La guerre des clans

Une guerre entre Fidèles et Rebelles; Qui la gagnera?
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La rivière

Aller en bas 
AuteurMessage
Loan Devonfeld
* Admin * Chef des Rebelles
avatar

Nombre de messages : 1034
Age : 30
Date d'inscription : 12/04/2007

Feuille de personnage
Statut: Fiancé(e)
Famille: Fils de nobles fidèles; Epoux d'Arlhéeane; père de Lumia, Jared et Lyzée
Nom du dragon et élément: Erym/élément Feu

MessageSujet: La rivière   Sam 4 Juil - 23:10

Avec toute cette agitation, toutes ses nouvelles responsabilités, Loan n’avait pas quitté la grotte depuis plusieurs semaines qui avoisinaient déjà le mois et demi. Les nouvelles recrues étaient formées tour à tour et comme dans une véritable ville, le commerce avait reprit son court normal. La ville souterraine faisait de l’argent et avec cet argent, ils pouvaient se procurer du matériel pour consolider leurs défenses, instruire les jeunes, les armer et faire entrer de la nourriture et des matières premières qui seront ensuite transformées, puis exportées venant refermer ce cercle autonome qui garantissait aux rebelles une subsistance convenable.

A force de paroles, il avait réussit à redonner un peu de sérénité aux plus effrayés même si sa propre sérénité n’était pas de mise. Celle-ci n’avait rien à voir avec la guerre ou la formation de son armée, elle lui était propre car elle concernait sa vie privée. Il avait su rester discret sur ce point et cette rumeur qui courrait sur lui et l’ancienne chef fidèle avait finit par mourir dans l’œuf. On ne parla même pas de ses enfants. Mais pour assurer cette intimité intacte, dès qu’il en sentait le besoin, il s’exilait hors de la grotte, à l’air libre, là où il estimait que chacun des rebelles auraient dû être.

Se retrouvant en pleine nature et s’éloignant au plus loin de l’entrée de la grotte, prenant soin de camoufler son passage derrière lui, il retrouva les plaisirs simples de la vie. Ces plaisirs où il y’a quelques années, il n’était qu’un vagabond qui travaillait parfois pour les rebelles en tant qu’éclaireur. Un éclaireur aveugle, c’était toute une subtilité ça ! Mais bon, il fallait bien gagner son pain et s’il n’avait pas eu un certain talent, sans doute n’aurait-il pas gagné sa place. Gagné ou prise ? L’important était surtout qu’il est remis sur pied une communauté en train d’abandonner.

Il rejoint la rivière, là où il avait l’habitude de s’entraîner à une époque pendant qu’Erym pêchait. Enfin pêcher est un grand mot, il plongeait violemment ses pattes dans le courant pour écraser les poissons qu’il manquait toujours. Il fallait avoir une sacrée patience avec ce dragon là !

Une fois n’était pas coutume, il retrouva l’arbre qu’il avait marqué d’une cible. Ses doigts l’effleurèrent. Il y’avait encore les marques de ses précédents lancers. Tous, au même endroit à quelques millimètres près. Loan recula. Il fit glisser sa main sous son cuir et tira ses armes effilées et tranchantes, les lançant tour à tour dans le cœur de la cible pour s’occuper l’esprit. Sa main s’apprêtait à effectuer un nouveau lancer quand il capta une présence qui venait dans sa direction. Quelques dizaines de mètres tout au plus selon les percussions qu’il captait sur le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélior
Guerrisseur
avatar

Nombre de messages : 103
Age : 27
Date d'inscription : 29/01/2007

Feuille de personnage
Statut:
Famille:
Nom du dragon et élément: Keï-Kno

MessageSujet: Re: La rivière   Sam 4 Juil - 23:55

Assis sur le dos de son dragon, Mélior avançait vers Loan, l’ayant remarqué, lorsqu’il faisait boire Keï-Kno à la rivière. Le dragon avançait doucement, ne voulant pas effrayer le chef des Rebelles. Puis, lorsqu’ils furent près de lui, Mélior le salua de la tête avant de lui dire:

-Bonsoir monsieur...

Pendant que Mélior parlait, son dragon reniflait l’autre et l’observait de près, espérant en apprendre sur lui de cette façon:

-Pardonnez-moi vous déranger pendant votre entrainement... Mais, je n’aime pas voir quelqu’un seul, dans ce coin, surtout de soir...

Il tapota le dos de son dragon, pour qu’il cesse de déranger Loan:

-Cesse de l’importuner... Il n’aime surement pas...
Il me semble que ce n’est pas dans tes habitudes d’agir ainsi... Même avec les inconnus...


Mélior sauta en bas de son dragon, de qui fit entendre tout ceux près les anneaux de sa cotte se frotter contre eux. Il fit quelques pas vers le chef et puis regarda un moment comment il était. Le silence dura à peine une minute, jusqu’à ce que Keï-Kno vienne briser le silence:

-Son nom? C’est quoi?

-Chut... Keï-Kno... Calme-toi.
Pardonnez-le, il est un peu... Brusque, lorsqu’il est fatigué. Je suis Mélior, Mélior de Vallois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gehenne.forumsactifs.net
Hyde pheust
Future Soldat Rebelle
avatar

Nombre de messages : 249
Age : 25
Date d'inscription : 04/03/2008

Feuille de personnage
Statut: En couple
Famille: tous assassinés...mais il a une nouvelle famille, Yamina
Nom du dragon et élément: Nero, la lumière

MessageSujet: Re: La rivière   Dim 5 Juil - 0:36

Cela faisait des semaines qu'hyde cherchait comment trouver Loan. Mais il avait passé beaucoup de temps à réfléchir au sujet des fidèles. Avait-il réellement sa place parmi eux? Il ne connaissait ni ses origines ni ses rêves. Les rêves étaient interdient aux esclaves, mais l'espoir lui, ne l'était point. Hyde espérait qu'il finirait pas comprendre ce qui arrivait, connaître les vérités et savoir les affronter. Nero s'inquiétait à son sujet, mais il n'en valait pas la peine. Ash avait ses peurs bien définies déjà, il n'en rajouterait pas une de plus dans la liste. Il avait tant marcher et pourtant, même après avoir fait le tour des lieux, il n'arrivait qu'à une conclusion. Les rumeurs de son retour chez les rebelles devaient être vraies alors. Malgré tout, trouver la grotte rebelle était une tâche ardue, même pour un fin connaisseur des lieux. Quant à lui, Hyde n'avait presque aucune chance de savoir exactement son emplacement. Il avait beau demander aux gens, ceux-ci souvent le bernait et le menait vers un endroit encore plus éloigné de la grotte. Il ne savait que faire ni penser. Un mois passé déjà à le rechercher, il ne s'imaginait pas à le rechercher un mois de plus. Arlhéeanne n'avait pas confié sa mission à un espion, mais plutôt à un incapable et un imbécile comme lui qui ne connaissait rien à l'endroit. Certes, il était capable de faire preuve d'audace et de débrouillardise, mais jamais il ne saurait où était cette planque. Il prit soin de plier les genoux et de s'asseoir contre un arbre, regardant le ciel, qui s'assombrissait de plus en plus. Il ne chercherait pas cette nuit. Néanmoins, Nero lui avai fait part d'un détail qui l'avait poussé à avancer beaucoup vers son objectif dans la journée; Il était enfin sur les terres rebelles! Déjà, il avait un peu plus d'avance qu'il ne le croyait. Pour avoir longuement réfléchis sur son sort et s'être perdu dans les bois, il avait perdu beaucoup de son temps dans les alentours. Il attendait des nouvelles de son dragon, si petit soit-il, il pourrait trouver peut-être un repas où un endroit plus convenable pour faire un feu. La guerre allait bientôt commencé, il le savait et le sentait dans ses veines. Si Arlhéeanne avait pas été seule dans sa tente, il aurait juré que ces gens , surtout Nathalia, n'étaient pas rester à cet endroit fixement pour une histoire de pacotille. Il était loin de tout conflits, certes, mais il voulait trouver mieux pour la nuit, au cas où il y aurait mieux que cet arbre. Nero survolait la région lorsqu'il sembla entendre des bruits au loin. Des armes et des paroles. Elles n'étaient pas suffisament audibles pour savoir dans quelle direction elles se trouvaient, mais le sifflement des armes laissait entendre que des gens étaient à moins d'un kilomètre d'ici. Dans le silence du soir, il appela son dragon à faire la ronde et trouver ces gens...Son dragon fit demi-tour et trouva au bout de quelques minutes l'endroit d'où provenait les voix. Il se posa sur une branche de l'arbre où se trouvait la cible, en indiquant le chemin à Hyde pour s'y rendre, lui qui se perdait facilement. Pendant son déplacement, il pourrait éviter de se faire embrocher comme un aigle.

- Pardonnez mon intrusion, mais il me semble que votre regard me soit famillier. mentionna-t-il en observant le physique de Loan, dans la semie-noirceur. Mon maître recherche ardamment un homme prénommé Loan depuis près de 6 semaines. Serez-vous...ce dénommé Loan?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loan Devonfeld
* Admin * Chef des Rebelles
avatar

Nombre de messages : 1034
Age : 30
Date d'inscription : 12/04/2007

Feuille de personnage
Statut: Fiancé(e)
Famille: Fils de nobles fidèles; Epoux d'Arlhéeane; père de Lumia, Jared et Lyzée
Nom du dragon et élément: Erym/élément Feu

MessageSujet: Re: La rivière   Dim 5 Juil - 0:49

Loan se tourna vers le dit individu. Il croisa les bras avec perplexité et se mit à sourire froidement. Ce n’était plus un enfant à qui on tient la main lorsqu’il sort. Il jugea la manœuvre inutile même si elle partait d’un bon sentiment. Il n’était donc pas de son clan sinon il aurait su qui il était et qu’il n’avait pas à se soucier du danger parce qu’ici le danger, c’était les rebelles.

_ Dans ce cas souciez-vous de votre propre sécurité, vous êtes sur les terres rebelles et je n’ai aucune raison de m’y sentir menacé, Mélior de Valois.

Les manières de l’animal lui rappelaient celle de son propre dragon, ce qui l’exacerba quelque peu mais Erym se serait quant à lui, d’ores et déjà montré plus bavard. Un « inconnu ? » Mélior se méprenait ! En ces terres, ce n’était pas Loan l’inconnu mais lui, cet homme qui débarquait sans crier gare et qui se faisait le protecteur des âmes solitaires. Sa côte de mailles attisa sa méfiance. Rare était les paysans qui se baladaient avec une cote de mailles, généralement, c’était plus de l’ordre de la garde Fidèle. Il serait donc préférable que cet homme, bardé de bons sentiments fasse plus que lui donner un nom car Loan ne le voyant pas, ne pouvait pas analyser son aspect comme un voyant.

Cependant les manières de Mélior, ne le portait pas à faire preuve d’une quelconque hostilité alors il lui répondit sur un ton neutre.


_ Loan… c’est ainsi qu’on me nomme.

Il aurait bien échangé quelques moqueries gentillettes qui lui avaient traversé la tête sur ce genre de dragon, un peu impulsif et maladroit dans certaines situations mais d’une part, il estimait que le contexte ne s’y prêtait pas ni même l’endroit, et d’autre part, on vînt à les interrompre.

La voix venait du dessus d’eux. Une voix de dragon, un peu fluette révélant une taille peut-être plus minime que ses compères. Loan tourna la tête dans sa direction. 6 semaines ? Ce fameux maître avait dû fournir de sacré efforts pour le trouver. Il ne s’attendait pas à un message de sa belle mais aurait plutôt pensé à un nouveau rebelle venant grossir les rangs. Dans le fond, il ne s’était pas trompé.


_ Ton maître a de la chance, on dirait… il ne passera pas une journée de plus à me chercher ! Que me veut-il ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyde pheust
Future Soldat Rebelle
avatar

Nombre de messages : 249
Age : 25
Date d'inscription : 04/03/2008

Feuille de personnage
Statut: En couple
Famille: tous assassinés...mais il a une nouvelle famille, Yamina
Nom du dragon et élément: Nero, la lumière

MessageSujet: Re: La rivière   Dim 5 Juil - 21:55

Hyde se releva, toujours épuisé de sa marche. Il gardait espoir de revoir enfin cet homme, car ses choix étaient maintenant devenus très clairs. Il désiraient savoir la vérité sur son compte et sa vie antérieur, car il savait qu'être traité, comme il l'avait été avec les fidèles, ne prouvait qu'il ne venait pas de ce monde. Il sentait que plus il avancait, plus il saurait des choses sur son passé. Néanmoins, un kilomètre pour Ash présentait quelques embuches qu'il ignora toutefois. Les trous, les racines, les buissons, les branches d'arbre qui le fouettait, il sentirait toujours la douleur d'être un esclave en étant dans une forêt. C'était sensiblement la même chose, seulement c'était moins humiliant, car seulement les arbres semblaient être les seuls vivants du coin.

Le dragon, d'une blancheur extrème, ressemblait à un petit phénix de par sa beauté. Il posa ses yeux sur l'autre dragon, un peu inquiet de par sa grandeur imposante, mais il n'en démontrait pas moins de politesse pour autant. Nero était un dragon très calme et posé, il n'agissait pas sans réfléchir. Il répondit à sa phrase en un battement d'aile moqueur. Par contre, il avait ses raisons. Son maître n'était pas du genre chanceux, pour rencontrer des gens qui le menaient sur une mauvaise piste! Après son départ (celui de Loan), personne n'avait su où il se trouvait et comment le trouver. Seulement Hyde s'était montré perspicace et avait su qu'il était reparti chez les rebelles. Nero se montra plus joyeux qu'à son habitude, lorsqu'il présentit qu'ils avaient enfin trouvé celui qu'ils cherchaient.


- Il possède une messive scéllée depuis son écriture pou...

Le bruit des buissons écartés et celui de son maître le coupa court dans sa réponse. Au sol, Hyde se senti soudainement surpris de voir seulement deux personnes, alors qu'il s'attendait à n'en voir beaucoup plus. Les rebelles n'étaient donc pas à ciel ouvert. Ils devaient se cacher depuis les guerres. Son regard se posa sur Mélior un instant, cherchant à savoir qui il était, mais il avait plus urgent. Dès qu'il s'épousseta de la poussière qui le couvrait, il continua la phrase de son dragon.

- pour garder à l'abri les traits de cette femme.

Il soupira et se releva d'un coup, sans problème. Il éclaira d'une main son sac, qu'il avait déposer au sol, afin d'y trouvé le message d'Arlhéeanne. Dès qu'il rencontra la glace qui le couvrait, celle-ci sembla se fondre en sa main jusqu'à ce qu'il le pointe vers Loan. Dès qu'il l'eut prit, il se retourna vers son dragon, qui vint se poser sur son épaule.

- À l'humble avis de mon maître, il aurait eu tôt fait de brûler ce papier après ce qu'elle lui a raconté, mais il n'en était point le destinataire. Cette femme a envoyé un incompétent porté une messive alors qu'elle se montre confiante envers un esclave. Quoi de plus vulgaire... ajouta le dragon, d'un air de déprobation envers les pensées de son maître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélior
Guerrisseur
avatar

Nombre de messages : 103
Age : 27
Date d'inscription : 29/01/2007

Feuille de personnage
Statut:
Famille:
Nom du dragon et élément: Keï-Kno

MessageSujet: Re: La rivière   Mar 7 Juil - 12:30

*À première vue... je ne suis pas vraiment le bienvenue ici... Je crois que je devrais les laisser à leurs affaires personelles...*

Mélior alla se placer sur la flanc gauche de son dragon, pour ensuite monter dessus. Puis, mettant son attention sur Loan, il dit à celui-ci:

-Je ne vous dérangerai pas plus longtemps, monsieur, vous semblez avoir plus important à faire qu'à discuter...

Il se pencha ensuite pour chuchuter quelque chose à Keï-Kno:

-Nous n'avons plus rien à faire ici... partons...

Le dragon hocha de la tête pour ensuite se diriger vers la rivière, où le ciel était un peu plus à découvert, Puis, avec quelques coups d'ailes, il s'envla et partit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gehenne.forumsactifs.net
Loan Devonfeld
* Admin * Chef des Rebelles
avatar

Nombre de messages : 1034
Age : 30
Date d'inscription : 12/04/2007

Feuille de personnage
Statut: Fiancé(e)
Famille: Fils de nobles fidèles; Epoux d'Arlhéeane; père de Lumia, Jared et Lyzée
Nom du dragon et élément: Erym/élément Feu

MessageSujet: Re: La rivière   Mar 7 Juil - 13:05

[Attention Mélior, sur ce forum, on demande 8 lignes pleines]

HJ: Tu pars déjà?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loan Devonfeld
* Admin * Chef des Rebelles
avatar

Nombre de messages : 1034
Age : 30
Date d'inscription : 12/04/2007

Feuille de personnage
Statut: Fiancé(e)
Famille: Fils de nobles fidèles; Epoux d'Arlhéeane; père de Lumia, Jared et Lyzée
Nom du dragon et élément: Erym/élément Feu

MessageSujet: Re: La rivière   Mar 7 Juil - 15:20

La conversation avec l’étranger tourna court. Celui-ci partit. Peut-être le ton de Loan l’avait-il fait fuir ? Melior ne le dérangeait pas, pas plus que la lumière du jour mais voilà, il devait se montrer prudent et ne pas ouvrir ses bras à n’importe quel homme foulant la forêt… car si la terre était rebelle, bien des soldats fidèles s’y engageaient chaque jour. Loan ne dit rien, le laissant grimper sur son dragon et partir autre part. Peut-être se reverrait-il en d’autres circonstances, qui pouvait savoir (à part nous XD) ? Le monde avait beau être vaste, les gens avaient tôt fait de se retrouver.

Une missive ? Voilà qui attisa la curiosité de Loan mais le dit message ne pouvait provenir que de chez les fidèles car aucun rebelle n’aurait mit autant de temps à lui apporter un courrier… et il n’y avait chez ces fidèles, qu’une seule personne qui savait qu’il était reparti… Arlhéeane ! Son cœur se noua bien avant avoir tenu en main le bout d’écorce gravé. Il se tînt droit d’un air impassible alors que son cœur battait la chamade. Il espérait secrètement des mots doux, des mots qui lui demanderaient de revenir.

Le dragon lui révéla qu’elle s’était conduit avec la même dureté qui avait finit par le forcer à lui rendre sa liberté. Arlhéeane, la femme au cœur comme de la pierre n’avait donc pas disparu. Sa main trembla alors qu’il se saisit du message. Devait-il l’ouvrir ? Il en mourrait d’envie ! Il voulait savoir ce qu’elle devenait elle et Lumia et par-dessus tout si elle avait retrouvé le bonheur. Sa main se porta à son visage. Il retira le bandeau qui couvrait ses yeux. A la lueur du soir, ils reprirent peu à peu leur teinte noisette. Il s’enquit de desceller le message mais ne le déroula pourtant pas tout de suite. Il porta ses yeux au ciel et murmura silencieusement au travers de ses lèvres qui mouvèrent à peine.


_ Je t’en prie Arlhéeane, ne me fais pas plus de mal que tu ne m’en as déjà fait !

C’était trop tard pour qu’une telle prière soit exaucée. Il n’aurait pas pu changer les mots inscrits même s’il l’avait voulu et après la lecture, dieu sait qu’il l’aurait voulu. Sa main déroula le parchemin et ses yeux parcoururent le mot rapidement tant il était court.

L’écorce se plia dans sa main. C’était encore un coup de couteau porté au cœur. Il se détourna d’Hyde, marchant sur quelques pas, serrant fortement la lettre dont les mots cognaient dans sa tête comme une musique mortuaire. Il aurait voulu lire « je t’aime » ou encore « je pense à toi », « je comprends et tu me manques » mais rien, aucune de ses phrases ne lui faisait ressentir le moindre sentiment d’amour. Il se retînt de ne pas frapper un arbre avec désespoir et se contenta de récupérer ces lames plantées dans le bois. Il ne regarda même pas qu’il avait fait mouche avec toutes. Il les replaça sous son cuir et se prépara à repartir vers la grotte.

Il marcha douloureusement vers Hyde. Dans son désespoir ; il n’avait pas oublié le chemin qu’il avait dû parcourir pour lui apporter cette lettre aussi cruelle soit-elle. Son bandeau toujours en main vînt s’enrouler sur les yeux de Hyde avant qu’il ne daigne esquisser un mouvement.


_ Ton voyage a été épuisant… tu as gagné le gîte et le couvert chez les rebelles. Tu mangeras à ta faim et dormira dans le lit le plus confortable que nous pourront t’offrir… ton dragon ne te suivra pas en cette grotte, cependant s’il suit la cime de la montagne, à défaut de trouver notre repère, il trouvera l’enclos de ses frères où il pourra à son tour se reposer.

Loan attrapa Hyde par l’épaule et l’invita à marcher devant lui, guider par lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyde pheust
Future Soldat Rebelle
avatar

Nombre de messages : 249
Age : 25
Date d'inscription : 04/03/2008

Feuille de personnage
Statut: En couple
Famille: tous assassinés...mais il a une nouvelle famille, Yamina
Nom du dragon et élément: Nero, la lumière

MessageSujet: Re: La rivière   Mar 7 Juil - 18:28

Hyde observa l'homme avec une certaine curiosité. Il n'avait pas la chance de voir souvent des gens autres que ceux du château, et dernièrement, ce n'était pas nouveau qu'il devait se faire indiquer le chemin, mais il restait toujours surpris à chaque nouvelle apparition. Il détailla l'homme, le jaugeant des yeux. Il était impressionné par la grandeur de son dragon, ressemblant aux capricieux dragons des enclos du château. À son allure, il pouvait être très grand et très sage, mais il y avait un détail qui le chifonnait. Pourquoi partait-il si rapidement? Peut-être avait-il autre chose d'important à faire ou avait-il été dérangé par sa présence? Il ne se douta pas de ce que sa conscience lui répondit. La seconde réponse semblait la plus plausible pour son esprit alors que Hyde pensait plus que la première était la bonne. Il le regarda partir d'un oeil distrait. Dès qu'il monta dans le ciel, son regard se tourna vers Loan, qui venait de cueillir le parchemin. Il n'entendit pas ce que ses lèvres prononca, trop concentré pour connaître ce que la reine Maraigh avait écrit sur ce papier. Nero picora l'oreille d'Hyde, signe qu'il était trop près et qu'il était plus que dérangeant pour Loan, qui semblait pour le moins concentré à son tour sur sa lecture. Hyde poussa le museau pointu de son dragon et fit comme il lui avait dit. Il recula de plusieurs décimètre, cherchant à savoir pourquoi son dragon l'avait fait reculer. Dès qu'il releva les yeux sur Loan, il vit que quelque chose n'allait pas. Quelque chose était différent. Le bruit chifonné du parchemin montra que cette lettre contenait des mots encore plus cruels que ceux qu'elle avait prononcé à son égard... Comment une femme pouvait-elle faire cela, si l'homme qu'elle aimait l'aimait en retour? Ses yeux dérivèrent sur les mouvements qu'il fit, en silence. Il fut surpris par son dernier, ne voyant encore moins qu'à son habitude. Les yeux couverts, il perdait tous ses sens et paniquait presque pour trouver où était le sol. Malgré tout, même tremblant, il écouta les paroles de Loan, avec une certaine joie. C'était plaisant de sa part, car il ne demandait qu'à fuir les fidèles maintenant. Le lendemain, peut-être oserait-il lui demander plus que le gîte? Il se laissa guider, sentant les griffes de son dragon se défaire de son épaule pour s'envoler. Séparé de Nero? Il y était habitué ; son dragon n'avait rien d'encombrant, alors il ne dérangerait pas les autres dragons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La rivière   

Revenir en haut Aller en bas
 
La rivière
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» Il ne manquait plus que toi.[PV Rivière 'Argentée]
» Inauguration du Pont sur la Rivière Pendu
» [WIP] Diorama: "Bataille sur la rivière"
» Imagine-toi dans un bateau sur une rivière... [LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La guerre des clans :: Clan des rebelles :: Aux alentours de la grotte-
Sauter vers: