La guerre des clans

Une guerre entre Fidèles et Rebelles; Qui la gagnera?
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Village de la Sainte Félicité

Aller en bas 
AuteurMessage
Joshua Merendès
Garde du corps
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 05/07/2009

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille: secret
Nom du dragon et élément: Veritis/Ombre

MessageSujet: Le Village de la Sainte Félicité   Dim 5 Juil - 23:17

La chaleur était éreintante et pourtant, ce n’était que le début de matinée. Depuis quelques jours le village voyait son puits s’assécher de centimètres en centimètres, ce qui faisait naître quelques craintes dans le cœur des villageois. Le village avait déjà été dévasté par la guerre et souffrait encore les stigmates de celle-ci comme en témoignait les murs abîmés. De plus, on pouvait craindre que les champs ne donnent pas autant cette année si l’eau venait à manquer et sans eau ni nourriture, les plus fragiles ne verraient sans doute pas l’année suivante. C’est pourquoi certaines familles avaient fait leurs bagages, la plupart pour les contrées rebelles qui le disait-on promettait nourriture et protection. D’autres choisissaient d’aller se tuer à la tâche pour les fidèles, le voyage étant moins long et moins dangereux jusque là.

Mais il y’avait des gens pour qui ce genre de craintes ne les empêchait pas de dormir. Tant qu’il y’avait un peu d’argent dans les bourses, c’était que du bénéfice. Cyril était de ces gens qui faisait la sourde oreille aux quelques problèmes qui pouvaient toucher la ville. A l’heure actuelle, son plus gros problème était de se trouver de quoi déjeuner et il y avait sur un bel étalage, des petits pains qui semblaient absolument délicieux… mais gardé par l’œil méfiant de la boulangère.

La technique n’était pas compliquée. Il suffisait de détourner l’attention de la boulangère pour se procurer l’objet convoité. C’était la base même d’un tour de magie, ça et l’habileté à le faire sans se faire prendre. Quel tour leur ferait-il aujourd’hui ? Le boulanger était à son four et la boulangère devant les pains. Il fallait parfois être un peu mesquin mais tant qu’il y’avait pas mort d’hommes, pourquoi se priver… en plus, c’était divertissant ! D’un petit mouvement de doigt, un filet d’air vînt à soulever la cendre du four et à la déposer sur le col du boulanger, qui pétrissait la pâte, penché sur son établie. L’homme ne fit qu’un tour et se mit à faire un bond en sentant la chaleur lui brûler la peau, sautant dans tous les sens, cherchant à retirer sa chemise au plus vite. Attiré par ses cris, la femme accourut, totalement paniqué, elle faisait un effet d’éventail sur le cou de son mari pour le rafraîchir.

La voie était libre, Cyril s’avança discrètement et attrapa deux petits pains avant de les ranger dans son sac et de continuer innocemment son chemin. Il grimpa sur un muret incliné. Il faisait terriblement chaud et sa chemise retirée finit sous sa tête pour rendre plus confortable la pierre dure, offrant sa peau aux durs rayons du soleil qui ne l'effrayaient pas. Paresseusement allongé, il tira l’un des fruits de son vol et commença à le déguster. Le pain frais au petit-déjeuner, il n’y avait rien de plus agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valërea
Sans clan
avatar

Nombre de messages : 155
Age : 26
Date d'inscription : 02/04/2008

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille: famille morte, soeur réssucitée : Sathia
Nom du dragon et élément: Madara (mâle)

MessageSujet: Re: Le Village de la Sainte Félicité   Lun 6 Juil - 10:58

Le temps semblait causer beaucoup de soucis à tous ceux qui vivaient ici. Il affectait les cultures et l'économie du village. Les habitants ne devaient pas bénéficiés de l'élément de l'eau chez leurs concitoyens et voyaient périrent, sous l'intense chaleur, leur seule nourriture qui durait à l'année longue. Plus elle avancait et plus elle voyait les gens préparés leurs valises. Le soleil était brûlant et pourtant, il n'était pas encore totalement levé. Némée n'avait, elle, ni toit ni nourriture pour subsister à ses besoins. Naturellement, elle finissait toujours par être gratifié par des marchands ou par des villageois, qui la prennait en pitié. Son dragon, pour l'occasion, s'était transformé en un bandeau, qu'elle avait attaché sur son crâne, pour lui éviter de brûnir au soleil d'avantage. Améthyste était très précieuse à elle, car elle était toujours prête à l'aider dans n'importe quelle situation. Son regard s'arrêta sur une boulangerie du coin, d'où elle vit un homme qui courrait dans tous les sens. C'était immoral, tant qu'il n'y avait pas d'explication. Elle écarquilla les yeux et s'approcha des lieux en constatant pourquoi il gesticulait ainsi. La panique de sa collègue ne semblait guère l'aider, alors qu'il souffrait de brûlure au cou. Il tentait désespérément d'enlever son chemisier, mais celui-ci était coincé à sa ceinture. Némée s'avanca vers la femme et lui expliqua rapidement qu'elle pourrait le soulager en lui otant les cendres qui lui couvrait le cou. Elle déroula son bandeau et d'un coup, le torda pour qu'il s'en échappe de l'eau. Une chance, Améthyste n'aurait aucun mal après cette petite aventure. Le boulanger avait sans doute été soulagé, car il poussa un soupir de soulagement en prennant soin de se masser le cou. La femme observa Némée un instant et parti dans l'arrière boutique avec un sourire. "Ce n'était pas tous les jours que les gens étaient aussi sympathiques!" lui dit-elle en apportant une miche de pain en échange de sa gratitude. Némée les remercia en retour et lui recommanda d'éponger vite fait les cendres pour ne pas, qu'avec la chaleur, elle reprenne plus d'ardeur. Il fallait être prudent, mais un détail lui échappait. Il n'y avait aucun vent alors comment l'homme s'était retrouvé avec des cendres de son four dans son chemisier. En sortant de la boutique, Némée s'étonna de la forme étrange de l'ombre du toit. Il semblait y avoir quelqu'un dessus. La jeune fille, curieuse, s'aventura sur le côté de la maisonnée et grimpa le long de caisse jusqu'à avoir un contact visuel avec la personne en question. Un charmant garçon était là, pile en train de se coucher sur le dos. Il lui fallut plus de 2 secondes pour apercevoir qu'il était torse nu. Elle posa une main sur sa bouche pour couvrir le petit rire gêné qu'elle émit en le regardant. Améthyste couvrait à nouveau sa tête lorsqu'elle deigna dire un mot.

- Ce serait un peu dur de bronzer sans soleil, non? alors pourquoi es-tu allongé sur le toit de la boulangerie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Ornelnav2.forumotion.com
Joshua Merendès
Garde du corps
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 05/07/2009

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille: secret
Nom du dragon et élément: Veritis/Ombre

MessageSujet: Re: Le Village de la Sainte Félicité   Lun 6 Juil - 12:36


Les tuiles de la boulangerie commençaient déjà à chauffer sous les premiers rayons ardents. Le soleil naissait de moitié à l’horizon, illuminant dans tes teintes orangées les premiers kilomètres de champs dans le lointain. Cyril soupira, rien que le fait d’imaginer ses paysans en train de se tuer à la tâche dans le maïs le fatiguait. Des masochistes, voilà ce qu’ils étaient. Son petit pain finit tout entier dans sa bouche alors qu’il tassait du poing la chemise sous sa tête. Maintenant qu’il avait mangé, il ferait bien un petit somme.

Il roula sur le côté et ferma les yeux un court instant, le temps de se sentir observer. Il rouvrit les yeux en entendant une voix féminine s’adresser à lui à quelques centimètres et tomba sur une petite tête qui dépassait du toit. Cyril fit un bond de chat en arrière en criant un large Wow ! Et resta à semi-assit sur le toit, toisant cette petite sans-gêne qui venait le perturber avec sarcasme. Il se reprit, se releva, marcha avec légèreté sur le toit en prenant un air hautain et enjôleur.


_ De quoi j’me mêle petite vicieuse !?

Il lui sourit et récupéra sa chemise pour l’enfiler et sauter prestement sur la caisse où elle se trouvait. La caisse trembla un peu puis se stabilisa. Il était inutile qu’il s’imprègne de son odeur pour savoir si elle avait des essences nobles et de ce fait quelque chose d’intéressant à voler. Il lui suffisait de la regarder ! Il se laissa tomber sur le sol.

_ Je te le laisse ce toit, si tu le veux ! J’vais en trouver un autre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valërea
Sans clan
avatar

Nombre de messages : 155
Age : 26
Date d'inscription : 02/04/2008

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille: famille morte, soeur réssucitée : Sathia
Nom du dragon et élément: Madara (mâle)

MessageSujet: Re: Le Village de la Sainte Félicité   Lun 6 Juil - 12:49

Sa réaction était exagérée selon elle, malgré que ses yeux semblaient l'espionnés. Il fallait avouer que ce n'était pas très confortable comme regard à supporter, mais bon, elle sourit quand même, amuser par ce garçon. Tout de même, elle n'apprécia pas sa conduite, comme s'il était un simple imbécile. Elle avait bien entendu. Il l'avait traité de vicieuse. Ses yeux montrèrent à quel point elle n'appréciait pas du tout ce mot. Elle l'était certes, mais pas dans ces moments là. Elle avait beau l'avoir épié quelques secondes, il n'était pas de nature à en faire un plat.

Elle allait riposter à sa phrase lorsqu'il se leva pour enfiler sa chemise. Un halo de lumière, dûe au soleil rayonnait autour de lui. Il semblait trop grand et svelte à comparé à elle. De plus, son sourire lui montrait qu'il avait été un peu sarcastique avec elle, tout comme elle. Elle se tut et le regarda descendre avec adresse, faisant trembler la caisse. Némée n'avait pas un bon équilibre et cette caisse arrivait à peine à supporter son poid pour qu'il y aie quelqu'un d'autre dessus. Par chance, la caisse n'émit qu'un simple "crac" qui soulagea Némée d'une chute qu'elle n'aurait pu éviter. Elle descendit lentement, le dos tourné. Elle se retourna et croisa les bras. Elle se fichait de ce qu'il pouvait dire sur elle.


- Pourquoi voudrais-je d'un toit, alors que je meurs de chaud déjà à l'ombre. Comment tu fais pour survivre ici, toi, alors que tous les autres sont prêts à partir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Ornelnav2.forumotion.com
Joshua Merendès
Garde du corps
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 05/07/2009

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille: secret
Nom du dragon et élément: Veritis/Ombre

MessageSujet: Re: Le Village de la Sainte Félicité   Lun 6 Juil - 13:09

Cyril marcha le pas vagabond. Se penchant par-dessus le muret pour attraper une écuelle d’eau et la vider d’une traite avant de la reposer là où il l’avait prise et déguerpir. Il avançait joyeusement, s’apprêtant à quitter la ruelle, son rythme soutenu par les mouvements fiers de son corps lorsqu’il perçu sa voix derrière lui. Il s’arrêta, haussa les épaules et finit par se retourner. Il resta un instant silencieux puis se mit à rire.

_ Alors c’est bien ce que je disais… Si le toit ne t’intéressait pas, c’est que tu étais juste venue pour mater… petite vicieuse !

Il croisa les bras avec nonchalance, la regarda encore quelques secondes avant d’hausser un sourcil et de revenir dans sa direction comme s’il lui avait soudainement trouvé un quelconque intérêt. Il n’était désormais qu’à un pas d’elle. Cyril parla dans un murmure envoutant, donnant à chacun de ses mots une consonance mystérieuse.

_ C’est parce que j’ai un secret…

Il fit des mouvements avec ses mains, lents et fluides et ses doigts glissèrent dans ses cheveux.

_ C’est quelque chose qui ne se voit pas… mais qui est là, devant tes yeux.

La rose rouge en bouton, apparut entre ses doigts. Laissant planer le mystère de comment ce rouge ne pouvait pas avoir attiré le regard de la demoiselle ou d’où il la sortait. Il la lui offrit.

_ C’est quoi ton nom ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valërea
Sans clan
avatar

Nombre de messages : 155
Age : 26
Date d'inscription : 02/04/2008

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille: famille morte, soeur réssucitée : Sathia
Nom du dragon et élément: Madara (mâle)

MessageSujet: Re: Le Village de la Sainte Félicité   Lun 6 Juil - 13:39

Cette attitude ne montrait guère autre chose que ce qu'elle avait sous les yeux : un vagabond. Elle aimait bien les rodeurs, ceux du genre à vivre de leur moyen, un peu comme elle. Améthyste, elle, s'en méfiait toujours, peu importe qui ils étaient et surtout les hommes. Némée avait bien failli y rester lors de sa première rencontre avec un garçon, qui l'avait seulement manipulé à son aise... Elle le regarda faire comme s'il était tout à fait naturel de vider cette écuelle.

- Moi mater? pfff. dit-elle en fermant les yeux, inconsiamment.

Sa grande stature face à elle la surprit lorsqu'elle rouvrit les paupières. Il était aussi rapide que le vent! Pendant un instant, elle sentit que ses joues s'empourpaient. Elle était mal à l'aise si près d'un garçon, malgré qu'elle aimait les regarder autant de près que de loin. Mais cette fois, il semblait l'envoûter, c'était charmant. Elle baissa les yeux et observa les mouvements de ses mains en restant bouche bée. Que faisait-il? Tout ce mystère ne faisait que la rendre plus curieuse à son égard. Elle voyait se former entre ses doigts une surface rouge qui semblait soyeuse et douce au toucher. Elle sourit à la vue de la rose, cherchant bien comment il l'avait fait apparaître.

- Merci...bredouilla-t-elle avec un large sourire. Je n'avais jamais vu pareil tour au paravant. C'est...magnifique. Mais tu n'as pas répondu entièrement à ma question. Némée Loreleî, c'est ainsi que je m'appelle. Et le tien, c'est quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Ornelnav2.forumotion.com
Joshua Merendès
Garde du corps
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 05/07/2009

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille: secret
Nom du dragon et élément: Veritis/Ombre

MessageSujet: Re: Le Village de la Sainte Félicité   Lun 6 Juil - 14:59

Cyril opina négativement de la tête. Voilà qu’elle voulait déjà tout savoir sur lui, tout de suite. Il tourna autour d’elle, les mains liées dans le dos, la narguant en ne lui révélant rien de plus. Ce n’était pas de la méfiance, tout au plus un jeu auquel il s’amusait. Il était toujours un peu taquin avec les nouvelles rencontres, jaugeant leur capacité à se mettre eux-mêmes en dérision. Il s’arrêta derrière elle, posa ses mains de part et d’autre de ses épaules et avança ses lèvres au creux de son oreille.

_ Je te l’ai dit, c’est un secret…

Sa tête se recula, contourna son crâne et vînt se poser à son autre oreille. Ses mains descendirent, glissant le long de ses bras alors qu’un léger vent tiède soufflait sur son oreille. Il lui révéla son nom la seconde d’après.

_ Cyril.

Puis, il se recula, esquissant un large sourire avant de se remettre à marcher et de la laisser quelques pas derrière lui. Il se retourna, la mine lumineuse.

_ J’vais à la pêche, tu veux venir ?

Avec l’évaporation des eaux du lac, les poissons s’étaient retrouvés prisonniers de grandes nappes et il suffisait de se baisser avec un peu d’adresse pour les saisir. C’est ce qui motivait le jeune homme. Et puis Elly aimait bien ce coin du lac. Quand ils se perdaient de vue, c’était toujours là qu’il était sûre de la retrouver et si elle n’y était pas, c’est qu’il lui serait arrivé quelque chose ou qu’elle serait morte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valërea
Sans clan
avatar

Nombre de messages : 155
Age : 26
Date d'inscription : 02/04/2008

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille: famille morte, soeur réssucitée : Sathia
Nom du dragon et élément: Madara (mâle)

MessageSujet: Re: Le Village de la Sainte Félicité   Mar 7 Juil - 14:57

Elle s'étonna que quelqu'un soit si près d'elle, sans se sentir mal à l'aise. Elle se sentait méfiante, mais ne voyait pourquoi elle devrait l'être. Ce devait être un réflexe à première vue, mais dès qu'il la toucha, elle frisonna. Dos à lui, elle l'écouta parler dans son oreille avec attention. Un secret. Il ne lui dirait donc pas alors. Elle n'en était pas frustrée, seulement elle n'en fut pas surprise. Lorsque ses mains descendirent sur ses bras, elle souria malgré elle avec gêne. Elle n'aimait pas les contacts physiques, mais il fallait avouer qu'il n'y avait rien de mal à celui-là. Némée se retourna presque en même temps que lui, observant sa marche décontracté. Il n'avait aucun soucis à se faire. Son prénom lui allait parfaitement; il était mystérieux, à la fois sombre et doux à l'oreille, léger comme du vent. Cela le représentait très bien.

Sa proposition l'enchanta, puisqu'elle n'avait jamais eu vraiment l'occasion de faire ce genre de sortie, tant toute seule qu'avec quelqu'un. Elle se voyait déjà près de l'eau, alors qu'elle avanca avant même de répondre à l'affirmative. Elle se montrait un peu excitée alors qu'elle décrocha un morceau de son pain pour le manger.


- Pourquoi pas, ce serait agréable!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Ornelnav2.forumotion.com
Gwarnovick Nosytalf

avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 24/08/2008

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille:
Nom du dragon et élément:

MessageSujet: Re: Le Village de la Sainte Félicité   Jeu 9 Juil - 1:07

(Bon j'ai décider de redémarrer ici aec Hariald, car personne ne vient pus répondre et donc le poste n'avancais pas, alors je continue mon histoire ici.)

Hariald rentra directement dans le village et alla au centre prÈs du puit. Ne se souciant guÈre des villageois qui protestait contre celui qui se servait a leur il se sera une grande chaudiÈre d'eau avant de la lancé directement au visage d'un passant dans un geste de colÈre. Son loup vint prÈs de lui dans un geste d'inquiétude envers son maitre. Hariald se mit a genou et lui flatta l'encolure.

-Saleté, je n'ai pas pour habitude de laisser filé mes proie, mais comme elle n'est pus dans la région j'imagine que mon contrat est finis. Mieux vaux passé a autre chose. J'imagine qu,il y a d'autre proie différente dans cette partis du monde.

Soudain il entendit un cris provenant de chez le boulanger.On lui avait voler un pain. En fait il venait de s'en rendre compte alors que le crime venait d'avoir lieu. Hariald souria. Il venait de se trouver une job. En tant que tel c'était un chasseur d'animaux, mais cela ne l,empÊchait de prendre un proie qui quelque peut différent de la normal. C'était un chasseur et un chasseur devait chassé et cette fois-ci sa proie allait surement être un homme. Hariald chargea ses deux pistolet et les remit dans ses étui et s'approcha du boulanger.

-Je suis chasseur et ma job et de chassé. Je peux traquer et retrouver se voleur pour vous et le ramener. Si vous le voulez je peux aussi le tuer sur place et vous ramener sa tête comme preuve.

Le boulanger accepta son aide, mais il lui demanda seulement de ne pas tuer le voleur. Le pauvre homme ne désirais pas avoir de mort sur la conscience. Il lui demanda que s'il pouvait le ramener au village qu'il le fasse et que le voleur sois juger aussi non de ramener seulement l'argent payant le pain et que cette argent lui reviendrais et serais sa réconpense s'il accomplisait sa mission.

En fait cet emploi n,était pas gratifiant le moins du monde . C'était seulement de quoi occuper son esprit et audiable se dit-il s'il n'allait pas jusqu'au bout. Un voleur de bas étage n,est pas trÈs menacante et il pourrait partir sans revenir. Il agirait en temps et lieu. Cette job et plus pour le plaisir de la chasse qu'autre chose.

Cela ne lui prit pas de temps avant de trouver une pair de trace distinc sortant du vilage et se dirigeant vers la forêt. Il s'informa sur ce qu'il y vait dans cette direction et su que c'était un lac qu'il y avait. Il s'y dirigea donc arbalÈte au point avecle loup a ses cotés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Merendès
Garde du corps
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 05/07/2009

Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Famille: secret
Nom du dragon et élément: Veritis/Ombre

MessageSujet: Re: Le Village de la Sainte Félicité   Jeu 9 Juil - 8:33

[cool on va me traquer!!!!! On est au lac Hariald mais bon tu l'avais deviné! ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Village de la Sainte Félicité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Village de la Sainte Félicité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Village Hentaï[accepté]
» Napoléon à Sainte Hélène
» Non loin de Sainte-Berthilde[Pv Zareen et Aegar]
» Village Hentaï
» Arsinoé de Sainte Berthilde - Marquise de Sainte-Berthilde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La guerre des clans :: Terre :: Petits Villages-
Sauter vers: