour regarder autour d’elle. Un soupir de découragement la prise lorsqu’elle dut s’avouer que le nommer plus haut n’était toujours pas de retour. Sa voix trahit son mécontentement.

-On doit être un peu plus indulgente avec certains d’entre eux. La vitesse d’accomplissement est en option parfois.

Elle tourna finalement le dos à la jeune fille un instant pour s’approcher du foyer là ou un feu brulait. Son livre dans une main, elle souleva sa robe avec l’autre pour facilité son déplacement. Elle perdit son regard dans les flammes un instant. Cette enfant avait quelque chose qui intriguait Nathalia. Elle était trop vieille pour être la fille d’Arlhéeane. Étant peu convaincu de cette affirmation, elle se demanda plutôt quelle genre de magie pouvait permettre cela. Ce n’était pas la tasse d’Arlhéeane, quant à son cher rebelle, elle doutait qu’il soit capable d’une telle chose. C’était donc l’oeuvre de quelqu’un d’autre. La question de la jeune fille ramena Nathalia à la réalité. Bien que cette magie soit étonnante, elle n’était pas très efficace. La jeune fille avait si peu de connaissance…

-Quelqu’un à qui tu devras apprendre à parler avec plus de respect...

Sur ce, Nathalia se tourna face à l’enfant. Un sourire défigura son visage sévère. Cette aire joyeux était si peu naturel sur la femme d’âge plus que mûr. Même si ce geste aurait été de bon cœur, cette gamme de sentiment était un peu trop vieille pour elle. C’était malheureusement quelque chose qui se perdait avec temps ou du moins, pour Nathalia. Reprenant un air plus convenable, elle enrichit sa réponse avec plus de formalité.

- Je suis la Chef (incontestée) des Fidèles, Nathalia Gaviria Mondragon Sunshesse, Seconde Reine de la tri-monarchie.

_________________
La mort m'appelle dans la nuit pour me dire.... N'IMPORTE QUOI!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kourykania.skyblog.com
Arlhéeane Devonfeld
Soldat Rebelle
avatar

Nombre de messages : 2287
Age : 28
Date d'inscription : 19/07/2006

Feuille de personnage
Statut: Marié(e)
Famille: Épouse de Loan, Mère de Jared Lumia et Lyzée, Mère adoptive de Xia, Fille d'Ifrean et nièce de Brianna
Nom du dragon et élément:

MessageSujet: Re: Le petit salon   Mer 1 Avr - 12:58

Cratère, après avoir arpenter une partie du château, déboucha devant le petit salon. Elle poussa la porte de son museau et passa la tête par la porte. Le salon n’était pas prévu pour accueillir des dragons. Il n’y avait rien de surprenant à cela étant donné le peu d’estime qu’on avait pour ses créatures chez les fidèles. C’était encore surprenant que tout le château n’ait pas été rétrécit dans le but d’empêcher les dragons d’entrer où que ce soit.

-Vous voilà donc!

Cratère s’adressa à l’enfant d’un ton bourru. Visiblement, avoir traverser tout le château pour trouver la fillette n’avait pas lieu de lui plaire. D’un signe faussement poli, elle courba la tête devant Nathalia, mais la mauvaise foi qui imprimait ce geste était facilement remarquable.

-Arlhéeane aimerait bien rencontrer sa fille.

En fait, Cratère ignorait si Arlhéeane ce souvenait avoir demander à sa dragonne de lui trouver sa fille. Elle ce demandait même si Arlhéeane ce rappelait avoir une fille. Elle regarda la fillette en sourcillant. Décidément elle ne tenait pas cette manière peu convenable de s’habiller de sa mère! Ce devait provenir du père… Cratère attendit silencieuse, la tête dans la porte (il y a de l’espace si jamais Dodo veut passer en dessous de sa tête pour entrer).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kaktuxworld.skyrock.com
Doryan
Chevalier de Lumia
avatar

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 15/01/2009

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille: Famille décédée; Adopté par une famille fidèle; frère de Zofia
Nom du dragon et élément: Mazareth/Lumière

MessageSujet: Re: Le petit salon   Mer 1 Avr - 13:41

Doryan s’était retrouvé au centre d’une bataille de « robes ». Soucieuses de bien faire et attentives aux ragots qui dénonçaient déjà la jeune princesse comme fille d’Arlhéeanne, elles s’activaient et se crêpaient le chignon pour savoir quel tenue irait le plus à son teint, à la couleur de ses yeux, de sa bouche, à sa silhouette, etc. Doryan avait finit par prendre une grande respiration agacée et avait attrapée pêle-mêle des vêtements convenables à une jeune fille de son âge. Il partit agacé, sous les cris de stupeur des servantes qui accourraient derrière lui pour ajouter voiles et accessoires aux tenues qu’il avait prises. Les femmes furent vite distancées face aux puissantes enjambées qu’il faisait pour rejoindre le petit salon.
Il stoppa sa marche rythmée à quelques mètres de l’entrée. Cratère s’y était introduit. Encore agacé par ce remue-ménage de ces dernières minutes qui lui parurent des heures, il se glissa entre les pattes de Cratère et apparut dans le petit salon. Il se dirigea vers le canapé et y déposa les vêtements avec soin avant de baisser la tête et de se reculer silencieux.


_ Puis-je disposer, Madame ?

Le « Madame » prononcée, l’écœurait mais il était bien obligé de respecter ce ô combien ridicule et dérisoire code de conduite qu’il détestait hautement mais avait appris par cœur pour en connaître les failles. Même si sur l’instant, cela lui paraissait faire des courbettes à un canard, il s’amusait bien de raconter des histoires sur le dos de Nathalia. ^^
Il osa un sourire à demi caché par sa tête baissé en direction de Lumia. Il ne fallait pas qu'elle s'inquiète de toutes ces règles, elle apprendrait bien vite à en jouer, tout comme il le faisait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumia Maraigh
Reine de la première famille royale
avatar

Nombre de messages : 226
Date d'inscription : 25/09/2006

Feuille de personnage
Statut:
Famille: Fille d'Arlhéeane et Loan, Soeur de Jared et Lyzée, Soeur par adoption et belle-soeur de Chrystal
Nom du dragon et élément: Laom

MessageSujet: Re: Le petit salon   Jeu 2 Avr - 10:24

Lumia resta consternée par les paroles de Nathalia, visiblement cette femme ne portait pas les gens comme Doryan dans son cœur. Elle acquiesça à ses paroles, hésitante, pour signifier qu’elle avait comprit, malgré que le doute apparaissait dans ses yeux. Elle s’abstint pourtant de répliquer, de crainte de froisser cette femme qui semblait déjà mécontente de la «lenteur» de Doryan qui avait quitté la pièce seulement depuis quelques instants.

Elle observa Nathalia sans réserve lorsque celle-ci lui tourna le dos pour aller s’asseoir (ben non! Je regarde pas son popotin! Nan mais…). Elle fut étonnée et ne pu s’empêcher d’apprécier la grâce de celle-ci lorsqu’elle ce déplaçait. Nul doute: ça n’avait absolument rien à voir avec sa manière à elle de galoper dans les couloirs. Elle ce demanda, alors que la femme plongeait son regard dans le feu, à quoi cette dernière pouvait bien penser. Le calme avait été tel, que la réponse brusque de Nathalia la fit sursauter. Comment cette femme pouvait passer par tant d’émotion en si peu de temps?!! Elle fut tout aussi stupéfié par son sourire qui apparut aussitôt que par son nom d’une longueur époustouflante. Elle essaya de répéter mentalement le tout pour s’en rappeler, mais toutes ces syllabes se perdirent dans sa cavité cérébrale.


-Moi je… … je m’appel Lumia.

Elle eut un sourire un peu gêné, ne sachant pas trop s’il y avait autre chose qui venait après son nom. La dragonne qu’elle avait vue à l’hôpital fit son apparition dans le salon (la tête du moins), faisant de nouveau sursauter la fillette qui ce sentit ridicule de tressaillir ainsi à chaque fois. Elle jeta un coup d’œil en direction du tableau, lorsqu’il fut question d’aller voir sa mère et demanda avec incertitude:

-Maintenant…?

Elle n’obtenue pas de réponse avant, qu’à son tour, Doryan entre, charger d’une montagne de tissu, certain pour le moins grotesque. Lumia ne ce voyait pas, affublée de tout cela, capable de tenir debout avec le poids de tous ses vêtements. Elle recula d’un léger pas, comme si elle espérait pouvoir échapper à cette monstrueuse pile de vêtement, mais douta que cela serve à quelque chose. Et puisque tout le monde souhaitait visiblement qu’elle enfile autre chose, peut-être fallait-il mieux ce résigner pour leur faire plaisir. Elle répondit au sourire de Doryan, nullement convaincue par contre de pouvoir ce sortir vivante de tout le tralala que l’on exigeait d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathalia Gaviria
Chef Incontestée des Fidèles
avatar

Nombre de messages : 1174
Age : 26
Date d'inscription : 16/09/2006

Feuille de personnage
Statut: Veuf(ve)
Famille: Épouse de feu Lui, Mère de feu Éméra (feu Akena), Grand-mère de Méya et Daleg
Nom du dragon et élément: Drock / Je l'ignore. Je prête pas attention à ce genre de détail

MessageSujet: Re: Le petit salon   Jeu 2 Avr - 18:47

Nathalia observa la jeune fille. Devant son effort évident pour retenir son nom, elle décida d’être «aimable » face à la jeune enfant. Elle s’approcha de celle-ci et déposa sur sa frêle épaule une fine main squelettique d’une pâleur égalant celle de sa peau. Une connaissance de Nathalia n’aurait pas trouvé ce geste rassurant, mais la jeune fille n’avait pas eu grande connaissance sur Nathalia et ses états d’esprits. Il me fallait pas oublier le léger dédoublement de personnalité que possédait la vieille fille (régalez vous, moquez-vous !). Elle pouvait passer d’un État d’esprit à un autre. Bien sur, ils n’étaient jamais vraiment différents. Seulement les élans de neutralité variaient par moment…

-Madame est fortement utiliser pour les formalités …Je te le conseil pour l’instant.

Puis lorsque la princesse lui annonça officiellement son nom, elle récupéra sa main. Aucun nom de famille? Était-elle consciente de son identité ou se contentait-elle de son simple prénom? L’innocence pure dans son regard lui fit comprendre que tant de chose lui était sans importance. Tel un enfant qui possède son monde bien à lui. On l’avait projetée dans un monde compliqué beaucoup trop vite. Elle n’arrivait pas à s’adapter… Malgré l’avantage de cette croissance accélérer, les désavantages étaient considérable. Qui revendiquerait cette magie que tous jeunes parents rêveraient de posséder? Lorsqu’on ouvrit la porte, Nathalia espéra voir dans l’embrassure le serviteur avec des vêtements convenables. Une déception non caché enivra son regard. La chef toisa le regard de la dragonne alors que cette dernière répondait aux formalités qu’elles se devaient. Pour une raison obscure , la dragonne n’appréciait pas la femme depuis mainte année. Avec sincérité, Nathalia ignorait bien ce qui avait soulevé l’animosité entre elles. Bien qu’elle eu douté que la dragonne n’était pas la seule à faire preuve de tant de malveillance face à la chef des Fidèles, elle ne saisissait pas ou leur relations avaient bien pu s’effriter. Elle ne détestait pas les dragons, même qu’elle adorait son petit dragon Drock. Et puis, l’idée des cages et des chaînes ne venait pas d’elle alors à quoi lui en vouloir d’être traditionnel ( ou crémeuse). Se concentrant sur la jeune fille à ses côtés, elle jaugea celle-ci avec politesse. Il était évident que Nathalia ne laisserait pas partir cette enfant sans l’avoir fait enfilé un quelque chose de convenable. Surtout si sa destination se trouvait être Arlhéeane.

-Vous lui donner le temps de revêtir ses vêtements?

En disant ces paroles, celui dont elle n’espérait plus le retour fit son apparition entre les patres du dragon. Il déposa une pile de robes et d’accessoires sur l’un des divans avant de mettre une distance respectable avec ceux-ci.

-Disposés… Notre chère princesse se retrouvera entre des mains plus formelles…Et fermez derrière vous. Nous n’avons pas le temps de passer derrière un paravent.

Sur cela, elle se dirigea vers les vêtements pour sélectionner celui qui vêtirait l’enfant (Victoire!) . Les couleurs variées s’entremêlaient dans un amas de dentelle et de rubans. Lorsqu’elle repéra une robe de gout , elle se tourna vers la fillette pour s’assurer de son choix. Déçue, elle remarqua que l’enfant était loin de posséder la flamboyante chevelure de sa mère. Ses cheveux ternes venait irrévocablement de son paternelle. De même que ses yeux. Son regard avait bien un quelque chose qu’on ne retrouvait que chez Arlhéeane, il restait qu’elles n’avaient pas la même couleur des yeux. Elle retourna vers les riches tissus pour une nouvelle sélection. Devant une affreuse couleur d’un brun ocre, elle prit le vêtement et se tourna vers Lumia avec un rire joyeux. Elle étala la pièce de tissu devant les yeux de la fillette.

-Je serais la plus horrible des femmes si je te laissais porter ceci!

Rieuse, elle laissa le tissu tomber par terre et retourna à sa recherche. En se penchant de nouveau sur l’amas de vêtements, elle se stoppa net. Traversé par une impression de déjà vu, Nathalia se retrouva embêter par son geste. Elle n’avait jamais ainsi sélectionné des vêtements pour une toute autre demoiselle selon ses souvenirs à elle. Se pouvait-il que cela remonte à bien plus longtemps?... Intriguée, elle prit dans ces mains les premières robes qu’elle pu. Elle se redressa doucement vers la jeune fille, mais garda son regard sur les vêtements de petite grandeur. Se pouvait-il qu’elle ait déjà eu ce devoir de vêtir un corps frêle par besoin essentiel? Dans un murmure perdu, elle s'entendit dire:

-Une préférance pour la couleur...?

_________________
La mort m'appelle dans la nuit pour me dire.... N'IMPORTE QUOI!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kourykania.skyblog.com
Doryan
Chevalier de Lumia
avatar

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 15/01/2009

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille: Famille décédée; Adopté par une famille fidèle; frère de Zofia
Nom du dragon et élément: Mazareth/Lumière

MessageSujet: Re: Le petit salon   Jeu 2 Avr - 19:25

Doryan inclina une nouvelle fois la tête. A la fois soulagé de pouvoir prendre une pause et frustré de ne pouvoir passer plus de temps avec cette nouvelle venue. Ce n’était pas souvent dans ce château qu’on pouvait passer des moments agréables en présence d’un noble. Le fait qu’elle soit encore un enfant ne changeait rien au fait qu’il y avait quelque chose de bon en elle. Généralement les bambins de haute lignée était pire que leur parent, trop gâtés, trop couvés, leurs caprices n’avaient pas d’égal sans compter sur le fait qu’ ils ne reculaient devant rien pour avoir l’objet de leur désir parfois bref et volatile.
Doryan partit à reculons, toujours tête baissé en empoignant les deux poignées des portes battantes, forçant Cratère à reculer sa tête pour laisser son intimité à Lumia. Les portes se fermèrent laissant Nathalia et la jeune fille choisir ce qui serait le mieux, ou du moins ce qui paraîtrait le mieux aux yeux de Nathalia en terme de tenue.
Le serviteur laissa Cratère patienter dans le couloir tandis qu’il quittait à pas lents l’étage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumia Maraigh
Reine de la première famille royale
avatar

Nombre de messages : 226
Date d'inscription : 25/09/2006

Feuille de personnage
Statut:
Famille: Fille d'Arlhéeane et Loan, Soeur de Jared et Lyzée, Soeur par adoption et belle-soeur de Chrystal
Nom du dragon et élément: Laom

MessageSujet: Re: Le petit salon   Ven 3 Avr - 12:07

Cratère, pour toute réponse à Nathalia, c’était contenté d’enlever sa tête de la porte afin que celle-ci puisse se refermer. Elle resta assise en silence en attendant que Lumia soit prête. Elle avait capté la demande d’Arlhéeane d’aller faire un tour sur les chantiers. Son maitre ne devait pas avoir une grande confiance en la garde fidèle. La dragonne regarda Doryan s’éloigner dans le corridor sans broncher et détourna la tête lorsqu’il eut disparut.

Lumia gratifia Doryan d’un sourire gênée, trop hésitante devant Nathalia pour lui dire au revoir de manière plus directe. Lentement, mais surement, les idées dans son esprit commençaient à se mettre en ordre. Madame n’aurait probablement pas apprécié et il valait mieux ne pas s’y risquer avant de savoir exactement ce qu’elle était en droit de faire.

Elle ce retrouva donc de nouveau seule en compagnie de Nathalia. Elle s’approcha un peu de la montagne de vêtements, mais gardait une certaine distance, craignant de devoir porter une robe pleines de froufrous idiot qui aurait trop tôt fait de la faire tomber sur le plancher. Néanmoins son regard curieux ne pouvait s’empêcher de regarder passer les vêtements entre les mains de Nathalia, ce demandant ce que cette dernière trouverait pour elle. Elle cessa de bouger, crispé, lorsque Nathalia se retourna pour jauger un choix et ce détendit à peine lorsqu’elle se remit à la recherche de quelques choses d’autre. Elle vit passer l’horrible robe, sans comprendre exactement en quoi elle était horrible, mais sachant qu’elle n’y connaissait rien, elle ce contenta d’analyser du regard la robe pour garder un exmple concret de ce qu’elle ne devait pas porter. Tout cela lui semblait bien compliqué.


Lumia fut prise au dépourvu par la question de la couleur. Elle hésita à répondre, d’abord parce qu’elle n’était pas particulièrement certaine d’être écouté par Nathalia qui semblait préoccupée par les vêtements, mais aussi parce qu’elle ignorait quelle couleur il serait «convenable» pour elle de porter. Laissant donc Nathalia à ses songes, dont elle n’avait pas la moindre idée du contenu, elle arpenta la pièce des yeux, comme si elle cherchait une réponse à la question qui puisse convenir. Son regard s’accrocha de nouveau au portrait de sa mère et elle y trouva sa réponse dans les habits que portait la femme du tableau.


-Rouge… Si…. Si cela convient.

Bien qu’elle ignorait encore ce qui était convenable et ce qui ne l’était pas, elle commençait à comprendre que c’était d’une importance capitale pour tout le monde. Elle attendit la réaction de Nathalia avec incertitude, souhaitant visiblement que sa réponse puisse la satisfaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loan Devonfeld
* Admin * Chef des Rebelles
avatar

Nombre de messages : 1034
Age : 30
Date d'inscription : 12/04/2007

Feuille de personnage
Statut: Fiancé(e)
Famille: Fils de nobles fidèles; Epoux d'Arlhéeane; père de Lumia, Jared et Lyzée
Nom du dragon et élément: Erym/élément Feu

MessageSujet: Re: Le petit salon   Ven 3 Avr - 13:51

[Tu aurais dû répondre VIOLET!!!!! Tu es fille d'un rebelle et d'une fidèle enfin!!!!!!]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathalia Gaviria
Chef Incontestée des Fidèles
avatar

Nombre de messages : 1174
Age : 26
Date d'inscription : 16/09/2006

Feuille de personnage
Statut: Veuf(ve)
Famille: Épouse de feu Lui, Mère de feu Éméra (feu Akena), Grand-mère de Méya et Daleg
Nom du dragon et élément: Drock / Je l'ignore. Je prête pas attention à ce genre de détail

MessageSujet: Re: Le petit salon   Dim 5 Avr - 3:00

Le visage hagard, elle se perdit dans un malstrom de penser. Tous allaient et venaient par rapport à son passé dont elle faisait un effort considérable pour se souvenir. Les brides de sa première vie ne lui venant que par l’entremise de rêves, elle se devait d’être concentrer. Les songes nocturnes étaient si peu faciles à retenir. Les vagues images qui déferlaient devant ses yeux avaient si peu de familiarité avec elle que ce fut une délivrance lorsque la jeune fille la ramena au temps présent. Une robe rouge conviendrait en effet. Légèrement perdue, elle regarda les deux robes qu’elle tenait dans chacune de ses mains. Aucune des deux n’avait la couleur choisie. Elle les laissa tombé au même endroit que la brune et retourna à la pile de vêtement qui avait maigris suite à son ménage. Nathalia envoya au sol toutes celles qui ne convenaient pas. Puis, elle s’arrêta surprise. Comment les servantes avaient-elles pue retrouvé ce joyaux de tissus. Un rare sourire se grava sur le visage de la femme. Prenant avec soin une robe rouge dont les décorations étaient légères, mais rajoutait au vêtement la touche qui la rendait sublime. Nathalia se tourna vers l’enfant et lui montra sa découverte. Une explication allait de paire avec le choix bien entendu. Elle ne tarda pas à fuser de la bouche de la femme.

-Je me rappel très clairement avoir vu une jeune fille d’à peu près ton âge porter cette robe il y a de cela quelques années…Elle était ravissante malgré sa réticence. Ta mère a toujours eu une certaine élégance… même dans les vêtements les plus improbables.

Elle quitta le regard de l’enfant pour poser le sien sur le vêtement. Les années passaient si vite. Seules quelques rares choses ne changeaient pas. Déplorant les évènements malheureux, elle s’avança vers la fillette pour lui retirer son vêtement peu approprié. Le tissu d’infortune alla rejoindre le reste des vêtements au sol. Nathalia fit passer à Lumia sa nouvelle robe rapidement. Elle ajusta ce qui s’ajutait pour qu’elle se scie à la taille de l’enfant. Elle en fit le tour replaçant les plans de robes par endroit. Elle s’emparant d’un voile orangé rougeâtre et lui passa autour de la taille. Elle l’attacha dans son dos en une somptueuse boucle qui se fondit dans la robe. Jugeant que le résultat était parfait, elle s’attaqua à la chevelure de l’enfant. Nathalia passa ses doigts délicatement dans ses cheveux pour défaire les nœuds ci et là. Elle prêta attention à la sensibilité du cuire chevelue comme si cela eut été son métier. Croyant en avoir suffisamment fait pour la jeune fille, elle s’éloigna de cette dernière pour que celle-ci jauge du résultat. La femme d’expérience prêta une attention particulière à son comportement. La fillette n’oserait peut-être pas dire ce qui lui déplut, mais Nathalia se forcerait d’y voir. Elle continuait de croire que l’enfant connaissait des mœurs beaucoup trop tôt.

_________________
La mort m'appelle dans la nuit pour me dire.... N'IMPORTE QUOI!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kourykania.skyblog.com
Lumia Maraigh
Reine de la première famille royale
avatar

Nombre de messages : 226
Date d'inscription : 25/09/2006

Feuille de personnage
Statut:
Famille: Fille d'Arlhéeane et Loan, Soeur de Jared et Lyzée, Soeur par adoption et belle-soeur de Chrystal
Nom du dragon et élément: Laom

MessageSujet: Re: Le petit salon   Dim 5 Avr - 11:55

Lumia suivant toujours les moindre geste de Nathalia, ne comprit pas exactement l’enthousiasme qu’elle avait pour la robe avant qu’elle ne le lui explique. Elle parut fort heureuse, lorsqu’elle comprit que c’était une robe que sa mère avait déjà portée. Si cela pouvait lui donner une plus grande chance de se faire apprécier par sa mère, elle ne pouvait refuser. Admirant les couleurs rougeoyantes du tissu, c’est sans mauvaise grâce, donc, qu’elle se laissa habiller par les soins de Nathalia, essayant tant bien que mal de faire se qu’elle pouvait pour l’aider (parce que si vous avez déjà habillé une poupée de porcelaine, c’est clair que quand les bras bouge pas sa roche pour mettre les vêtements!).

Un doute silencieux la pris cependant, alors que Nathalia s’affairait sur sa chevelure. Lumia ce rappelait les paroles dites précédemment sur l’élégance de sa mère et voyait en Nathalia, lorsque celle-ci bougeait, toute la grâce de ses gestes. Elle se rappelait, en contraste, à sa course dans le corridor un eu plus tôt. Se déplacer, comme parler, lui venait instinctivement, comme des données enregistrées dans son cerveau qui se défrichait au fur et à mesure qu’elle en avait besoin. Mais il s’agissait de donner de base. Il fallait mettre un pied devant l’autre, tel était la définition de marcher pour son esprit, ce qui n’avait absolument rien de la manière de flotter de Nathalia lorsque celle-ci se déplaçait.

Lorsque Nathalia se recula, donc, Lumia était devenue plus blême qu’elle ne l’avait été naturellement. Elle ne pouvait qu’être impressionnée par le résultat alors qu’elle ressemblait à un épouvantail un peu plus tôt, mais n’osait plus esquisser le moindre geste quel qu’il fut. Elle pencha la tête vers la robe tranquillement, retenant ses mouvements. Après une hésitation, elle lança d’une voix mal assurée:


-J’aime beaucoup la robe…

Elle releva la tête vers Nathalia, évitant de remarquer le contraste vilain petit canard versus le cygne. Elle fit quelques pas, plus maladroit encore que d’habitude à cause de sa nervosité. Elle s’arrêta et fit bouger un peu le tissu avec ses mains. Elle lança avec un peu plus d’assurance, mais découragée d’elle-même:

-Mais moi, j’ai l’air idiote.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathalia Gaviria
Chef Incontestée des Fidèles
avatar

Nombre de messages : 1174
Age : 26
Date d'inscription : 16/09/2006

Feuille de personnage
Statut: Veuf(ve)
Famille: Épouse de feu Lui, Mère de feu Éméra (feu Akena), Grand-mère de Méya et Daleg
Nom du dragon et élément: Drock / Je l'ignore. Je prête pas attention à ce genre de détail

MessageSujet: Re: Le petit salon   Dim 5 Avr - 14:56

-Qu’ouïs-je ?!

Nathalia avait retrouvé son ton glacial et son visage s’était figé. Au parole de l’enfant, tout le corps de la femme s’était raidit. Envahie par son habituel répugnance, elle transperça du regard celui de Lumia. Elle s’avança vers celle-ci d’un pas menaçant pour lui saisir les épaules. Elle était maintenant convaincue de ses avancements personnels : Arlhéeane avait eu cette enfant durant l’année seulement.

- Lumia, vous n’avez qu’un an! Bien que vous paraissez d’en avoir neuf de plus, vous n’avez pas encore la mentalité requit pour en assumer l’âge. Devant votre mère contentez vous d’agir avec elle comme vous l’avez toujours fait! Soyez naturel…

La chef lâcha sèchement les frêles épaules qu’elle retenait jusqu’à là. Rageuse comme à son habituel, elle se tourna vers le sofa et prit dans ces mains le livre qu’elle était venue chercher plus tôt. Soulevant un pan de sa robe, elle enjamba les robes au sol et s’avança rapidement vers les portes du salon. Elle se tourna finalement une dernière fois devant l’enfant. Son regard s’affina et ses sourcils se foncèrent.

- Maintenant si vous avez des questions sur la bien saillance, c’est avec votre mère qui faudra en discuté.

_________________
La mort m'appelle dans la nuit pour me dire.... N'IMPORTE QUOI!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kourykania.skyblog.com
Lumia Maraigh
Reine de la première famille royale
avatar

Nombre de messages : 226
Date d'inscription : 25/09/2006

Feuille de personnage
Statut:
Famille: Fille d'Arlhéeane et Loan, Soeur de Jared et Lyzée, Soeur par adoption et belle-soeur de Chrystal
Nom du dragon et élément: Laom

MessageSujet: Re: Le petit salon   Dim 5 Avr - 16:02

Agir comme elle l'avait toujours fait. Lumia acquiesça, nullement déstabilisé par les changements d'humeur de Nathalia qui semblaient être une habitude chez elle. Elle ignorait encore quel était sa manière naturel d'agir avec sa mère (baver partout et pleurer quand on a faim?). Une fois dans le corridor, elle trouva la dragonne de sa mère qui attendait en silence. Un instant elle cru apercevoir un sourire moqueur sur le visage de la dragonne. Cette dernière n'avait pas perdu un seul mot de la conversation et l'attitude de Nathalia l'avait grandement amusé. Cette vieille folle avait donc un petit côté humain de temps à autre! Cet air amusé ne resta pas dans son visage plus d'une fraction de seconde: La dragonne savait ce tenir ^^

Elle se pencha pour laisser Lumia embarquer sur son dos. Celle-ci s'exécuta, après avoir remercié Nathalia, difficilement compte tenu du fait qu'il s'agissait de sa première escalade de dragon et en robe qui plus est! Avec l'aide de Cratère, elle y parvint tout de même sans déchirer sa robe.. Cratère baissa de nouveau la tête en signe respectueux vers Nathalia (mais encore une fois il y eut une petite lueur moqueuse dans son regard) et se dirigea sans plus attendre vers la première fenêtre assez grande pour laisser passer un dragon, pour se diriger vers le chantier dans les montagnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daleg
Bras droit Fidèle
avatar

Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 08/01/2009

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille: Fils d'Emera et Akena; Frère de Méya; petit-fils de Nathalia
Nom du dragon et élément: Vertigo/vent

MessageSujet: Re: Le petit salon   Dim 5 Avr - 17:41

Daleg marquait un pas soutenu dans les corridors du château. Il revêtait non sans fierté l’armure fidèle. Son passage était marqué par le tintement spécial que les pièces de métal faisaient dans ses mouvements. Il s’arrêta devant la grande porte de la bibliothèque, reprit un instant son souffle, il n’avait pas fait une halte depuis des jours. Des nuits sans sommeil à surveiller le chantier au voyage des terres infertiles au territoire fidèle, il manquait de repos mais aurait bien continué ainsi plusieurs semaines si cela lui avait garantit la victoire de Nathalia. Il toqua avec assurance avant d’entrer dans le petit salon.
Comme chacun des soldats, il la salua en venant frapper d’un poing ferme son plastron au niveau du cœur et se tînt droit. Il vînt retirer son heaume en un geste habile. Quelques longues mèches noires s’en libérèrent et vînrent tomber par-dessus son armure. Il vînt bloquer son casque sous son bras droit tandis qu’il s’adressait à son supérieur.


_ Co-capitaine Daleg au rapport, Madame !

Daleg attendit que Nathalia lui donne l’ordre de continuer avant de se lancer dans le résumé de ce qu’il avait pu noter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathalia Gaviria
Chef Incontestée des Fidèles
avatar

Nombre de messages : 1174
Age : 26
Date d'inscription : 16/09/2006

Feuille de personnage
Statut: Veuf(ve)
Famille: Épouse de feu Lui, Mère de feu Éméra (feu Akena), Grand-mère de Méya et Daleg
Nom du dragon et élément: Drock / Je l'ignore. Je prête pas attention à ce genre de détail

MessageSujet: Re: Le petit salon   Lun 6 Avr - 22:13

La femme ouvrit la porte pour laisser sortir l’enfant du salon la suivant du regard. Elle resta sur le seuil de la pièce le temps que Lumia ait trouvée position assise sur le dos de la monture écailleuse. Décidément, cette dragonne avait quelque d’incompréhensible dans le regard. Nathalia jeta un dernier regard vers la jeune fille alors que celle-ci la saluait. Elle lui renvoya la pareille avec un faible signe de tête sèche. Quant aux salutations de la dragonne, elle n’y prêta aucune attention. Ne prenant pas le temps d’assister au départ gracieux de l’animal, la chef se retourna vers l’intérieur du salon. Le ménage y était déplorable désormais. Elle se dématérialisa du lieu pour se rendre à un autre sur un différent étage. La servante échappa le contenu du plateau qu’elle transportait. Son cœur se débâtait à une vitesse fulgurante. Pauvre femme, frêle comme l’était Arya, celle-ci allait mourir jeune si elle ne s’habituait pas bien vite au train-train quotidien qui faisait vibrer le château. Ignorant le dégât à ces pieds, Nathalia déclara à la servante d’une voix froide et sans réplique :

-Faite sonner une servante ! Le petit salon de l’étage supérieur a besoin d’être remit en ordre … Et t’en qu’à demander une de vos pairs, dit-lui de monter du thé à cette endroit justement.

Sur ce, elle laissa la servante avec ses tâches en s’évaporant dans un nuage de poussière (pratique ce pouvoir xD!). Elle se retrouva de nouveau dans le salon. D’un coup de pied, elle dégagea le pied d’un sofa et s’y tient immobile. Son regard parcourra les tristes tissus au sol. Nathalia repéra avec facilité le vêtement que Lumia portait à l’origine. Le tas informe reflétait la vieille peau qu’elle avait abandonnée en sortant d’ici. Toute fois, la chef espérait que la fillette ne retomberait pas dans le passé. Arlhéeane avait intérêt à lui montrer la bonne voix, sinon ils seraient prit avec un problème interne peu agréable.

*Ça lui plaira bien un jour… Ce monde… Ce mode de vie…Ce destin… Mais surtout cette guerre à laquelle on joue…*

Elle se laissa tomber sur le cousin confortable qui recouvrait le fauteuil avec aisance. Elle perdit son regard dans la contemplation du feu qui brulait toujours dans l’antre. Elle éplucha sa mémoire, sa logique ainsi que sa pensé afin de trouver ne serait-ce qu’une toute petite piste sur l’auteur de la croissance exagérée de la fille illégitime de Arlhéeane. Ses réflexions s’embrouillèrent un instant. Elle dirigea l’une de ses mains vers sa tempe qui lui élança un moment. Au contact de ses doigts sur sa peau, Nathalia ferma les yeux dérangée par le tourment qui l’avait abrité. En synchronisme, une servante se présenta sur le seuil de la porte laissé entrouverte. La chef lui fit signe d’entré en détachant sa main posé à sa tête et en agitant les doigts de la main. Elle laissant son membre retombé paisiblement sur sa robe. Se yeux couvrit la jeune femme qui déposa un plateau d’argent soigneusement préparé sur la table basse. Il contenait un service à thé accompagné d’apéritifs aux chocolats. La servante, perdue dans un silence qui ne dérangea point Nathalia, parcourue la pièce afin de récupérer tous les vêtements laisser choir par terre. Lorsqu’elle eut terminée, sa course l’avait menée en direction des portes.

-Vous désirez autre chose, Madame?

-Non, vous pouvez retourner à vos tâches… Merci

Nathalia suivit du regard la jeune femme sortir de l’appartement à reculons, la tête basse. Les portes de bois se refermèrent derrière elle. La chef attendit quelque seconde laissant son regard sur l’entré. Puis, elle jugea l’état de l’endroit maintenant devenue propre et dont la promenade autour des meubles était désormais chose facile. Elle se pencha vers le service d’argent et prit avec précaution la théière avec le petit linge mit à sa disposition pour le fait lui-même. Elle versa le liquide chaud couler dans la tasse blanche qui s'acensait à merveille au service. On toqua fermement à la porte. Les coups résonnèrent dans la tête de Nathalia aggravant son léger mal de tête qui l’avait prise plus tôt. Elle fut néanmoins ravie de la présence qui se joignit à elle. Toujours aussi fidèle à ses devoirs ce jeune homme…malgré bien le vacarme qui causait. Les chantiers bien sûr… Avec tout ça, elle en avait oublié les futures résidences de la Tri-monarchie.

- Avant tout, vous désirez une tasse de thé chaude?

Ignorant une quelconque réponse, elle entreprit de lui servir une tasse de thé répétant pour une deuxième fois les mêmes mouvements. Elle lui tendit en faisant attention de ne rien renverser. Elle l’invita à boire en reprenant elle-même sa tasse pour cueillir du bout de lèvre de chaud liquide. Puis, se s’éternisant pas plus, elle le convia à lui faire par ce dont pourquoi il était là : L’avancement des chantiers.

_________________
La mort m'appelle dans la nuit pour me dire.... N'IMPORTE QUOI!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kourykania.skyblog.com
Daleg
Bras droit Fidèle
avatar

Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 08/01/2009

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille: Fils d'Emera et Akena; Frère de Méya; petit-fils de Nathalia
Nom du dragon et élément: Vertigo/vent

MessageSujet: Re: Le petit salon   Mar 7 Avr - 12:43

Daleg aimait savourer le thé. Pas que le thé soit une boisson qu’il préférait sur d’autres mais il trouvait cette pratique très raffinée et noble. Il n’avait pas souvent l’occasion d’en boire et c’était toujours un plaisir quand l’occasion se présentait. Il accepta donc avec un bref sourire, considérant cette tasse de thé offerte par Nathalia comme un privilège encore plus grand et admira avec quelle aisance, elle avait fait passer cet ordre pour une invitation.
Il fût simplement déçu de ne pas porter sa tenue de ville, à peine arrivé de son voyage, il avait cru bon de ne pas perdre de temps et d’aller directement l’informer des nouvelles. Dans cette armure, il ne pouvait pas manipuler la tasse avec tout le naturel qu’il aurait voulu : On boit rarement le thé dans une armure de plusieurs kilos ! Il se libéra de son casque qu’il posa sur un buffet près de lui et prit le temps de retirer ses gants de métal qu’il osa poser tout à côté, révélant des mains restées jeunes et fortes mais rugueuses par le frottement des armes.

Il se remit droit face à elle et s’empressa de venir chercher la tasse avant qu’elle ne lui brûle les doigts. Il assurait déjà plus de survie à cette tasse de porcelaine en ayant enlevé ses gants puis il la porta à ses lèvres à la suite de sa Reine. Il posa à son tour la tasse blanche sur le buffet pour pouvoir évoquer le véritable sujet de sa visite.


_ L’avancement des travaux est dans les temps donnés malgré un éboulement survenu dans la zone Est. On dénombre une dizaine de morts, pour la plupart des esclaves. Quelques vols de nourriture m’ont également été rapporté mais les gardes en faction sont incapables de donner la moindre explication… je les soupçonne d’être eux-mêmes impliqué dans ces larcins.
Concernant le château des Del Lä Niokirkanof, le hall d’entrée a été dégagé et nous devrions bientôt pouvoir accéder au premier donjon.


Daleg s’arrêta un instant, il était sûr de ne rien avoir oublié mais l’information suivante était d’une telle importance qu’il voulait la détacher des autres par un silence.

_ Le Capitaine Dikana que beaucoup croyaient mort, a fait son retour parmi les fidèles. Il a demandé une journée de repos pour l’ensemble des travailleurs du chantier. J’ai pensé qu’il serait bon d’en profiter pour vérifier les stocks de nos matières premières présentes au château avant qu’elles ne s’épuisent. Fin de mon rapport, Madame ! J’attends vos ordres pour agir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathalia Gaviria
Chef Incontestée des Fidèles
avatar

Nombre de messages : 1174
Age : 26
Date d'inscription : 16/09/2006

Feuille de personnage
Statut: Veuf(ve)
Famille: Épouse de feu Lui, Mère de feu Éméra (feu Akena), Grand-mère de Méya et Daleg
Nom du dragon et élément: Drock / Je l'ignore. Je prête pas attention à ce genre de détail

MessageSujet: Re: Le petit salon   Mar 7 Avr - 17:58

La tasse de thé marquait une tâche chaude au travers ses jupons. La peau de ses cuisses sentait le réchauffement, mais il était agréable et sans brulure. Observant d’un œil fixe le contenu de la pièce de porcelaine, La chef écouta d’une oreille attentive les évènements relatés par l’homme encore vêtu de son armure. Bien que les travaux semblaient avancer, elle était déçue d’entendre qu’il y avait moins de travailleur au chantier, même si ce n’était que de dix d’entre eux. Puis quant au vole, elle souhaita qu’on arrête les ingrats voleurs qui selon elle, ne méritaient aucune pitié peu importe leur rang. Si un pauvre n’avait pas de raison pour voler un autre, les plus riches d’entre eux n’avaient pas plus de raison. Ainsi, elle savait que le peuple avait longtemps accusé les dirigeants de les dépouiller de leur bien, mais elle ne croyait pas en de telles balivernes. Il n’était pas donné à tous de savoir que l’État réclamait en fait son due. Diriger un royaume ne se faisait pas avec des poussières. Sur cet esprit, elle réfléchit aux dernières phrases du Co-capitaine. Elle eu un soupire. Nulle n’aurait su si c’était de découragement face au retour du Capitaine ou simplement face aux rumeurs sans fondement. Nathalia reposa sa tasse dans le plateau décidée de ne plus avaler une seule goûte de cette boisson énergisante. Elle accompagna son geste en se leva. Elle contourna le divan et se rendit à la fenêtre. De cette façade du château, il ne lui était pas possible de voir les plaines qu’était les terres de combats. Pourtant, elle parvenait à se les imaginer devant elle malgré les montagnes qui se dressaient à quelques hectares d’ici.

-...Capitaine Dikana et son grand cœur… Néanmoins, je confirme de la logique. Il nous est préférable de leur accorder ce repos avant que nous prenions du retard dans les dates, même que cela pourrait nous accorder de l’avance. Des travailleurs en bonne condition est essentielle pour la construction de ces deux édifices.

Décidément, cette petite avait fait remonter un élan de compassion en la femme de caractère. Ne croyant pas encore ces propres paroles dites précédemment, elle rajouta d’un ton autoritaire et réfléchis :

-Je vous transmettrez ma confirmation. En attendant, faite transférez les vivres nécessaires et assurer vous de régler cette histoires de nourriture qui disparait… Je vous laisse libre choix quant au sort des voleurs. Je ne peux toute fois pas permettre Le moment de répit à tous, seulement les esclaves ainsi que les travailleurs. S’ils ne sont pas occupé aux travaux, Dieu seul sait à quoi ils vont s’occupé pendant cette journée. Assurer qu’il y ait une constante surveillance sur eux. Il faut prévoir leurs gestes. Est-ce que le nombre de mort sous l’éboulement joue en notre défaveur?

_________________
La mort m'appelle dans la nuit pour me dire.... N'IMPORTE QUOI!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kourykania.skyblog.com
Daleg
Bras droit Fidèle
avatar

Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 08/01/2009

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille: Fils d'Emera et Akena; Frère de Méya; petit-fils de Nathalia
Nom du dragon et élément: Vertigo/vent

MessageSujet: Re: Le petit salon   Mar 7 Avr - 19:03

Lorsque Nathalia se leva, Daleg marqua un léger mouvement de recul. Avait-il dit quelque chose qui l’avait contrarié ? S’en voulant soudainement de ne pas avoir été à la hauteur, il cacha toutefois cette sensation qui le prenait souvent en présence de Nathalia, pour rester noble et digne à ses yeux. A mesure qu’il avait gravit les échelons, cette peur du rejet était devenue grandissante et comme-ci cela ne suffisait pas, il interprétait chaque geste de Nathalia comme négatif. Il savait à quel point cette grande dame était difficile à satisfaire ! Il l’écouta ayant peur de manquer une de ses paroles et de manquer à son devoir. Des plans pour lui donner entière satisfaction se dessinaient déjà dans sa tête.

_ Tout sera fait selon vos ordre, Madame.

Daleg s’inclina légèrement pour lui montrer qu’il avait comprit. Il se pencha ensuite sur la question des pertes humaines. Avec du recul sur la situation, il déclara.

_ 10 esclaves sont morts dans l’éboulement et un garde a également succombé… En diminuant les temps de pause le temps de former une nouvelle équipe, cela ne devrait pas retarder les travaux.

Daleg marqua une hésitation avant de se lancer dans un nouveau sujet qui lui taraudait l’esprit. Il était très inquiet pour la sécurité et la conservation du pouvoir par sa reine. Il pensait bien que sa remarque dépassait ses fonctions mais comme un enfant qui défendait sa famille, il protégeait sa reine.

_ Madame, j’avoue ne pas comprendre pourquoi vous aidez à la construction de la tri-monarchie ! Dès que les trois pouvoirs seront en place, nul doute que les fidèles vont se diviser. L’armée elle-même et ses membres vont peut-être choisir de combattre pour l’ennemi… Je pense au capitaine Dikana… êtes-vous sûr qu’il continuera de servir votre cause ? Ne pensez-vous pas qu’il décidera de rejoindre un groupe plus proche de ses principes moraux tout comme d’autres. Je suis inquiet car je pense que la tri-monarchie va nous affaiblir… Tant que vous êtes à la tête de ce château, que l’armée vous obéit… il vous serait facile de vous débarrasser d’Arlhéeane et de sa descendance. Vous êtes notre meneuse, après sa mort, tous se tourneront naturellement vers vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathalia Gaviria
Chef Incontestée des Fidèles
avatar

Nombre de messages : 1174
Age : 26
Date d'inscription : 16/09/2006

Feuille de personnage
Statut: Veuf(ve)
Famille: Épouse de feu Lui, Mère de feu Éméra (feu Akena), Grand-mère de Méya et Daleg
Nom du dragon et élément: Drock / Je l'ignore. Je prête pas attention à ce genre de détail

MessageSujet: Re: Le petit salon   Lun 13 Avr - 14:59

Nathalia ne quitta la fenêtre restant immobile pour visualiser un terrain qui n’était pas le sien. Se yeux parcourrait l’invisible regarda au loin. Lorsque le Co-capitaine confirma à son tour qu’aucun retard ne serait prit malgré les permissions accordées, la femme ferma les yeux et acquiesça à ces paroles. Elle laissa un silence plané jusqu’à ce que Daleg le remplisse. Il était hésitant et Nathalia sentait dans son dos le malaise qu’il dégageait. Elle le laissa exprimer ses pensées dans son propre délai ou elle se retournait vers lui pour percevoir son visage familier. Elle avait toujours la difficulté à le regarder dans les yeux. Elle ne supportait pas le vert insistant de ces yeux qui la faisait retomber dans des souvenirs lointains et blessants. Ainsi, elle ne s’attarda pas plus longtemps sur ce visage tendre.

- Ne vous inquiétez pas. Si Arlhéeane ou encore Dikana devait nous nuire, ils ne connaîtraient pas de vieux jours paisibles. Si j’appuie la tri-monarchie, c’est que j’en fais partie. Néanmoins, les décisions de l’armée passe toujours et avant tout par moi…

Elle lui servit un regard sévère pour souligner son autorité. Elle devinait que les choses se compliqueraient aisément. En fait, elle était de paire avec l’avis du jeune homme. En divisant l’autorité supérieur, tous deviendrait instable un temps. Surtout vu les mœurs qui affrontaient deux des trois familles. Nathalia savait qu’Arlhéeane ne supporterait pas De La Niokirkanof au même niveau qu’elle. Leur rivalité accentuée depuis les derniers évènements était tangible au point que Nathalia voyait venir au loin une bataille qui aurait tôt fait de détruire la Tri-monarchie.

-Je partage votre crainte quant aux séparatistes. C’est pourquoi je ne puis permettre que cela se passe ainsi. En tant que Co-capitaine et loyal soldat, je vous demande de garde un œil pesant sur votre supérieur…Si vous deviez voir une hésitation de sa par pour notre cause ou une quelconque faiblesse… J’aimerais que vous me faisiez parvenir un messager que je puisse régler les différents de mon chère capitaine de missions.

Nathalia longea le mur contournant encore une fois l’homme. Son regard ne se posa pas sur celui-ci, mais plutôt à quelque part à ses côtés. Elle réfléchissait encore à certaines choses avant de lui adresser de nouveau la paroles.

- De mon côté, je m’assurerai de rendre vos craintes sur la Reine sans fondement.

_________________
La mort m'appelle dans la nuit pour me dire.... N'IMPORTE QUOI!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kourykania.skyblog.com
Daleg
Bras droit Fidèle
avatar

Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 08/01/2009

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille: Fils d'Emera et Akena; Frère de Méya; petit-fils de Nathalia
Nom du dragon et élément: Vertigo/vent

MessageSujet: Re: Le petit salon   Lun 13 Avr - 15:58

Daleg la suivit des yeux tentant de voir par-dessus son épaule ce qu’elle regardait avec tant d’intérêt. Lorsqu’elle se retourna, une question qu’il s’était déjà parfois posé lui revînt en mémoire. Il ignorait pourquoi sa supérieure n’arrivait que vaguement à le regarder dans les yeux. C’est une chose à laquelle il n’avait au début pas vraiment fait attention puis finalement il avait commencé à en être persuadé : Elle évitait son regard comme si quelque chose la dérangeait. Lui poser la question aurait sans doute été déplacé, en tout cas plus que ses craintes sur la perte du pouvoir, il n’en fit donc pas état et la laissa s’expliquer quant à son choix de ne pas écraser la tri-monarchie. Il n’ajouta pas un mot. Sans doute s’était-il inquiété pour rien quoiqu’il campait toujours sur ses idées. La Tri-Monarchie aurait son lot de surprise, c’était certain ! Dans une guerre, le score est rarement inscrit d’avance. Et puis si les rebelles arrivaient à leur résister depuis tant d’années, se confronter à une armée fidèle entraînée n’allait pas être plus aisé. Cependant il serait prêt, c’était ce à quoi il avait été entraîné et le meilleur moyen de plaire à sa Reine.
Il inclina à nouveau la tête pour lui faire signe qu’il obéirait à ses ordres puis il récupéra gants et casque, sentant que leur entrevue était sur le point de se terminer.


_ Autre chose, Madame ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le petit salon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le petit salon
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le petit salon
» petit salon occupé
» Le petit Salon [16/02/2012]
» Réunion Ventrue au fond du petit salon 10/02
» le petit salon 06-02

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La guerre des clans :: Clan des Fidèles :: Entrée du vieux château-
Sauter vers: