La guerre des clans

Une guerre entre Fidèles et Rebelles; Qui la gagnera?
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une plage, loin du village

Aller en bas 
AuteurMessage
Alice Kaoz
Assassin
avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 01/02/2009

Feuille de personnage
Statut:
Famille:
Nom du dragon et élément: Dard, Illusion

MessageSujet: Une plage, loin du village   Dim 8 Fév - 13:07

Éméra avait quitté l’auberge en compagnie d’Akena et d’Ether, qui gardait une certaine distance entre lui et les deux jeunes(?) gens sans pourtant les laisser sans surveillance (Ether se prend pour un chaperon). La nécromancienne n’avait pas répondu à la question, quelque peu moqueuse, d’Akena et ne revint pas, intentionnellement, sur le sujet.

Elle marchait maintenant à côté d’Akena sans dire un mot. Elle avait coupé sur le chemin pour se diriger vers un endroit plus sombre de la grotte, sachant visiblement où elle allait, malgré qu’elle n’eut pas un pas très rapide. Les rebelles avaient fait un beau travail pour faire oublier aux gens qu’ils étaient à l’intérieur d’une grotte, mais Éméra avait toujours le sentiment d’étouffer chaque fois qu’elle venait en ces lieux. Il lui fallait le grand air, le ciel et les étoiles.

Au bout d’un moment, pendant lequel la grotte c’était assombrit jusqu’à ce qu’on ne puisse rien y voir, la grotte s’ouvrit brusquement sur une plage. La lune se reflétait, vibrante de puissance, dans une mer agitée de petites vaguelettes. Le vent se prit dans les cheveux d’Éméra, ceux-ci brillaient étrangement, exposés à la lumière de l’astre lunaire.

Éther s’éloigna sur la plage, sautillant dans le sable. Il venait d’apercevoir un crabe et allait ce mettre en chasse… Ether était encore très jeune… Il oublia un moment Akena et Éméra pour s’adonner à son jeu de chasse. Éméra brisa finalement le silence; sans se tourner vers Akena, elle demanda :


-Que serait-il arrivé si je ne t’avais pas tué?

C’était visiblement une question qui l’avait tourmenté longuement. À savoir si elle avait eut raison ou tord (si on pouvait avoir raison de tuer un homme).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghost
Voix des morts
avatar

Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 27/03/2008

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille:
Nom du dragon et élément: Slym

MessageSujet: Re: Une plage, loin du village   Dim 8 Fév - 14:47

Akena marchait lentement à ses côtés. Il la suivait silencieux, sans savoir où elle voulait l’emmener. Il ressassait son baiser et comparait cet instant avec celui de l’époque où il était plus réactif à ses charmes. Il ne se souvenait plus le lieu de sa mort, ni même pourquoi quelque un avait mit un contrat sur sa tête. Le commanditaire, que lui avait-il offert pour sa mort? Il essayait de se souvenir à quoi il avait finalement renoncé pour l’aimer.

Au détour d’une galerie, il sentit ses pieds s’enfoncer dans une surface molle. Du sable, à première vue qui s’était engouffré de on ne sait où par les effets du vent. Finalement la plage étoilée se dessina à travers l’ouverture. Ainsi, il venait de là. Akena marcha à sa suite (Bouffant en pleine face les cheveux d’Emé qui lui frappaient la gueule) puis finit par s’arrêter. Il réfléchit non pas à ce qu’il pourrait lui répondre mais à ce qu’elle désirait entendre en posant cette question. Voulait-elle qui lui dise, « Tu as fait ce qui fallait! » ? Culpabilisait-elle de l’avoir ainsi trahie? Sur un ton calme, Akena décida de lui dire ce qu’elle voulait entendre mais a sa façon.


_ Je pense qu’on aurait vécu une belle histoire d’amour pendant quelques jours, quelques semaines voire quelques mois et finalement, c’est moi qui aurait rempli le contrat.

Akena regarda un instant Ether sauter par-dessus les dunes de sable, pourchassant toujours son crabe et estima qu’il lui restait encore pas mal de temps pour discuter tranquillement avec Eméra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Kaoz
Assassin
avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 01/02/2009

Feuille de personnage
Statut:
Famille:
Nom du dragon et élément: Dard, Illusion

MessageSujet: Re: Une plage, loin du village   Dim 29 Mar - 17:06

Éméra sourit, la mine peu convaincue, pourtant, par les paroles d’Akena. Nul ne pouvait savoir, en fait, ce qui aurait été si elle n’avait pas commit la faute d’essayer de le tuer, si elle avait su écouter son cœur.

-C’était égoïste de ma part.

Éméra eut un rire sinistre devant le faible mot qu’elle avait trouvé pour exprimer la chose. Elle marcha silencieusement dans le sable pendant un moment, regardant les vagues qui venaient s’échouer doucement sur la plage. Ether avait disparu depuis quelques instants, laissant derrière lui son maitre et Akena. Éméra le chercha distraitement du coin de l’œil sans pourtant s’inquiéter outre mesure.

-Aujourd’hui je ne suis pas moins égoïste de te vouloir près de moi. Je ne change pas plus que le monde.

Éméra alla s’asseoir sur un gros rocher, trouvant inutile de continuer de marcher ainsi. Elle demanda sur un ton intéressé et sérieux:

-Qui donc a su te sortir de ton livre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghost
Voix des morts
avatar

Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 27/03/2008

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille:
Nom du dragon et élément: Slym

MessageSujet: Re: Une plage, loin du village   Mer 1 Avr - 13:11

Akena fit quelques pas de plus dans le sable.
_ Je ne crois pas…

Akena s’expliqua.

_ On était tous les deux face à une situation délicate. Il fallait faire un choix et tu as été la première à le faire. D’une certaine façon, tu as réglé la situation. A cette époque, il nous aurait été impossible de nous entendre. Nous ne faisions pas partie du même monde et aujourd’hui encore j’ai des doutes… bien que des choses en moi semblent avoir changé.

A sa question, l’assassin repenti fît un grand saut en arrière. Il se remémora enfermé dans ce qu’il ignorait, à ce moment là, être un livre. Seul le noir, l’absence, le vide et mille pensées accablantes l’avaient entourés. Et puis, il y’avait eu cette lueur et cette sensation d’être extirper de sa prison glaciale pour réapparaître et errer infiniment sur terre.

_ J’ignore qui exactement. Une sorcière, il me semble… Elle voulait apprendre à son disciple à ouvrir une porte vers le royaume des morts… elle semble avoir réussi.

Sa dernière phrase avait été prononcée, non sans une certaine pointe d’ironie.

_ Je ne sais pas combien de temps je serai resté prisonnier si le fruit du hasard ne m’était pas venu en aide… J’imagine que tes projets n’étaient pas de me ramener dans ce monde ! Ajouta-t-il sur une intonation dénonciatrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Kaoz
Assassin
avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 01/02/2009

Feuille de personnage
Statut:
Famille:
Nom du dragon et élément: Dard, Illusion

MessageSujet: Re: Une plage, loin du village   Mer 1 Avr - 14:07

Éméra observa Akena alors que celui-ci parlait. À la lumière de la lune, son corps lui rappelait vaguement d’anciennes statues d’un autre peuple, d’un autre monde. Troublée de nouveau par celui qu’elle aimait, elle détourna la tête et souris à l’évocation de leur monde respectif trop différent à elle et à Akena.

-Aujourd’hui, ton monde est celui des morts. Moi, je suis morte il y a longtemps, à ma manière. Le problème ce n’est pas que nous vivons dans deux mondes différents, c’est que dans le monde ou nous vivons, les gens n’arrivent pas à ce voir et à ce comprendre entre-eux, trop occupé par leur propre souffrance. (je cherche une métaphore avec des fleurs là, question d’être moins clair)

Éméra hocha négativement la tête sans toutefois faire de réponse à voix haute. Non elle n’aurait pas rouvert elle-même le livre, c’est pourquoi elle avait finit par s’en débarrasser. Le laisser en des mains inconnues, laissait une chance à Akena de sortir un jour de là, comme cela laissait aussi la chance que le livre soit bruler et détruit en des mains moins soigneuses. Éméra ne pouvait pas s’empêcher d’être surprise que quelqu’un soit parvenu à l’en sortir. La magie du livre avait-elle faiblit avec les décennies? Éméra ne l’avouerait pas, mais elle avait mise toute son énergie à l’enfermer pour ne pas qu’il puisse ressortir. Voir sa magie défaite par une sorcière, comme si cela avait été la plus aisée des choses était un brin contrariant. Elle vieillissait sans doute. Sur un ton léger, elle répondit, s’extirpant par la même occasion de ses pensées:

-Il y a des choses qu’il vaut mieux laisser au hasard. Il paraît qu’il fait bien les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghost
Voix des morts
avatar

Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 27/03/2008

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille:
Nom du dragon et élément: Slym

MessageSujet: Re: Une plage, loin du village   Ven 3 Avr - 14:51

Akena resta silencieux. Il balançait entre deux camps. Soit il se laissait convaincre par Eméra au risque de se laisser emporter par ce qui l’avait déjà séduit une fois et qui malgré les années n’avaient pas changé, soit il la tenait éloigné prenant comme premier argument leur fâcheuse tendance à tenter de s’envoyer ad patres.

Il regarda longuement sa chevelure blanche onduler dans la brise marine comme si c’était un acte qui allait faire pencher son choix. Il avait longuement caressé cette chevelure à l’époque. Pour le travail tout d’abord puis finalement, corvée était devenue plaisir et défiance était devenue confiance… De retour à une situation semblable, il voulait reculer avant que ça ne tourne mal de nouveau pourtant il ne pouvait bouger. Corps et cœur ne partageait plus la même volonté, tour à tour envieux de la toucher et de la heurter, de l’enlacer et de la repousser.

Il était contrarié de finalement se retrouver en simple errant, mort sans vraiment l’être. Sa situation n’était pas vraiment ce qu’il pourrait qualifier de « le hasard fait bien les choses ». Sa contrariété se lu sur son visage en un rictus insistant.


_ Dis-moi ce qu’il y’a de bien à me retrouver ici ? Je n’éprouve que des bribes de sentiments qui s’estompent aussi vite qu’ils arrivent. Ou est ma place dans ce nouveau monde ? Un mort en a-t-il seulement une ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Kaoz
Assassin
avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 01/02/2009

Feuille de personnage
Statut:
Famille:
Nom du dragon et élément: Dard, Illusion

MessageSujet: Re: Une plage, loin du village   Sam 4 Avr - 17:48

Éméra regarda Akena dans les yeux, presque choqué par les paroles de ce dernier. Elle répondit, quittant pourtant bien vite son regard qu’elle trouvait difficile de soutenir longtemps à cause de la douleur que provoquait le contraste entre la froideur du regard d’Akena et la brulante passion qui échauffait le cœur d’Éméra.

-Ta place? Ta place est la même que ceux qui après plusieurs siècles ne sont toujours pas mort. Tu as la mémoire d’un monde qui n’existe plus, tu sais ce que les gens ont oublier parce qu’ils n’étaient pas encore. Tu as, mieux que quiconque, le pouvoir de changer… d’essayer de changer le monde. Vivant ou mort, nous avons tous une place. Il suffit seulement de savoir la prendre.

Éméra avait sentit sa voix s’emporter un peu et ce ressaisît rapidement, doutant qu’Akena puisse réellement partager son élan de passion pour sauver la cause humaine. Elle sourit tristement de sa propre désillusion.

-Je ne pense pas avoir eut raison, ni qu’il est souhaitable pour un homme, d’être mort plutôt que vivant. Les morts ont leur façon à eut de sentir les choses, plus pur, c’est seulement trop différent des douleurs physiques pour qu’ils le comprennent tout de suite. Les morts on une autre existence que les vivants, mais ils en ont une quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghost
Voix des morts
avatar

Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 27/03/2008

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille:
Nom du dragon et élément: Slym

MessageSujet: Re: Une plage, loin du village   Dim 5 Avr - 11:21

Akena arqua un sourcil dubitatif. Elle mettait tellement de passion dans ses paroles, tellement de côté positif que lui ne voyait pas. Il haussa les épaules un brin désagréable.

_ Et je dois faire quoi, te dire Merci ?

Ce n’était visiblement pas aujourd’hui qu’ils allaient se sauter dans les bras. Mais comment pouvait-on être à la fois si proche et si loin de quelqu’un ? Akena n’avait pas envie d’être gentil comme s’il estimait qu’il était de son bon droit de lui en vouloir mais il ne voulait pas non plus la voir repartir, tellement heureux de la retrouver. Il se mit alors à faire des suppositions silencieuses auxquelles même lui ne croyait pas vraiment, se sentirait- ilcapable d’agir pour le pays ?

_ Tu crois réellement que Moi, Akena Vayne, assassin de père en fils depuis des générations, je vais me mettre subitement à vouloir protéger le monde de sa propre stupidité ? Il s’est mis de lui-même en porte-à-faux et il recommencera sans arrêt ! Nous ne sommes pas des Dieux, nous ne pouvons rien faire à part regarder les clans se déchirer et le pouvoir en place se démener inutilement dans leurs belles étoffes de soie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Kaoz
Assassin
avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 01/02/2009

Feuille de personnage
Statut:
Famille:
Nom du dragon et élément: Dard, Illusion

MessageSujet: Re: Une plage, loin du village   Dim 5 Avr - 12:20

Éméra hocha négativement de la tête, comme découragée du manque d’ouverture de son ancien amant.

-Regarder les clans se déchirer, Akena? J’ai déjà eut à regarder le monde se déchirer, alors qu’il ne restait plus que chair à vif. Jai vu se qu’il restait d’un monde se faire écraser par son propre passé devenu trop lourd.

Elle s’était levée pour se retrouver devant Akena, assez prêt pour sentir le froid de son corps, sans pourtant le toucher, voulant être certaine qu’il ne se dérobe pas à son regard alors qu’elle lui parlait. Ses traits s’étaient durcies, car à ses paroles, s’ajoutait pour elle les image d’un lointain et sanglant passé.

- Il a fallut que je regarde une fois la fin de l’existence. Ce n’était rien de se qui est aujourd’hui. Je ne te demande pas de comprendre, parce qu’il faut voir pour savoir et je ne te souhaite pas de voir cela un jour.

Sa voix ne s’emportait pas, demeurait d’un calme trop calme à l’instar d’une forêt silencieuse avant un orage. Du coin de l’œil elle aperçut Ether qui revenait en sautillant dans le sable, portant dans sa bouche un énorme crabe qui se débattait de plus en plus difficilement. Éméra avait reculé de quelques pas lorsqu’il arriva à sa hauteur et se mit sur deux pattes comme l’aurait fait un chien, pour lui présenter sa proie. En même temps, de sa mâchoire, il écrasa la coquille de l’animal qui cessa aussitôt de bouger, mort. Éméra prit la bestiole entre ses mains et caressa la tête d’Ether qui parut plus qu’heureux. Il se rassit sur le sol, tout à fait inconscient de la discussion qui avait eut lieu.

-Il doit bien y avoir un moment pour l’homme, où il n’est pas encore trop tard. Toi tu me dit que nous ne pouvons que les regarder se déchirer. Tu me dis donc, que les enfants naissent cruels. As-tu déjà regardé un nouveau-né ouvrir les yeux pour la première fois, avant qu'il ne se mette à pleurer, se moment de total incompréhension où il ne sait plus où il se trouve. Tu me dis donc que cette créature a déjà en elle cette instinct de se détruire lui et tout se qui l'entoure? Je ne veux pas que tu me remercies, mais ne me demande pas de croire que l'homme porte dès sa naissance sa destruction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghost
Voix des morts
avatar

Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 27/03/2008

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille:
Nom du dragon et élément: Slym

MessageSujet: Re: Une plage, loin du village   Lun 6 Avr - 15:49

Akena attrapa Eméra par les épaules. Son regard durcit par toutes les paroles échangées ne s'adoussit pas en croisant celui d'Eméra. Sans vraiment le vouloir, il prenait son regard pour une incrimination. Ses doigts se crispèrent sur sa peau lorsqu'il prit la parole, quelques millièmes de seconde après qu'elle eut finit.

_ Et toi, tu ne me feras pas croire qu'un enfant reste innocent!Peu importe qu'ils soient enfant puisque leur choix n'ont d'importance que quand ils deviendront adultes et qu'ils seront soumis à leur désir aussi mauvais soit-il!

Il s'était emporté et avait élevé la voix plus que de coutume pour venir surpasser le sifflement du vent. Il s'en rendit compte en le disant. De la rage s'était échappé dans son cri mais il sentait que ça lui avait fait du bien... peu importe ce qu'il aurait hurlé, les mots qui s'échappaient étaient comme une thérapie. Ses mains se détendirent pour n'être plus qu'une légère pression sur les épaules de la jeune fille. Ses traits se détendirent à leur tour et sa voix fût plus calme.

_ Cessons ce jeu puéril ou chacun veut se donner raison... Je suis content de te retrouver mais il y'a encore ce quelque chose qui me tiraille et qui m'empêche de me livrer à toi comme je l'ai fait à l'époque. Mon crime a peut-être été de trop t'aimer... et maintenant je ne suis plus sûr de savoir comment faire.

Akena ne bougea plus, toujours face à elle pour la fixer. Ses yeux sautillaient sur chaque détail de son visage comme pour chercher une réponse à son interrogation. La plage lui rappela soudainement le néant du livre où seul demeurait dans son exil, ce même visage. Plus rien ne pouvait le détacher de ses yeux d'un bleu glacial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Kaoz
Assassin
avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 01/02/2009

Feuille de personnage
Statut:
Famille:
Nom du dragon et élément: Dard, Illusion

MessageSujet: Re: Une plage, loin du village   Dim 12 Avr - 13:25

Éméra demeura d’un grand calme, alors que les paroles d’Akena se faisait plus forte. Elle se recula doucement avec force pour se défaire de l’emprise de l’homme et caressa doucement sa joue, geste d’autant plus doux qu’il contrastait avec la brusquerie d’Akena. L’idée qu’elle avait eut un peu plus tôt lui revint avec force. Elle avait fait une erreur en essayant de le garder faussement vivant, pour le ramener auprès d’elle. Sa main retomba doucement et elle sourit tristement.

-Tu as raison. Attend moi.

Elle s’éloigna sur la plage en faisant signe à Ether de la suivre. Le dragon sautilla vers elle, la mine craintive. Ce fut une conversation silencieuse, car Éméra s’adressa au dragon par la pensée. Celui-ci se retournait souvent vers Akena et lançait des regards inquiets dans toutes les directions, mais hochait la tête pour dire qu’il avait comprit. Un bon moment passa et après une dernière hésitation Ether disparu. Il aimait Éméra, mais n’était pas son dragon. S’en séparer lui parut plus aisé qu’il ne l’aurait cru. Éméra, quant à elle, était habituée à voir ses dragons partir. Elle revint vers Akena sans regarder derrière elle. Elle prit doucement ses mains dans les siennes et plongea son regard dans le sien, vibrant encore une fois de se regard pour qui elle désirait donner sa vie.

- Ce moment vient plus rapidement que je ne l’aurais cru. Ou n’ai-je pas accepté qu’il venait tout en le voyant. Je serais cruelle de te vouloir à la fois mort et vivant, simplement pour que nous restions dans ce monde. Il y a dans ce monde, des gens qui peuvent changer les choses que j’ai souhaité les changer.

Elle posa une main sur les paupières d’Akena, lui insufflant l’image de deux adultes. Un homme et une femme qu’elle n’avait pas vu depuis plusieurs années mais savait qu’ils étaient encore. Elle expliqua doucement en retirant sa main, faisant disparaître l’image.

-Le destin nous les as fait concevoir dans les derniers moments de notre amour. J’espère naïvement qu’ils sauront, changer les choses pour de bon. Je vois peut-être sottement tout ce qu’il y a de bon en eux, mais si je dois m’en aller alors ce sera avec l’illusion que les choses peuvent changer.

Elle marqua de nouveau une pause et son regard devint plus sérieux.

-Que ton désir soit de mourir ou de vivre, il n’y a qu’un moyen. Il me faudra mourir, car le peu de vie qui parcourent encore ton être, c’est ma propre vie qui te l’insuffle. Alors que je mourrai, tu redeviendra celui que tu as été avant d’être emprisonné dans se livre. Tu seras mourant, blessé et j’ignore si tu auras suffisamment de force pour survivre. Peut-être pas. J’ai hésité si longtemps… Mais tu pourras choisir si tu t’acharnes à vivre, comme si ce soir là j’étais partie sans t’achever.

Elle cessa de parler, pour vérifier dans le regard d’Akena s’il saisissait bien de quoi il était question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghost
Voix des morts
avatar

Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 27/03/2008

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille:
Nom du dragon et élément: Slym

MessageSujet: Re: Une plage, loin du village   Dim 12 Avr - 14:12

Avec un air faussement détaché, il la laissa caresser son visage. Il se retînt fermement de ne pas clore les yeux pour rendre la chose encore plus douce et intense pourtant il en mourrait d’envie. Il la regarder s’éloigner, profitant de cette courte solitude pour remettre ses idées en ordre dans sa tête. Il ne savait pas vraiment ce qu’il voulait, partager entre le désir d’aimer et le sentiment de n’être pas à sa place dans ce monde.
Il se crispa en la voyant revenir. Tout dans sa tête n’avait pas été éclairci comme il l’aurait voulu mais une chose était certaine, c’est que sa place n’était plus ici depuis longtemps. Il pensa à sa famille, ses frères, son dragon, ses amis qui devaient l’attendre depuis une éternité de l’autre côté. Il voulait voir cette lumière blanche qui efface tous les maux et ne laisse planer qu’un incommensurable sentiment de bien-être… mais il y’avait Eméra, le seul être dans ce monde qu’il ne voulait pas quitter. Le paradis aurait été enfer tous les moments où il aurait été loin d’elle. Il voulait lui expliquer ce qu’il ressentait mais c’était tellement pénible de trouver les bons mots pour lui dire qu’il voulait mourir.
Il la laissa prendre ses mains comme une poupée qu’on articule et l’écouta parler sans dire un mot de travers, chose qui ne lui était pas arrivé depuis qu’ils avaient commencé à discuter. Il fut choqué d’apprendre ce qu’il avait ignore pendant près de deux siècles mais le mot paternité ne signifiait pas grand-chose pour lui, surtout dans l’état actuel. Il regretta simplement de ne pas avoir échangé quelques paroles avec ses enfants mais il se félicita de voir qu’ils semblaient avoir réussi dans leur vie respective. Il fut également fier. Pendant toutes ses années, il avait enlevé la vie et en quittant à son tour ce monde, il aurait créé la vie comme réparation au mal qu’il avait pu faire.
Ce sentiment de satisfaction fut de courte durée, il la regarda abasourdi lorsqu’elle évoqua à son tour le sujet de la mort. Un sentiment de culpabilité se dessina dans ses yeux. Il la poussait à se sacrifier pour lui donner ce que lui désirait plus que tout : la paix du corps et de l’esprit.
Il ne pouvait se résoudre à lui demander ce sacrifice. Eméra était plus importante pour cette terre qu’il ne le serait jamais, si quelqu’un devait partir, c’était lui.


_ Je ne peux pas t’imposer ma décision… les conséquences pour toi seraient trop grandes. Tout ce que je désire, c’est repartir de zéro avec toi, que ce soit ici ou ailleurs. Et je ne souhaite pas que pour l’éternité, tu regrettes ta décision comme pendant des années, j’ai regretté d’avoir essayé de te faire du mal. Je ne peux rien répare, je ne suis pas assez doué pour ça… mais je ne veux pas te demander de faire ça pour moi parce que je sais que le Akena que tu as connu est toujours là et qu’il t’aime encore !

Akena ajouta comme ultime parole.

_ Si tu pars, je pars avec toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Kaoz
Assassin
avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 01/02/2009

Feuille de personnage
Statut:
Famille:
Nom du dragon et élément: Dard, Illusion

MessageSujet: Re: Une plage, loin du village   Dim 12 Avr - 14:41

Un sourire se dessina sur son visage. Un sourire qui cette fois était dépourvue de tristesse. Savoir qu’Akena pouvait désirer être avec elle, malgré tout ne pouvait qu’emplir son cœur d’un trop grand bonheur. Elle parvint avec acharnement à se que ses lèvres n’aillent pas encore embrasser la bouche d’Akena et elle répondit, espérant rassurer la culpabilité de celui qu’elle aimait.

-Il y a longtemps que j’aurais dut céder ma place pour trouver moi aussi la mort. L’immortalité ne signifie pas que notre devoir est de rester éternellement dans le monde. Il faut savoir laisser sa place aux nouvelles générations. (N’EST-CE PAS NIO ET NATHY!?!) Ma vie c’était toi. Je ne pourrai jamais regretter de mourir pour toi.

Elle tourna son visage vers le reflet de la lune sur l’eau. La noyade, à ce qu’il paressait, était une mort douce, une fois que l’esprit était suffisamment endormi pour essayer de se débattre. S’aurait-elle laisser son corps s’emporter dans la mort, au creux de l’océan. (sinon je ferai venir un requin qui la bouffera) Elle avait la certitude du moins que son amour était plus fort que la soif de vivre qui vous prenait lorsque votre corps était mit en danger.

-On y va?

Éméra tremblait un peu, car s’il y avait longtemps qu’elle ne vivait plus, la mort demeurait un étrange mystère que ses pouvoirs de nécromancienne ne suffisaient pas à lui faire comprendre. Seul la présence d’Akena pouvait lui faire accepter cette idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghost
Voix des morts
avatar

Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 27/03/2008

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille:
Nom du dragon et élément: Slym

MessageSujet: Re: Une plage, loin du village   Dim 12 Avr - 15:13

Il lui prit la main et lui fit signe qu’il était prêt. Ils partirent en direction de la mer qui scintillait sous la lune. L’eau ne devait pas être très chaude mais ils ne s’y rendaient pas pour une simple baignade. L’eau qui leur arriva bientôt à la taille les fit freiner leur allure mais ils continuèrent jusqu’à être submergé par l’eau. Akena deserra sa main pour laisser Eméra faire demi-tour si elle le voulait mais elle ne sembla pas bouger. Au début Akena ne se sentit pas étouffer. L’eau ne pénétrait pas ses poumons puisque même l’air ne s’y attardait plus mais au fur et à mesure qu’Eméra se noyait, il sentait les blessures de sa première mort revenir et l’eau, finir par remplir ses poumons. Il résista, le temps de venir l’enlacer. Il ne voulait pas que la mort les sépare. Lorsqu’il rouvrirait les yeux, il serait auprès d’elle, c’était son obsession et son désir le plus cher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arlhéeane Devonfeld
Soldat Rebelle
avatar

Nombre de messages : 2287
Age : 28
Date d'inscription : 19/07/2006

Feuille de personnage
Statut: Marié(e)
Famille: Épouse de Loan, Mère de Jared Lumia et Lyzée, Mère adoptive de Xia, Fille d'Ifrean et nièce de Brianna
Nom du dragon et élément:

MessageSujet: Re: Une plage, loin du village   Dim 12 Avr - 22:37

**C'était les posts Éméra et Akena, on a juste reprit leur compte pour refaire de nouveau perso par dessus après les avoir tués ^^ **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kaktuxworld.skyrock.com
Jared Devonfeld
Prince fidèle/Disciple de Nio
avatar

Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 13/01/2009

Feuille de personnage
Statut:
Famille:
Nom du dragon et élément:

MessageSujet: Re: Une plage, loin du village   Lun 13 Avr - 7:13

** WAHOUUUU, Zofia veille d'un poigne d'acier sur le fofo dis-donc! Very Happy **

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zofia Chase
¤ Admin¤ Milicienne Rebelle
avatar

Nombre de messages : 1316
Age : 26
Date d'inscription : 29/01/2006

Feuille de personnage
Statut: Marié(e)
Famille: Mariée à Ice Chase, espion rebelle /Mère de ... et de Yamina ( adoptée), Soeur de Doryan
Nom du dragon et élément: Symphonie, Vent

MessageSujet: Re: Une plage, loin du village   Lun 13 Avr - 9:53

** Ah, je me tais alors... Smile **

_________________


Le moyen d'aimer une personne est de se dire qu'on pourrait la perdre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laguerredesclans.heavenforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une plage, loin du village   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une plage, loin du village
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» OH CONS SEYE ELEC TORO ! VOTRE 12 JANVIER N'EST PAS LOIN !
» Village Hentaï[accepté]
» Seul sur la plage (libre)
» Suicide et combat sur la plage.
» Village Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La guerre des clans :: Clan des rebelles :: Aux alentours de la grotte-
Sauter vers: